Tocho-ji et son grand Bouddha en bois

Aala 6 mai 2016 0
Tocho-ji et son grand Bouddha en bois

Un temple anodin, de prime abord, et qui recèle un « trésor » en la pièce de cette statue de Bouddha en bois. Le Tocho-ji à Fukuoka vaut vraiment le coup d’œil.

Des statues de Bouddha au Japon il y en a un nombre incalculable. Certaines sont méconnues et d’autres célèbres à travers le monde. Certaines sont de tailles modestes et d’autres sont imposantes à souhait. Toutes ont leurs propres charmes qui font qu’elles plaisent ou attirent plus ou moins de monde. On pourrait citer le grand Bouddha de Kamakura, celui de Nara, le Ushiku Daibutsu, le grand Bouddha de Gifu et bien d’autres encore. Et parmi tous ceux-ci, se cache le grand Bouddha du temple Tocho-ji à Fukuoka.

Bref historique

Temple Bouddhiste Shingon, le Tocho-ji (東長) fut fondé par le célèbre Kukai, après son retour de Chine , et achevé en l’an 806, ce qui fait de lui le plus ancien temple Bouddhiste Shingon de la ville de Fukuoka mais aussi de l’ensemble de l’île de Kyushu.

Il abrite une statue, toute de bois, de Bouddha (Kannon) d’une taille imposante et qui fut créée à compter de l’année 1988. Sa construction dura quatre années. Elle trône à 10.8 mètres de haut (16.1 mètres si l’on prend en compte son anneau de lumière, qui comprend plusieurs représentation de Bouddha) et pèse approximativement 30 tonnes. Ces statistiques font de cette statue la plus grande statue de Bouddha en bois et assise du Japon et la place aussi parmi les plus grandes statues du genre, toutes catégories confondues.

Au sein du temple se trouve un cimetière où sont enterrés quelques seigneurs de la famille Kuroda, époque Edo, à proximité de la grande pagode rouge.

Un Bouddha qui marque

Le temple en lui-même ne paye pas de mine et quiconque entre en son sein sans y prêter attention, ratera sûrement le « trésor » qui se trouve à l’étage. A part sa pagode d’un rouge rutilant et qui attire immédiatement l’œil, on pourrait se dire que la visite n’est pas très originale et n’a rien d’intéressant en soit.

Et puis, on monte l’escalier se trouvant sur la droite du bâtiment principal pour arriver au premier étage et une pièce haute où se trouve, assise, une grande statue en bois de Bouddha. Et là on se dit « WOUAH » impressionné par sa taille mais aussi sa beauté. Le fait qu’elle soit récente donne des tons boisé plutôt agréable à regarder, le tout accentué par la lumière naturelle provenant de la petite fenêtre se trouvant au-dessus de la statue.

Ce temple attire la foule pour le premier festival « Fudo » (divinité Bouddhique) de l’année le 28 janvier, pour Setsubun en février et pour l’anniversaire de la mort de Kukai en mars.

Comment se rendre sur place

Depuis la station de Hakata, il vous suffira de marcher environ 12 minutes pour arriver au temple ou bien de prendre la Kuko Line et de descendre un arrêt plus loin, à Gion et de marcher une minute jusqu’au Tocho-ji. Il se trouve à quelques minutes à pied du sanctuaire Kushida.

L’accès au temple est gratuit et possible entre 09H00 et 17H00 tous les jours de l’année.

Même s’il ne paye pas de mine, un détour par le Tocho-ji, durant un séjour à Fukuoka, s’impose afin d’y admirer sa superbe grande statue de Bouddha en bois.

Retrouvez Tocho-ji sur Google Maps

Adresse: 2-4 Gokushomachi, Hakata Ward, Fukuoka

Leave A Response »