Takkoku no Iwaya Bishamondo, temple dans la roche

Aala 11 mars 2018 0
Takkoku no Iwaya Bishamondo, temple dans la roche

Il est des temples au Japon aux caractéristiques particulières et singulières, Takkoku no Iwaya Bishamondo est l’un d’entre eux et sa particularité en fait sa beauté.

Ceux qui sont à la recherche de temples historiques et aussi particuliers au Japon ont certainement entendu parler du sanctuaire Udo dans la préfecture de Miyazaki, ce sanctuaire construit dans la roche en bord de mer. Le Takkoki no Iwaya Bishamondo à Hiraizumi a lui aussi cette même particularité, à savoir qu’il est construit dans la roche, même si c’est légèrement moins impressionnant. Son bâtiment principal et ses caractéristiques en font un lieu à voir absolument !

Un temple historique né d’une guerre

Il y a plus de 1.200 ans, le chef guerrier Akuro Takamaro faisait régner la terreur en volant femmes et enfants dans la région. Il avait pour repère une forteresse dans une grotte à Takkoku. L’empereur Kammu a ordonné à Sakanoue no Tamuramaro de récupérer le contrôle de la zone afin qu’elle soit sous la tutelle de l’empire japonais. En l’an 801, Akuro Takamaro a été vaincu et dans une volonté de remercier le dieu de la guerre Bishamon, Sakanoue no Tamuramaro a fait construire le Bishamondo en s’inspirant fortement du Kiyomizu-dera de Kyoto. A l’intérieur de ce temple il a fait installer 108 statues de Bishamon et a appelé le lieu Iwaya Bishamondo, un lieu pour prier pour la paix.

En 1490 le Bishamondo a été brûlé mais immédiatement reconstruit. Puis, durant l’ère Sengoku aussi les autres bâtiments du lieu furent brûlés. En 1615, Date Masamune a fait reconstruire le Bishamondo. Enfin en 1946, un incendie dans une ferme voisine a littéralement ravagé le temple une énième fois. Il a finalement été reconstruit en 1961 sous ce qui est sa cinquième forme depuis sa création d’origine.

A l’intérieur du lieu, sur la roche, se trouve une grande figure de Bouddha sculpté à même la pierre, en hauteur. Elle remonterait à l’ère Muromachi et mesure 16,5 mètres, faisant d’elle l’une des cinq plus grandes du Japon, connue sous le nom de « Bouddha en roche du Nord ».

Pour la petite anecdote, le temple étant à l’origine un sanctuaire, on trouve sur place des Torii, ces « portes d’entrées » réservées, normalement, aux sanctuaires Shinto au Japon.

Un temple à voir à Hiraizumi

Pour ceux qui vont se rendre dans cette ville du Nord du Japon qu’est Hiraizumi (Iwate), notamment parce qu’elle a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Takkoku no Iwaya Bishamondo est l’un des temples à voir absolument avec Chuson-ji et Motsuji.

Chacun de ces temples regorge d’histoires et a une forte signification pour l’Histoire globale de cette région que fut Nanbu (aujourd’hui Iwate). Mais, Takkoku no Iwaya a pour lui la particularité de voir son bâtiment principal construit dans la roche, ce qui lui confère une certaine beauté et une certaine originalité, dans un pays où les temples sont légions et où il est difficile de ne pas toujours voir les mêmes choses.

J’ai beaucoup apprécié la visite du lieu, outre du fait qu’il n’y avait personne sur place ce qui permettait de profiter au maximum du calme de ce temple, c’est véritablement ce contraste de bois rouge vermillon construit dans la roche marron qui m’a marqué.

Comment se rendre au Takkoku no Iwaya Bishamondo

Situé à environ 6 km à l’extérieur du centre-ville de Hiraizumi, Takkoku no Iwaya (達谷窟) est accessible par bus depuis la station de Hiraizumi (environ un bus par heure, excepté en hiver où ils sont moins fréquents). Le trajet prend 10 minutes pour 390¥. Sinon, vous pouvez aussi y accéder en taxi. L’entrée sur place vous coûtera 300¥.

Si vous êtes à la recherche de temples historiques et avec des particularités architecturales qui font qu’ils se dégagent des autres, clairement Takkoku no Iwaya entre dans cette catégorie et vaut la visite.

Retrouvez Takkoku no Iwaya Bishamondo sur Google Maps :

Adresse : Hiraizumi, 平泉町 Hiraizumi, Nishiiwai District, Préfecture d’Iwate 029-4102

Site Internet : http://www.iwayabetto.com/

Site Internet : http://hiraizumi.or.jp/fr/archive/sightseeing/takkoku.html

Leave A Response »