Bonne année en japonais, comment la souhaiter

Aala 22 décembre 2015 1
Bonne année en japonais, comment la souhaiter

Nous sommes en période de fin d’année et vous voudriez souhaiter la bonne année en japonais. Je vous propose de découvrir comme bien le faire et c’est assez simple en soit.

Cet article a été rédigé pour le blog « Un Gaijin au Japon » par l’école de japonais Coto Academy.

Au Japon chaque moment de l’année dispose de ses propres codes pour les célébrer. Ainsi que vous vouliez souhaiter un joyeux Noël, un joyeux anniversaire ou une bonne année en japonais, vous n’utiliserez pas les mêmes formules et les contextes d’utilisations seront différents. Je vous propose donc de découvrir comment souhaiter la bonne année en japonais, qui se fait de manière différente selon le moment où l’on exprime les vœux.

Bonne année en japonais, jusqu’au 31 décembre

Au Japon, durant le mois de décembre beaucoup de choses se mettent en place dans le cadre de la fin d’année. Les Bonenkai ont lieu, les Osechi sont vendus ou préparés et le Nenmatsu Osoji est fait dans les maisons afin de préparer au mieux sa maisonnée au passage de la nouvelle année qui s’annonce. C’est aussi l’occasion de souhaiter une bonne année aux personnes que l’on ne reverra pas avant la prochaine, et ces vœux vont s’exprimer avec la formule suivante :

良いお年を

Cette formule se lit « Yoi otoshi wo ». L’année n’étant pas encore terminée il n’est pas question de souhaiter (encore) mais de sous-entendre de bien terminer l’année courante et de bien commencer la nouvelle. Cette formule n’est autre que la forme raccourcie de cette expression : 良いお年を迎えてください qui se lit « Yoi otoshi wo mukaete kudasai » ce qui est une formule pour dire à son interlocuteur de « bien accueillir la nouvelle année s’il vous plaît » avec un sens de « nouvelle année qui approche ». Et si vous le désirez, vous pourrez aussi dire «Mata Rainen » (また来年) à vos interlocuteurs afin de leur dire « à l’année prochaine ».

C’est à cette période de l’année que l’on envoi à ses proches, collègues de travail et toutes autres personnes ayant intervenues dans sa vie ou son année, les cartes du nouvel an appelées Nengajo, ces dernières étant livrées le 1er janvier.

Bonne année en japonais, à partir du 1er janvier

Une fois la nouvelle année arrivée les premiers jours vont être l’occasion de voir le premier lever du soleil de l’an, faire sa première visite au sanctuaire ou temple appelée Hatsumode, écrire la première calligraphie de l’année appelée Kakizome, … et aussi l’occasion de se souhaiter la bonne année. A partir de ce moment là on utilisera donc la formule suivante :

明けましておめでとうございます

Cette phrase se lit « Akemashite Omedeto Gozaimasu ». Cette expression signifie littéralement « félicitations pour la nouvelle année qui commence ». « Akemashite » fait référence à « l’aube – début du mois », tandis que « Omedeto » signifie « félicitations » et « Gozaimasu » est une formule de politesse. Elle ne peut donc pas être utilisée en fin d’année sinon elle n’aurait aucun sens. De manière plus familière on peut tout simplement dire «Akemashite Omedeto » (明けましておめでとう) voir même « Ake Ome » (明けおめ) mais attention à ne les utiliser qu’avec des personnes proches afin de ne pas commettre d’impair.

A cette expression il est coutume de répondre « Kotoshi mo Yoroshiku Onegaishimasu » (今年もよろしくお願いします).

Contrairement à Noël au Japon, pour le nouvel an japonais on n’entend pas vraiment d’expressions anglaises être prononcées pour souhaiter la bonne année, tout simplement parce que la nouvelle année est une célébration qui dure depuis bien longtemps au Japon.

Vous savez dorénavant comment souhaiter la bonne année en japonais et il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de même. Bonne année à tous et à toutes.

One Comment »

  1. Adelio 22 décembre 2015 at 17 h 07 min - Reply

    Bonjour Aala, merci pour cet article enrichissant !
    Juste pour te signaler par contre qu’il te manque des bouts de phrases. =/

Leave A Response »