Shika no Yu Onsen à Nasu, les bains du cerf

Aala 21 janvier 2016 0
Shika no Yu Onsen à Nasu, les bains du cerf

C’est à Nasu, préfecture de Tochigi, que se trouve Shika no Yu Onsen, les sources d’eau chaude du cerf, dont le nom est basé sur une légende remontant à il y a plus d’un millénaire. Un onsen avec des eaux très chaudes.

Envie de tenter l’expérience « Onsen au Japon » dans un cadre naturel et qui vous donnera l’impression d’être dans un lieu pittoresque ? Shika no Yu à Nasu Onsen est définitivement fait pour vous et je vous propose de le découvrir par ici.

Un onsen d’époque

L’un des 7 Onsen de Nasu Onsen (那須温泉), le premier Onsen découvert dans la préfecture de Tochigi et aussi le 32ème plus ancien Onsen du Japon (le premier étant Dogo Onsen), il faut remonter au VIIème siècle pour trouver les premières traces du Shika no Yu (鹿の湯). Placé sur les pentes du Mont Nasudake, à mi-hauteur de cette montagne, en bord de rivière, cet Onsen offre un cadre sublime et d’un naturel qui fait rêver et propose un cadre digne des plus belles cartes postales.

Son bâtiment est entièrement construit en bois qui vieillit bien avec le temps et donne une belle couleur à l’établissement. Il fut visité par nombre de nobles de l’ère Nara (710-1185) à l’ère Edo (1603-1868) ce qui en fit sa popularité auprès de tous. En ce qui concerne son charme, son nom provenant d’une légende connue de tous fait son atout : un cerf blessé serait venu se tremper dans cette source d’eau chaude et serait ressorti guérit de ses blessures. C’est ainsi que cet établissement fut nommé Shika no Yu qui signifie « Sources d’eaux chaudes du cerf ». Il fait parti des Onsen appelés «Touji » () qui signifie « sources d’eaux chaudes médicinales » du fait de ses propriétés curatives bonnes pour le corps.

Des bains bien chauds, très chauds

Une fois les portes de l’établissement passées, il y a certaines particularités que vous remarquerez rapidement :

  • On ne se douche pas : comparé à bon nombre d’autres Onsen, on ne se douche pas dans celui-ci, on se trempe ainsi dans les bains, sans shampoing et savon au préalable.
  • On fait le Kaburi-Yu : en général dans les Onsen on passe par l’étape du Kakeyu (かけ湯) qui consiste à préparer son corps à la température du bain. A Shika no Yu en plus de cette étape on passe aussi par l’étape ancestrale du Kaburi-Yu (かぶり湯) qui n’est habituellement plus pratiquée. Il s’agit de verser de l’eau chaude du bain sur sa tête, avant d’y entrer. Il faut réaliser cette étape 20 fois pour un adulte et 10 fois pour un enfant, le but étant de se préparer aux températures élevées des bains.
  • L’eau est blanchâtre : avec ses propriétés qui lui sont propre l’eau des bains est blanchâtre et non pas transparente comme c’est le cas dans d’autres Onsen.
  • Les températures sont élevées : 57° c’est la température de la source chaude qui est refroidie avant d’arriver à Shika no Yu. Pour les hommes il y a six bassins aux températures de 41° / 42° / 43° / 44° / 46° / 48° tandis que pour les femmes il y a cinq bassins aux températures de 41° / 42° / 42,5° / 44° / 46°.
  • On utilise un sablier : aussi bien dans les bains jusqu’à 44° on peut rester le temps désiré (sans exagérer, le temps recommandé étant de 3 à 5mn), autant dans les bains à 46° et 48° il est vivement recommandé d’y rester un maximum de 3mn et pour mesurer ceci on utilise un des sabliers mis à disposition. De toute façon il est difficile d’y rester bien longtemps !

Une fois sur place vous verrez que le lieu est plutôt spartiate, tous comme les bains qui ne peuvent accueillir plus de quatre personnes à la fois, et c’est ce qui fait le charme du lieu, visité par nombre de Japonais, notamment âgés. Dans les bains à 46° et 48° vous y verrez rarement plus d’une personne à la fois et il est recommandé de se reposer à côté du bain après avoir trempé dedans.

Pour profiter au maximum de l’expérience qui est proposée par Shika no Yu, il est recommandé de commencer par le bain à la température la plus basse et de passer par chaque bain en montant dans les températures avant de terminer avec le plus chaud de tous. Ne vous forcez surtout pas à rester dans les bains s’ils sont trop chauds pour vous.

Si vous voulez essayer les bains à 46° et 48° sachez que la sensation de chaleur sera la plus forte au niveau de l’avant de vos jambes et qu’une fois assis dans l’eau le reste du corps à tendance à s’adapter rapidement.

Comment se rendre sur place

Pour vous rendre à Shika no Yu il vous faudra aller jusqu’à la station de trains / Shinkansen Nasu-Shiobara. De là prenez l’un des bus en direction de Nasu Onsen et descendez à l’arrêt Nasu Yumoto. Une fois sur place descendez les escaliers jusqu’au Onsen. Comptez environ 50 minutes de trajet pour 1.000 Yens. Il y a environ un bus par heure, mais pensez à vérifier les horaires à la station avant de partir. Vous pouvez aussi louer une voiture et vous y rendre par vous-même, ce qui vous permettra de profiter du lieu et de ses environs tranquillement.

Shika no Yu est ouvert tous les jours de l’année, à quelques exceptions près, de 08H00 à 18H00. L’entrée est à 400 Yens en semaine et 500 Yens en week-end et jours fériés.

Si vous recherchez une expérience authentique en Onsen, non loin de Tokyo, Shika no Yu est un incontournable qui devrait vous ravir de par son charme et ses bains spartiates et chauds.

Retrouvez Shika no Yu Onsen sur Google Maps

Adresse : 181 Yumoto,Nasu-machi, Nasu-gun,Tochigi-ken, Japan ‎

Site Web : http://www.shikanoyu.jp/

Leave A Response »