Comment remplir les bordereaux d’entrée au Japon

Aala 6 mai 2011 0
Comment remplir les bordereaux d’entrée au Japon

Lorsque vous arriverez à l’aéroport au Japon il vous faudra passer les douanes et le contrôle d’immigration en présentant des bordereaux d’entrée. Voici comment les remplir correctement.

Lors de mes différents voyages j’ai dû remplir ces formulaires / bordereaux un nom incalculable de fois, enfin si vu que j’ai déjà pris l’avion plus d’une centaine de fois tout au long de ma vie. Et, quelque soit le pays et / ou la langue, ce qu’il y a de bien, c’est que ces bordereaux d’entrée vous demande toujours le même genre d’informations, ce qui fait qu’à force on les remplit aisément. Toutefois, pour des « novices » parfois certaines questions peuvent porter au doute, d’où l’idée de cet article afin de vous orienter au mieux dans cette première étape.

En général, lors de votre vol, et juste avant la phase d’atterrissage, les hôtesses de l’air vont vous remettre deux documents à remplir et que vous devrez présenter aux autorités locales une fois à l’aéroport. L’un s’adressera aux services d’immigration et l’autre aux douanes locales. Ces documents seront en japonais et anglais et assez facile à remplir.

La carte d’immigration

Elle est appelée « Disembarkation Card for Foreigner » en anglais ou encore « Gaikokujin Nyukoku Kiroku » (外国人入国記録) en japonais. Vous verrez qu’elle se décompose en deux parties distinctes:

– La petite partie à gauche est celle qui sera agrafé à votre passeport par l’agent d’immigration, et retirée une fois que vous quitterez le territoire japonais

– la grande partie de droite (composée d’un recto et d’un verso) sera conservée par l’immigration au moment où votre passeport sera tamponné avec votre visa.

Remplissez les deux parties de la carte d’immigration, correctement, en suivant l’exemple donné plus bas. Il vous est essentiellement demandé des informations vous concernant et au sujet de votre séjour. Pour la question « Occupations » il s’agit simplement d’y indiquer votre « métier » ou si vous êtes étudiant par exemple. En ce qui concerne l’adresse et le numéro de téléphone au Japon, indiquez tout simplement celui de votre premier hébergement, notamment si vous êtes appelé à changer de résidence durant votre séjour. Donc, avant votre vol pensez bien à prendre ces informations avec vous pour pouvoir les retranscrire le moment venu.

Au dos de la carte d’immigration, sur la partie de droite, il vous est posé quelques questions où il faut répondre par « OUI » ou « NON » (répondez-y avec franchise et attendez-vous à des questions plus poussées si vous répondez « OUI » à une ou plusieurs questions). En plus, il vous sera demandé de déclarer le montant en espèces que vous avez avec vous. Si vous avez plus d’un million de Yens par personne il vous faudra vous en justifier.

La déclaration aux douanes

Après avoir passé le service d’immigration avec votre premier bordereau, il vous faudra aller récupérer vos bagages puis vous diriger vers les services de douanes, où il vous faudra remettre le second bordereau. Là, l’agent des douanes se réservera le droit de fouiller, ou non, vos bagages, après consultation de votre carte de déclaration aux douanes. Vous n’avez rien craindre tant que votre déclaration correspond à ce que vous avez en votre possession et que vous ne transportez pas d’objets illégaux, qui sont les suivants:

Vous n’aurez aucune taxe à payer, en étant ainsi dans le cadre du Duty-Free, si vous respectez les limitations suivantes par personne:

  • 3 bouteilles d’alcool de 75ml
  • 400 cigarettes ou 100 cigares ou 500 grammes de tabac
  • 60ml de parfum
  • 000 Yens de valeur totale pour les objets personnel que vous transportez avec vous, sans compter ceux dont la valeur unitaire est inférieure à 10.000 Yens.

En cas de dépassement vous serez amené à payer des taxes sur ces produits, mais ces dernières ne sont pas non plus excessives. Pensez simplement à bien déclarer l’intégralité des éléments en votre possession pour ne pas avoir de problème en cas de contrôle poussé, car en cas de fausse déclaration vous risqueriez d’avoir de sérieux soucis.

Des exemples concrets

Pour vous montrer concrètement à quoi ressemble l’ensemble de ces documents, j’en ai rempli des versions vierges avec les mentions en bleues là où vous devrez apporter des informations. Ces documents vous sont donnés uniquement à titre d’exemple et vous vous devez de les remplir en fonction de votre situation uniquement, je ne pourrais être responsable en quoi que ce soit si vous avez effectué une mauvaise déclaration.

Lorsque vous remplissez ces bordereaux d’entrée au Japon, voici quelques règles de bases à bien respecter:

ne faites pas de ratures. Dans le cas où vous vous seriez trompé, recommencez sur un formulaire vierge (disponible aussi à l’arrivée à l’aéroport)

– écrivez l’ensemble des informations en majuscule et de manière lisible

ne mentez jamais, dites la vérité, car en cas de contrôle poussé par l’immigration ou les douanes, les conséquences pourraient être fâcheuses si vous avez effectué une mauvaise déclaration.

les noms et prénoms doivent absolument correspondre à ceux sur votre passeport. A savoir que si vous avez plusieurs prénoms inscrit sur votre passeport indiquez les en intégralité sur les bordereaux.

– écrivez exclusivement avec un stylo bille et jamais avec un crayon à papier, par exemple.

Une fois que vous aurez correctement rempli ces bordereaux d’entrée au Japon, vous verrez que votre passage aux douanes et à l’immigration sera plus rapide, que si vous ne les remplissiez pas pleinement dès le début.

Leave A Response »