Professeur de Français au Japon : Bilan de Janvier 2012

Aala 31 janvier 2012 2
Professeur de Français au Japon : Bilan de Janvier 2012

Voici donc mon bilan chiffré, en tant que professeur de français en Freelance à Tokyo, pour ce premier mois de l’année 2012. Pour une première fois mes résultats sont en baisse.

Depuis le début de mon activité de professeur de français au Japon, j’ai eu des résultats plutôt encourageant et toujours en progression. Mais ce mois-ci, je viens de connaitre ma première baisse de revenus. Rien de bien méchant, mais une baisse tout de même. En voici les détails.

Début 2012 : une reprise plutôt difficile

Janvier est le symbole d’une nouvelle année, de nouveaux challenges, de nouvelles résolutions et plus encore. Au Japon, janvier est aussi symbole de célébrations en famille en ce début d’année civile. Durant la première semaine du mois de janvier, les japonais retournent au sein de leur famille afin de célébrer cette nouvelle année qui commence. Et cela concerne l’ensemble des japonais, même mes étudiants.

En conséquence de cela, la première de semaine de Janvier 2012 fût quasiment vide de cours du fait que la majorité de mes étudiants n’étaient pas à Tokyo. J’avoue qu’au départ cela est assez frustrant, pour ne pas dire effrayant. Cela m’a rappelé à quel point cette activité est éphémère et volatile. Les moindres vacances et vos résultats chutent, la moindre maladie et vous perdez des étudiants. Tout va très vite.

Mais heureusement, les semaines suivantes ont été normales et j’ai ainsi pu limiter les dégâts. Vous pouvez constater cela dans les résultats ci-dessous.

Voici donc mon  bilan chiffré pour le mois de Janvier 2012:

Comme tous les mois, je vous propose les chiffres clés de mon activité de professeur de français en Freelance à Tokyo.

  • Nombre d’étudiants à ce jour: 26
  • Nombre de garçons : 10
  • Nombre de filles : 16
  • Nombre d’étudiants à venir (essais programmés): 2
  • Nombre d’heures travaillées en Octobre 2011: 76 heures
  • Sommes encaissées: 193700 Yen
  • Moyenne par heure: 2549 Yen par heure
  • Coût des transports (payé par les étudiants) : 16620 Yen

Mes revenus sont en baisse de quelques milliers de Yen, mais avec le faible taux de l’Euro à l’heure actuelle, lorsque je convertis, il y à une perte minime. Toutefois, le nombre de mes étudiants n’a pas baissé. J’ai même d’ailleurs un étudiant de plus que le mois dernier, enfin je devrais dire une étudiante. L’écart entre le nombre de femmes et d’hommes s’est bien creusé, en faveur des ces dames.

Pour le mois de février 2012, mon objectif est de repasser au-dessus de la barre de 200000 Yen tout en sachant que ce mois sera bien plus court en terme du nombre de jours.

2 Comments »

  1. Paul 14 février 2013 at 14 h 27 min - Reply

    Salut Aala,
    Je vois que tu ne t’en sors pas trop mal. Avec un yens aussi fort, tu gagnes bien ta vie, mais cela me parait un peu juste pour Tokyo.

    • tunimaal 10 mars 2013 at 10 h 06 min - Reply

      Salut Paul,

      l’activité de tuteur de français n’est pas mon activité principale donc j’ai des revenus qui me permettent de bien vivre à Tokyo 😀

Leave A Response »