Houraikan, le souriant ryokan à Kamaishi

Aala 10 mars 2018 0
Houraikan, le souriant ryokan à Kamaishi

En bord de mer à Kamaishi se trouve un Ryokan chaleureux qui ne demande qu’à vous accueillir pour y dormir, vous reposer et vous régaler : Houraikan.

Superbe location, superbe accueil, repas savoureux, bains publics de très bonne qualité et avec vue, chambres spacieuses et confortables, … je pourrais utiliser de superlatifs pour vous parler du Houraikan et ce ne serait pas exagéré tellement il offre une belle expérience. Mais cet établissement a du vécu, vécu qui est partagé par sa propriétaire, souriante et chaleureuse, malgré que l’histoire ne soit pas des plus agréables. On parle ici du Tsunami du 11 mars 2011 qui a ravagé les côtes de la région du Tohoku.

Un beau ryokan, haut de gamme mais accessible

Une vingtaine de chambres bien équipées, spacieuses et qui se sont adaptées à l’accueil des étrangers, notamment en vue des matchs de la coupe du monde de rugby qui aura lieu au Japon en 2019. Tout y est pensé dans les moindres détails pour satisfaire les attentes des Japonais mais aussi des étrangers. La preuve, par exemple, c’est qu’en plus des habituels sachets de thé dans les chambres on y trouve aussi des sachets de café. Cela peut faire sourire, mais c’est extrêmement rare au Japon dans les hôtels, les Ryokan, les Minshuku, les guesthouses, … où l’on ne trouve en général que du thé, plus adaptés aux attentes des Japonais.

Localisé en bord de mer, on peut la voir depuis les fenêtres de l’établissement, depuis certaines chambres et même profiter de la superbe vue sur la nature avoisinante lorsque l’on se relaxe dans le bain public. Non loin du centre-ville et à une dizaine de kilomètres de Kamaishi Daikannon, il est possible de profiter des nombreuses activités culturelles ou dans la nature que propose la région.

Le personnel est extrêmement chaleureux et les repas sont divins, sans exagération aucune. On y mange bien, essentiellement des plats japonais, même si le matin on peut profiter d’un petit-déjeuner proposant quelques options occidentales en plus des habituels saveurs japonaises.

Une histoire triste mais des sourires et de la chaleur humaine

11 mars 2011 à 14H46, la terre tremble au Japon. Quelques dizaines de minutes plus tard, un gigantesque Tsunami vient tout ravager sur son passage. La ville de Kamaishi ne va pas y échapper. L’établissement Houraikan, en bord de mer, n’y échappera pas. Et sa propriétaire y a échappé de justesse, d’extrême justesse.

Alors qu’elle était montée, avec d’autres clients, sur les hauteurs derrière l’établissement, la propriétaire de ce Ryokan s’est rendu compte que le Tsunami approchait dangereusement et que plusieurs autres personnes étaient venues chercher du refuge dans son établissement, qui était désigné comme point d’évacuation en cas de sinistre. Elle a donc pris son courage à deux mains et a couru chercher les dernières personnes présentent dans le Ryokan pour les mettre à l’abri. Le temps de faire l’aller-retour que le Tsunami était là, emportant tout sur son passage. Il s’en est fallu de quelques secondes pour que la propriétaire du Ryokan prise dans les griffes du Tsunami (mais qui a réussi à s’accrocher à un véhicule et sauter sur la colline) ne soit définitivement emportée. Elle a failli y rester parce qu’elle a voulu sauver d’autres personnes et s’en est tirée de justesse. Aucun mort n’a été recensé dans son établissement.

Vous pouvez voir cette scène dans cette vidéo qui a été virale en 2011. La dame en Kimono noire sur la gauche et qui court est la propriétaire du Ryokan. On voit à quelle vitesse et avec quelle puissance vient le Tsunami, emportant tout sur son passage.

Depuis, la ville s’est relevée et la vie a repris son cours, malgré le drame humain qui s’est joué sur place. Depuis, la propriétaire du Ryokan raconte, aux personnes qui dorment dans son établissement, ce jour et partage les paroles de nombreux habitants de la ville de Kamaishi (au travers de conférences et diffusions de vidéos en japonais avec des sous-titres en anglais) afin que ce qui s’est déroulé ce jour-là ne soit jamais oublié mais aussi que les leçons soient tirées, pour mieux faire face à ce genre de situations dans le futur.

Mais surtout, ce qui est frappant c’est le sourire chaleureux, heureux et communicatif de cette propriétaire de Ryokan. Quand on lui demande pourquoi elle sourit même quand elle se remémore ces moments, ces évènements, elle dit avec fierté et joie qu’elle a eu une nouvelle chance, une deuxième vie et qu’elle veut en profiter au maximum, malgré tout ce qui s’est passé. Et c’est là bien l’esprit de Kamaishi et Iwate, cet état d’esprit que l’on peut ressentir régulièrement et qui est communicatif.

Si vous décidez d’aller visiter la magnifique ville de Kamaishi et que vous cherchez un endroit où dormir, définitivement, pour sa qualité de service et ce qu’il offre, mais aussi pour son historique et le courage de sa propriétaire et sa joie de vivre, je vous recommande chaleureusement le Houraikan. Vous pouvez le réserver en cliquant ici.

Retrouvez Houraikan sur Google Maps

Site Internet : https://houraikan.jp/

Leave A Response »