Pourquoi les étrangers veulent vivre ou voyager au Japon ? Les 15 raisons principales

Aala 17 mars 2014 18
Pourquoi les étrangers veulent vivre ou voyager au Japon ? Les 15 raisons principales

Grande question que de connaître les raisons des envies de voyages et de vie au Japon pour les étrangers. Pourquoi le pays du soleil levant attire tant ceux qui viennent ou veulent venir ici. Début d’explications.

Pourquoi vouloir faire un voyage au Japon ? Pourquoi vouloir aller vivre au Japon ? Depuis que j’ai lancé ce blog « Un Gaijin au Japon », je me suis rendus compte que ce pays avait une attirance très particulière auprès des étrangers. Par moment c’est même assez difficile à expliquer. D’ailleurs, je vous avais déjà demandé « pourquoi vous voulez venir vivre ou voyager au Japon » et les réponses furent diverses et variées.

Alors, dans cet article, je vais essayer de listes les raisons principales que j’ai pu rencontrer. Vous me direz ce que vous en pensez, si certaines vous correspondent ou si vous en avez d’autres. Voici donc les principales raisons que j’ai rencontrées :

La culture manga, otaku et geek : pour beaucoup d’étrangers au Japon, c’est l’une des raisons principales. Ils ont été bercés par cette culture depuis la plus tendre enfance, notamment pour la génération Club Dorothée et les suivantes. Alors, venir à la source de cette culture est une chose des plus normales.

Le confort de vie : c’est l’une des premières choses qui frappe agréablement les étrangers au Japon. Le confort de vie ici est bien supérieur à beaucoup d’autres pays. Tout est fait, ou presque, pour que la vie soit simplifiée au maximum et le confort est vraiment mis en avant, à tout instant. Alors, pour ceux qui n’y sont pas habitués dans leurs pays d’origine, cela est très attirant.

La politesse des japonais : cela est connu et reconnu. Les japonais sont polis, parfois trop pour certains, mais ils sont polis, dans quasiment toutes les situations possibles. Alors, rapidement, cela plaît à beaucoup et séduit énormément, même si à la longue, cela peut commencer à exaspérer certains.

Le peu de jugement en public : un des points forts pour ceux qui restent vivre au Japon. Le fait de ne jamais, ou alors assez rarement, être jugé publiquement, permet à certains de pouvoir être  plus naturel et de vivre leur vie comme ils l’entendent. Ils n’auront pas à subir le jugement public des autres. Mais attention, cela ne veut pas dire que les japonais ne jugent jamais, bien au contraire.

La possibilité de se sentir épanoui : cela rejoint directement le point cité au-dessus. Le peu de jugement public permet à certains de s’exprimer plus et surtout de vivre pleinement qui ils sont, ce qui va les pousser à vouloir rester. Par exemple, il est plus facile de vivre sa vie sexuelle et d’exprimer ses envies dans ce domaine, sans être jugé par les autres comme un pervers, une personne bizarre ou autre. Les choses se font plus naturellement ici, sur certains points de la vie quotidienne.

La différence culturelle : aussi bien pour ceux qui veulent voyager au Japon que ceux qui veulent y vivre, il s’agit là d’un des facteurs principaux. Qu’on se le dise clairement « il n’y a aucun autre pays comme le Japon », et cela attire beaucoup, aussi bien les curieux que les passionnés.

La différence des paysages : l’un des avantages du Japon, est qu’il est composé de près de 7000 îles toutes réparties sur une longueur de près de 3000 km. Cela lui confère des paysages presque tous différents les uns des autres. Entre plaines, montagnes, plages tropicales, neige, …. Vous êtes bien servis ici, et cela plaît beaucoup.

La sûreté du pays : un autre facteur non négligeable, notamment pour les filles et les familles. Le Japon est l’un des pays les plus sûrs au monde et son taux de criminalité (officiel) est très bas. Les filles peuvent sortir aisément dans les rues le soir, sans trop être importunées, ou même en danger. Les enfants peuvent aller où bon leur semble sans trop de risque.

La nourriture japonaise : les sushi, ramen, sashimi, okonomiyaki et bien plus encore, attirent définitivement les étrangers gourmands qui veulent tester tous ces produits directement à la source. En plus, comme vous pouvez le voir dans mon article « manger pour moins de 1000 Yen au Japon« , il y a beaucoup de choix à des prix abordable.

La propreté est reine : le Japon est réputé pour être l’un des pays les plus propres au monde, et c’est évident que c’est le cas, à quelques exceptions près. Et ça, dès qu’un étranger arrive au Japon, il le remarque, voir l’apprécie immédiatement.

La multitude de choses à faire à chaque période de l’année : si vous vous demandez à quelle saison partir au Japon, et bien dites que vous qu’à n’importe quel moment c’est possible. Du fait de l’étendue du pays, mais aussi des très nombreux évènements qui ont lieux sur place tout au long de l’année. Et ça aussi, c’est quelque chose qui attire beaucoup les touristes au Japon. Il y a tout de même un moment de l’année qui attire plus que d’autres, la période des Sakura, fleurs de cerisiers au Japon.

Rencontrer des japonais : c’est un élément qui revient aussi régulièrement. Des étrangers aiment à venir au Japon afin d’y rencontrer des japonais, se faire des amis et apprendre avec eux de leur culture.

Pouvoir pratiquer le japonais : pour tous ceux qui apprennent le japonais à l’étranger, c’est un passage quasi obligé car la langue n’est pratiquée qu’au pays du soleil levant. Il n’est donc pas rare de voir les étudiants en japonais partir au Japon.

L’Histoire du Japon : pas le facteur le plus important, mais il revient quand même de temps à autres. Les étrangers, du moins certains, aiment à découvrir l’Histoire du Japon et la richesse de cette dernière. Les deux périodes qui semblent attirer le plus sont l’époque Edo et la Seconde Guerre Mondiale.

Les insolites japonais : ce facteur est l’un des plus amusants puisqu’il s’agit de pouvoir voir et expérimenter les insolites japonais tels que les KitKat japonais, le Kanamara Matsuri, les cafés à thèmes, les Washlet et plein d’autres choses que l’on retrouve uniquement au Japon.

Voici donc cette liste de 15 choses qui font que les étrangers veulent partir vivre ou voyager au Japon. Parmi toutes celles-ci, quelles sont celles qui vous concernent ? Y en a-t-il d’autres que vous voudriez partager avec nous ?

18 Comments »

  1. Maxime 17 mars 2014 at 16 h 36 min - Reply

    Super article, c’est vrai que je retrouve toutes mes motivations ( ou presque ) dans cet article pour aller là-bas ! En espérant y vivre un jour :)

    • tunimaal 17 mars 2014 at 16 h 39 min - Reply

      Je te le souhaite bien 😉

  2. Laurent 17 mars 2014 at 23 h 47 min - Reply

    Je retrouve certaines raisons qui motivent mes voyages (histoire du pays, rencontres, loisirs et qualité de vie…). De plus, c’est aussi l’occasion pour moi de revoir des amis français qui vivent maintenant au Japon et c’est aussi l’occasion d’assister à des concerts d’artistes japonais (très peu veulent/peuvent faire des concerts à l’étranger, donc quand j’en ai l’occasion, je vais voir mes artistes préférés).

    • tunimaal 18 mars 2014 at 12 h 21 min - Reply

      Salut Laurent, merci pour ton commentaire et ton retour d’expérience 😀

  3. wac 18 mars 2014 at 3 h 56 min - Reply

    pour moi c’est la sûreté du pays

    • tunimaal 18 mars 2014 at 12 h 21 min - Reply

      Pour beaucoup de femmes c’est souvent le cas, j’ai l’impression.

  4. alex 18 mars 2014 at 7 h 24 min - Reply

    Beaucoup de tres bonnes raisons en effet. Par contre j’aimerais mettre un petit stop sur la securite des femmes (pas la securite en general). Le Japon c’est quand meme le seul pays a ma connaissance ou des wagons entier sont reserves aux femmes pour contrer les attouchement. Ensuite le harcelement au travail touche enormement de femmes qui soit n’ose pas en parler ou soit sont traitees de menteuse par les flics (veridique). Une de mes ex s’est presque faite violer en rentrant chez et une de mes colloc a ete victime a 2 reprises d’attouchement dans la rue!

    Toujours se mefier des chiffres officiels surtout dans un pays comme le Japon.

    De plus, je pense que’un Francais moyen se sent plus en securite en France qu’un Japonais ne se sent en securite au Japon (mais la c’est un jugement personnel)

    Pour finir sur une note positive, j’apprecie de pouvoir laisser mon telephone sur la table d’un cafe pendant que je vais aux toilettes (^-^)

    • tunimaal 18 mars 2014 at 12 h 25 min - Reply

      Je suis d’accord avec toi sur le mot (officiel), c’est pour ça que je l’ai écris différemment dans mon article. Mais après, il faut quand même rester réaliste, le Japon est quand beaucoup plus sûr que presque n’importe quel autre pays au monde. Demande à une femme de marcher seule la nuit à Pigalle et tu verras.

      Sinon, je ne suis pas d’accord avec toi sur le fait que les français se sentent plus en sécurité en France que les japonais au Japon. D’ailleurs, l’insécurité française est l’un des premiers facteurs du Paris Syndrome qui frappe les japonais en visite en France.

      Ah, et le coup de téléphone, c’est clair que c’est vraiment coooooool ^_^

  5. Chti_Suisse 18 mars 2014 at 9 h 59 min - Reply

    Bonjour,

    Je reconnais pas mal de point que j’aprécie au
    Japon.

    La sureté en est un.
    On peut voyager au Japon l’esprit libre.
    On ne fera pas voler,
    si on perd quelque chose on peut le retrouver car la personne qui le trouve va le déposer aux objets trouvés,
    on peut aller à un festival avec PLEIN de monde sans craindre les emmerdes (je compare un matsuri à Tokyo avec les fêtes de Genève par exemple)

    J’ajouterais les transports : ils sont ponctuels, propres et tout compte fait faciles à prendre (Je trouve que Tokyo fait beaucoup d’efforts pour les étrangers)

    J’ajouterais un truc qui doit concerner 0.01% des voyageurs au Japon : la littérature.
    Après avoir lu « Le pavillon d’Or », j’ai pu enfin mieux comprendre pourquoi laideur et beauté sont tellement au coeur du roman en ayant vu le plus beau parc du monde (à mes yeux) : le kinkaku-ji.

    et puis surtout ….

    Qu’est ce qu’on mange bien au Japon !

    Christophe

    • tunimaal 18 mars 2014 at 12 h 26 min - Reply

      C’est clair que Tokyo fait pas mal d’efforts, même si il reste encore beaucoup de choses à faire changer, pour faciliter les transits des étrangers.

      Et merci pour l’aspect littérature 😀

  6. Sanka shiro 18 mars 2014 at 11 h 55 min - Reply

    « il est plus facile de vivre sa vie sexuelle et d’exprimer ses envies dans ce domaine »

    Je crois pas non. Essaie d’être gai « pour de vrai », et pas juste te cosplayer en short sky/casquette de flic et paire de menottes. Pour avoir des amis japonais gais, travaillant comme cadres ou salaryman dans des grandes boîtes, certains sont allés jusqu’à se taper des putes lors de sorties avec les collègues pour pas être démasqués. D’autres, encore plus forts, sont mariés et ont des gosses…ça les empêche pas de sortir dans des clubs saunas près de Waseda tous les weekends, et ce, même avant d’avoir pris la décision de se marier « pour les parents et la carrière ». Le Japon de la rue et le Japon derrière la façade des immeubles, c’est encore deux mondes différents.

    La sexualité ici est méga tabou, et tu le sais très bien. Et l’homosexualité, si tu le savais pas c’est encore pire.

    • tunimaal 18 mars 2014 at 13 h 19 min - Reply

      Attention, le domaine Gai est totalement différent puisque la culture japonaise n’est pas habituée à cela. Mais tu ne peux pas dire qu’ici il n’est pas plus facile de vivre ses fantasmes, alors que ces derniers seraient considérés comme tordus ou bizarre en France. Regarde le nombre de bars et clubs en tout genre pour t’en rendre compte, et leurs thèmes dépravés.

      Et je parle bien du Japon d’apparence hein, non pas de ce que les gens ne disent pas en public, comme c’est bien stipulé 😉

      • Sanka shiro 23 mars 2014 at 14 h 31 min - Reply

        Attention, SI et bien sûr que SI, la culture japonaise est habituée à l’homosexualité. Les références à certaines moeurs de par trop virile chez les samourais dans la littérature sont là.
        Oui, en apparence, les clubs tout ça…Mais justement, c’est bien des prisons (ou des cages aux folles) dorées. Des endroits où on va se parquer (et on paie pour ça, belle ironie) pour pouvoir faire ce qu’on veut sans être jugé…Donc ce n’est qu’une liberté de façade, en vérité tu n’es pas libre, tu t’achètes un échappatoire le samedi soir.

        Ensuite, vivant au Japon de même, et n’ayant pas précisé être Français ou non, je tiens à signaler que vous donc, les Français (et peut-être moi, qui sait) vous en venez toujours à demander ou laisser sous entendre « parce que tu crois que c’est mieux en France ? » quand on critique une autre culture. Comme si la comparaison était malsaine et empêchait la constatation. Sauf que je ne compare pas avec la France. Chaque pays a ses tords (ou sa culture, c’est selon), et c’est pas mon problème ! Je disais juste que pour vivre ce milieu gay de par mes fréquentations au Japon, non il me semble que tout n’est pas permis et que le Japon est très conservateur sur ce sujet. Maintenant si tu veux comparer, je sais aussi d’expérience qu’en Corée c’est pareil ou pire…et j’imagine pas en Arabie Saoudite ou dans la France profonde (à tort, peut-être, c’est pour la blague).

        Voilà, donc oui, tu as raison si tu dis que les étrangers aiment le Japon parce qu’ils s’y sentent plus libres que chez eux (comme les marocains/algériens se sentent plus libres en France, et les Français plus libre en Australie, etc.) parce qu’ils sont plus chez eux et qu’ils sont pas « jugés » pareil (différentes valeurs/à priori moraux et culturels). Et c’est cette liberté aussi qui me plaît, je te le cache pas. Maintenant, est-ce que la société japonaise accepte tout ? En apparence, peut-être beaucoup mais pas tout. En secret, pas grand chose voire rien du tout.

        • tunimaal 27 mars 2014 at 14 h 36 min - Reply

          Oui mais justement vu qu’en apparence ils te laisse relativement tranquille, d’après ce que plusieurs m’ont dit, c’est plus facile à vivre, que dans les autres pays où ils te pointent du doigt ou te juge en direct. Après, c’est clair que sur le long terme, ça ne sera pas toujours facile non plus, on ne va pas se leurrer.

  7. pauline 18 mars 2014 at 14 h 44 min - Reply

    Pour ma part c’est la différence culturelle qui m’a attiré, malgré avoir grandi avec le club de Dorothée.
    Il est vrai que maintenant toutes les raisons cités sont aussi devenu une raison supplémentaire.

    • tunimaal 18 mars 2014 at 15 h 29 min - Reply

      Comme quoi, cela à dû entrainer de belles découvertes ^_^

  8. Brigitte 4 juin 2014 at 8 h 02 min - Reply

    Pour moi la sécurité à été l’élément déclencheur de tout! Quand je suis venue au Japon pour la première fois je voulais voir la culture et bien manger! 😉 Le sentiment de sécurité que j’ai ressenti dès mon arrivée m’a donné le goût d’y vivre! Le fait de se sentir en sécurité diminue le stresse et l’anxiété et permet un meilleur épanouissement de soi, du moins pour moi! Je me sens bien au Japon et je me sens le bienvenue également (ce qui est pas le cas de tout le monde). Je pourrais m’éterniser, mais en gros c’est LA raison qui me pousse à rester ici pour toujours dans un futur très proche! :)

    Merci pour l’article! Toujours intéressant comme d’hab! :)

    • tunimaal 5 juin 2014 at 10 h 59 min - Reply

      Oui, je veux bien te croire, pour une fille, le Japon, ça doit être plutôt bien en soit, en terme de sécurité. 😀

Leave A Response »