Wanko soba, la spécialité culinaire de Iwate

Aala 10 mars 2018 0
Wanko soba, la spécialité culinaire de Iwate

De passage à Morioka, il vous faudra absolument tester le Wanko Soba, un défi culinaire amusant et fortement implanté dans cette ville de la préfecture de Iwate.

Il existe une énorme variété de plats japonais, tous plus ou moins succulents et tentants, pour répondre aux goûts de chacun. Au pays du Soleil-Levant, outre une habitude de manger relativement sainement et en quantités raisonnables, il n’est pas rare de voir aussi, un peu paradoxalement, ce que l’on appelle communément des « food challenge » qui consistent à manger une quantité hallucinante d’un plat, très souvent en un temps limité. Les Wanko Soba de Iwate ne s’inscrivent pas réellement dans cette catégorie-là, même si au final la façon de les manger ressemble bien à un défi.

L’origine des Wanko Soba

Dans la région appelée Nanbu (maintenant assimilée à Iwate), au Nord Est du Japon (Tohoku), les conditions climatiques rudes, notamment en hiver et les hautes montagnes ne permettaient pas la culture de céréales, au contraire d’autres régions du Japon. Du fait de ces conditions, les habitants de la région ont commencé à produire des nouilles à base de sarrasin (soba) et à les consommer avec divers accompagnements, faisant de ces nouilles un plat important de leur alimentation.

Il faudrait remonter à l’époque de Nanbu Toshinao (1599 – 1632) pour trouver trace de l’origine des Wanko Soba. Alors qu’il était en visite dans la ville de Hanamaki, ses hôtes ont voulu lui servir des Soba, spécialité locale, mais par peur qu’ils les trouvent un peu trop « rudimentaires », ils lui servirent dans un petit bol avec l’équivalent d’une bouchée. Nanbu Toshinao a apprécié le met servi dans un premier bol et en a demandé un deuxième, puis un troisième, … et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’ait plus faim. Servir des Soba en petites portions jusqu’à ce que l’invité n’ait plus faim est donc, depuis ce jour-là, devenu une coutume locale.

A cette période, manger des Soba dans la région de Nanbu était aussi comme une forme de divertissement et quand les hôtes avaient des invités chez eux, ils avaient tendance à leur dire « mange plus, mange plus, … » et ce même lorsque l’invité disait « je ne peux plus, je suis plein ». Lorsqu’un invité refusait une autre portion cela était mal vu par l’hôte qui pensait que ses soba étaient de mauvaise qualité. C’est pour cela, qu’en général, ils servent plus de portions que l’invité ne peut en manger et que cette habitude est restée à travers le temps.

Kei Hara, qui fut premier ministre du Japon (1918 à 1921), retourna dans sa ville natale de Morioka et fut heureux lorsque l’on lui servi des Soba dans un bol en bois. C’est à ce moment-là qu’il a dit que les Soba devraient toujours être servi dans des « WANKO », « WAN » signifiant bol en japonais et « KO » étant issu du dialecte de Nanbu et signifiant « mignon » lorsqu’il est ajouté à la fin d’un mot.

Etant donné qu’il est plus simple de tenir un bol en bois avec des Soba chauds d’une main et de les manger avec des baguettes de l’autre main, les Wanko-Soba sont consommés dans des Hidehira-wan (petits bols en bois laqués produits dans la préfecture d’Iwate) avec le contenu de seulement une bouchée par bol servi, en utilisant les meilleurs soba. Ils sont accompagnés d’autres petits plats tels que des sashimi, du poulet ou des champignons.

C’est après la Seconde guerre mondiale que les Wanko-Soba sont devenus populaire au Japon, à travers tout le pays, et que les restaurants les proposants dans la ville de Morioka ont connus un fort succès. Cette tradition est fortement assimilée au côté chaleureux des habitants de Iwate et de leur sens de l’accueil des invités.

Comment manger les Wanko Soba

Les règles sont extrêmement simples et le repas est véritablement amusant. Lorsque vous faites un Wanko Soba Challenge dans un restaurant, la serveuse va se tenir debout à côté de vous avec un plateau plein de petits bols de Soba et elle va vous servir les accompagnements et poser un bol vide devant vous ainsi qu’un autre récipient vide. Voici ce qu’il vous faudra faire :

  • Porter le tablier spécial pour le défi
  • A chaque fois que la serveuse rempli votre bol il vous faudra le manger en entier
  • Une fois le soba mangé, videz la soupe dans l’autre récipient, sans la boire afin de ne pas remplir inutilement votre estomac
  • La serveuse vous servira une nouvelle portion de soba dans votre bol
  • Vous pouvez manger des accompagnements et boire autant que vous le voulez
  • La serveuse ne cessera pas de vous servir même si vous dites « MAITTA » (ça suffit).
  • Pour arrêter le défi vous devrez mettre un couvercle sur votre bol avant que la serveuse ne le remplisse à nouveau.
  • Vous ne pouvez pas mettre le couvercle sur votre bol tant qu’il y a des soba à l’intérieur.
  • A la fin du challenge, du thé vous sera servi
  • Si vous dépassez les 100 bols consommés vous recevrez un certificat.

Pour ma part ce fut 153 bols …

Au cours du mois de février j’ai eu l’occasion de me tester au Wanko Soba Challenge dans le restaurant Azumaya Honten à Morioka (Iwate). Assis à table, j’ai vu les petits bols défiler à une vitesse hallucinante, à peine la portion dans ma main vidée dans ma bouche que le bol était rempli avec une nouvelle bouchée de soba. Les bols vides, eux s’entassant devant mes yeux sur la table, par pile de 15.

La serveuse, debout à côté de moi tenait un plateau avec 15 petits bols de Wanko Soba, soit l’équivalent d’une portion normale de Soba. A chaque nouvelle bouchée qu’elle remplissait dans mon bol, elle m’encourageait pour pas que je ne cesse de manger. J’ai vu, ainsi, les bols s’empiler devant moi à une vitesse hallucinante jusqu’à atteindre le nombre de 153 … moment auquel j’ai dit « Stop ! » en couvrant mon bol avec son couvercle.

Le ventre bien plein, j’ai reçu un certificat attestant de mon score et pris quelques photos souvenir de ce challenge assez original. D’ailleurs, dans ce restaurant, lorsqu’un étranger vient se frotter au Wanko Soba Challenge, il reçoit un certificat peu importe le nombre de bols qu’il a consommé. Vous connaissez donc mon score et je vous mets au défi d’aller le battre ! Si vous y arrivez envoyez moi la photo de vous avec votre certificat. Il vous faudra compter 2.500¥ pour réaliser ce challenge au restaurant (peu importe le nombre de bols mangé).

Si vous êtes dans la préfecture d’Iwate, je vous recommande vraiment de tester le Wanko Soba Challenge, c’est assez amusant et original comme expérience et ça permet de s’imprégner de la culture locale et de constater le sens de l’accueil chaleureux des habitants de cette préfecture japonaise.

Retrouvez le Azumaya Honten sur Google Maps

Site Internet : http://www.wankosoba-azumaya.co.jp/foreigner/english/

Leave A Response »