Onsen au Japon, le guide complet

Aala 7 juillet 2015 1
Onsen au Japon, le guide complet

Envie de profiter de sources d’eaux chaudes pour vous ressourcer? Les Onsen au Japon sont une excellente opportunité qui s’offre à vous. Voici ce qu’il vous faudra savoir pour bien vivre cette expérience.

Les japonais en raffolent, les touristes étrangers veulent les expérimenter et leurs vertus pour la santé et le corps seraient nombreuses. Les Onsen japonais sont mondialement connus et prisés de la grande majorité des personnes présente dans l’archipel Nippon. Ils offrent une expérience unique en son genre, à tester absolument si l’opportunité se présente. Mais avant de vous lancer dedans, voici tout ce qu’il faut que vous sachiez sur le sujet, afin d’éviter tout impair.

Qu’est-ce qu’un Onsen japonais?

Un Onsen (– source chaude) est défini comme étant une source d’eau chaude et de vapeur d’eau qui jaillit de la terre, soit naturellement, soit par des trous forés artificiellement. L’eau du Onsen se doit d’être supérieure à 25° ou doit contenir un des 19 minéraux ou substances sélectionnés. En clair, il s’agit de sources d’eaux chaudes issues de volcans et fortement présentes au Japon, dans lesquelles on se baigne.

Les Onsen au Japon sont tellement nombreux que le pays est l’une des contrées en comptant le plus dans le monde. Ainsi, c’est plus de 27.000 sources, pour plus de 2,6 millions de litres d’eau de débit par minute, et il y aurait plus de 3.000 stations thermales qui se seraient développées aux environs de ces sources.

Ces sources d’eaux chaudes sont fortement présente dans la culture japonaise et ce depuis des millénaires puisqu’on les retrouve dans les contes et mythes locaux mais aussi dans des écrits remontant au VIIème siècle. Elles sont appréciées des japonais pour leur effet relaxant qui permet de se libérer de la fatigue et du stress du quotidien, mais aussi pour leurs effets sur la santé et la peau. Ainsi les Onsen sont souvent classés en fonctions des vertus qu’ils apportent à notre santé.

Enfin, il ne faut pas les confondre avec les Sento (湯) qui sont des bains publics en intérieur et dont les sources d’eaux chaudes ne sont pas naturelles, au contraire des Onsen.

Les règles à respecter dans les Onsen au Japon

Comme dans beaucoup de lieux au Japon, il y a des étapes et consignes à respecter pour bien profiter de son expérience dans un Onsen japonais. Voici un condensé de ce qu’il va vous falloir faire:

  • Une fois à l’entrée enlevez vos chaussures, dans l’espace dédié. Puis rendez-vous à l’accueil pour payer votre entrée et éventuellement acheter / louer des serviettes. Il est recommandé d’avoir une grande serviette (pour s’essuyer) et une petite pour se déplacer dans l’espace des bains.
  • Rendez-vous dans le vestiaire pour vous changer. Faites attention à ne pas vous tromper, car la majorité des Onsen ne sont pas mixtes. Les vestiaires pour les hommes sont indiqués par le Kanji « 男 » (souvent sur un fond bleu ou violet) et celui des femmes par le Kanji « 女 » (souvent sur un fond rose ou rouge).
  • Dans le vestiaire prenez un panier vide / casier vide dans lequel vous mettrez l’ensemble de vos affaires et vêtements. Il vous faudra vous dénuder entièrement. Gardez uniquement votre petite serviette avec vous.
  • Entrez ensuite dans la zone des bains. Là, un espace « douche » va se présenter à vous avec des tabourets en face de miroir, de pommettes de douche, … Asseyez-vous sur un tabouret libre et douchez vous intégralement le corps (shampoing, savon, …), en faisant attention à respecter et ne pas déranger vos voisins. En général tout est fournit sur place (savon, shampoing, …).
  • Passez à l’étape du Kakeyu (かけ湯) qui va vous permettre de préparer votre corps pour la température chaude du Onsen. Pour ce faire, prenez la petite bassine à votre disposition et remplissez là d’eau chaude. Versez cette eau sur votre corps en commençant par les extrémités (mains et pieds, jambes et bras, corps puis la tête). Cette étape vous permettra de mieux supporter le changement de température une fois dans le bain.
  • Après vous êtres bien rincé et avoir nettoyé votre emplacement, il est temps de vous diriger votre le bain bain pour vous y relaxer. Pensez à garder votre petite serviette hors de l’eau, en la posant au bord du bain ou sur votre tête (ce qui peut permettre d’éviter d’avoir des vertiges) une fois dans l’eau.
  • Commencez d’abord par le Hanshin-Yoku (半身浴) c’est à dire par entrer dans le bain à moitié, soit jusqu’à votre taille. Prenez le temps de laisser votre corps s’habituer à la température.
  • Ensuite, passez au Zenshin-Yoku (全身浴), c’est à dire entrer dans le bain jusqu’à vos épaules (ne mettez jamais votre tête dans l’eau). C’est là que vous pourrez profiter pleinement du bain et de ses bienfaits. Pensez à remuer vos jambes et bras afin de faciliter la circulation sanguine, tout en vous reposant.
  • Profitez du bain pour faire connaissance avec vos voisins. Il n’est pas rare de pouvoir parler avec les personnes qui vous entourent le lieu se prêtant facilement aux dialogues.
  • Une fois que le bain est fini, c’est à dire lorsque vous avez de la transpiration sur le front, sortez de l’eau et essuyez vous brièvement avec votre petite serviette puis rendez vous dans le vestiaire pour vous essuyer intégralement et vous habiller à nouveau. Ne rincez pas votre corps afin de conserver les bienfaits de l’eau thermale sur celui-ci.
  • Une fois terminé pensez à vous relaxer et à boire de l’eau pour vous ressourcer pleinement et aussi réhydrater correctement votre corps.

En plus de ces quelques étapes essentielles pour bien vivre son expérience, voici aussi quelques règles à respecter sur place:

  • Vérifier que l’Onsen accepte les tatouages, si vous en avez. Si jamais il ne les accepte pas, référez-vous à la suite de l’article pour trouver des sources thermales où vous pourrez vous rendre sans difficulté. N’essayez pas d’entrée dans des Onsen où les tatouages sont interdit!
  • Avant d’entrer dans le bain, si vous avez les cheveux long, pensez à les attacher afin qu’ils ne touchent pas l’eau.
  • Les maillots de bains sont interdit et la nudité est obligatoire. Si vous êtes pudique, lors de vos déplacements en dehors du bain vous pourrez mettre votre petite serviette devant les parties à cacher tout en déambulant dans les locaux. Ne vous inquiétez pas, personne ne vous regardera ou ne vous scrutera, il est normal d’être nu sur place, pour tout le monde.
  • N’ajoutez pas d’eau froide dans le bain, même si celui-ci est trop chaud.
  • Ne courrez pas dans l’enceinte du Onsen
  • Ne pas se laver dans le bain
  • Ne criez pas et évitez de parler fort, afin de respecter les autres utilisateurs
  • N’essayez pas d’entrer dans les parties réservées aux personnes de l’autre sexe
  • Ne plongez pas dans les bains et n’y nagez pas non plus.
  • Ne pas manger ou boire dans l’espace des bains
  • Ne vous baignez pas trop longtemps ni à plusieurs reprises quotidiennement (pas plus de 3 fois par jour) afin d’éviter d’éventuel malaise.
  • Si vous avez des conditions médicales qui pourraient être dangereuses en cas de températures trop élevées de l’eau, veuillez consulter un médecin au préalable, afin de savoir si vous encourez d’éventuels risques.
  • Évitez de boire de l’alcool avant d’aller dans un Onsen afin d’éviter certains effets inattendus
  • Les photos sont interdites dans les Onsen non privatifs
  • Les enfants sont autorisés dans les Onsen mais doivent toujours être accompagnés par un adulte. De plus, ils peuvent accéder aux espaces réservés à l’autre sexe, en cas de besoin.
  • Ne pas uriner, cracher ou je ne sais que d’autre dans l’eau.

    Infographie OnsenSi vous voulez partager cette infographie vous pour le faire à condition de ne pas la modifier et d’insérer un lien cliquable avec la mention « Infographie par le site Un Gaijin au Japon consultable ici: http://www.gaijinjapan.org/onsen-japon/ »

Où trouver des Onsen au Japon?

Maintenant que vous savez ce qu’il faut faire et ne pas faire dans les Onsen au Japon, il ne vous reste plus qu’à trouver celui ou ceux où vous allez expérimenter ces bains japonais. Pour commencer, sachez qu’il n’y a pas de véritable Onsen à Tokyo, et ce même si il existe le Oedo Onsen Monogatari, qui n’est pas approvisionné en eau de source thermale d’origine volcanique, puisque ce dernier est construit sur l’île artificielle de Odaïba.

J’ai passé plusieurs mois à demander à des amis japonais des recommandations en termes d’Onsen pour obtenir quelques lieux qu’il serait bon de tester, et voici ce qui est ressorti de ceci en terme de villes où se rendre:

– Hokkaido

  • Noboribetsu Onsen
  • Toyako Onsen

– Honshu-Nord

  • Zao Onsen (préfecture de Yamagata)
  • Ginzan Onsen (préfecture de Yamagata)
  • Nyuto Onsen Kyo (préfecture de Akita)
  • Tamagawa Onsen (préfecture de Akita)
  • Takayu Onsen (préfecture de Fukushima)

– Kanto

  • Kusatsu (préfecture de Gunma)
  • Ikaho (préfecture de Gunma)
  • Manza Onsen (préfecture de Gunma)
  • Minakami Onsen (préfecture de Gunma)
  • Shima Onsen (préfecture de Gunma)
  • Okushiobara onsen kyo (préfecture de Tochigi)
  • Nikko Yumoto (préfecture de Tochigi)
  • Nasu-Shiobara Onsen (préfecture de Tochigi)
  • Kinugawa (préfecture de Tochigi)
  • Hakone (préfecture de Kanagawa)
  • Yugawara (préfecture de Kanagawa)
  • Ito (préfecture de Shizuoka)

– Chubu

  • Nozawa Onsen (préfecture de Nagano)
  • Shibu Onsen (préfecture de Nagano)
  • Shirahone Onsen (préfecture de Nagano)
  • Okuhida Onsen (préfecture de Gifu)
  • Gero Onsen (préfecture de Gifu)
  • Kaga Onsen (préfecture de Ishikawa)
  • Wakura Onsen (préfecture de Ishikawa)
  • Echido Yuzawa (préfecture de Niigata)

– Kansai

  • Totsukawa Onsen kyo (préfecture de Nara)
  • Arima Onsen (préfecture de Hyogo)
  • Kinosaki Onsen (préfecture de Hyogo)
  • Shirahama Onsen (préfecture de Wakayama)
  • Nachikatsura (préfecture de Wakayama)
  • Katsuura Onsen (préfecture de Wakayama)

– Chugoku

  • Tawarayama Onsen (préfecture de Yamaguchi)

– Kyushu

  • Beppu Onsen (préfecture de Oita)
  • Nagayu Onsen (préfecture de Oita)
  • Yufuin (préfecture de Oita)
  • Unzen (préfecture de Nagasaki)
  • Ibusuki (préfecture de Kagoshima)
  • Kirishima Onsen (préfecture de Kagoshima)
  • Kurokawa onsen (préfecture de Kumamoto)

– Shikoku

  • Dogo Onsen (préfecture de Ehime)

Une fois que vous avez choisit la ville pour aller dans un Onsen, vous aurez le choix entre aller dans un établissement proposant un accès uniquement au Onsen, et dans ce cas là les bains sont publiques, ou bien passer la nuit dans un Ryokan et pouvoir profiter du Onsen accessible au sein de l’établissement. L’avantage de la seconde option est que vous pourrez profiter de bains privatifs pour plus d’intimité, dans les établissements en proposant.

Onsen pour les tatoués?

Comme il est précisé plus haut, dans cet article, la grande majorité des Onsen interdisent l’accès aux personnes tatouées et ceci est un fait. Mais cela ne veut pas dire qu’il est impossible d’aller dans un Onsen avec un tatouage, bien au contraire, puisqu’il existe plusieurs options qui vont s’offrir à vous. Voici ce qu’il est possible de faire:

opter pour un bain privatif, notamment dans un Ryokan, où vous n’aurez aucun problème pour profiter du Onsen et les règles sont plus souples.

– si vous avez un petit tatouage, peu visible, le cacher avec un pansement imperméable et demander à l’Onsen si ils acceptent de vous laisser entrer, ce qui peut être le cas.

– aller dans un Sento, qui sont souvent plus souples que les Onsen sur les règles en rapport avec les tatouages, notamment à Tokyo.

– chercher un Onsen acceptant les personnes tatouées, et ils sont référencés sur ce site: http://tattoo-spot.jp/ en japonais. Ce site propose un accès rapide aux établissements acceptant les tatoués sans aucun restriction. Pensez à bien vérifier la véracité des informations car parfois certaines établissements listés n’acceptent pas les tatoués. Voici la traduction de certains termes de vocabulaire utilisés sur ce site:

  • onsen 温泉
  • sentô 銭湯
  • sauna サウナ
  • piscine プール
  • salle de gym ジム
  • salon de bronzage 日焼けサロン
  • hôtel ホテル
  • autres その他

Si vous ne comprenez pas ce qui est écrit, notamment en terme d’adresse, n’hésitez pas à copier coller le contenu sur Google Translator qui vous fournira une traduction compréhensible. Vous pouvez aussi affiner vos recherches par régions / préfectures en cliquant sur エリア (zone géographique).

Il est bon de noter que le Japon commence à « réfléchir » sur cet aspect, et d’ailleurs, l’agence du tourisme japonais a menée une étude sur le sujet des tatouages dans les Onsen puisque le pays accueille de plus en plus de touristes étrangers, dans le but de voir les éventuelles modifications à apporter en rapport à cette règle.

Onsen Mixte?

Les Onsen mixtes sont très rares au Japon, et la grande majorité des établissements proposent donc des espaces et bains complètement séparés, pour chaque sexe. Lorsqu’ils sont mixtes ils sont appelés Konyoku Onsen (混浴温).

Si vous voulez expérimenter les bains dans ce genre d’établissements, le site Konyoku.org référence les « 100 meilleurs Onsen mixtes du Japon » par ici. Le site est en japonais mais les informations sont facilement accessible.

Quelques mots de vocabulaire

Se rendre dans un Onsen n’est pas une chose compliquée en soit, loin de là. Mais connaître quelques mots de vocabulaire, au cas où, pourrait s’avérer utile, sans aller jusqu’à apprendre le japonais. Voici donc une liste de termes et expressions utiles une fois sur place:

  • Bains pour les hommes – 男性の湯 (Dansei no Yu) ou 男湯 (Otoko Yu)
  • Bains pour les femmes – 女性の湯 (Josei no Yu) ou 女湯 (Onna Yu)
  • Bains mixtes – 混浴 (Konyoku)
  • Eau chaude – お湯 (O-yu) ou 湯 (Yu)
  • Bain en extérieur – 露天風呂 (Rotenburo) ou 外湯 (Soto Yu)
  • Est-ce que les tatouages sont acceptés? 入れ墨は大丈夫ですか?(Irezumi ha daijobu desu ka)

Vous êtes dorénavant paré pour aller tester les Onsen au Japon et en profiter au maximum, alors faites-vous plaisir et profitez des bienfaits de ces lieux relaxant.

sources ici et

One Comment »

  1. Chti_Suisse 8 décembre 2015 at 20 h 46 min - Reply

    Bonjour
    Je suis allé à l’hôtel Urashima (Kii Katsura)
    Il occupe un côté de presqu’île.
    On traverse ladite presqu’ile par des tunnels pour se retrouver de l’autre côté (complètement sauvage) dans des grottes-onsen qui donnent sur l’Océan.
    Sincèrement je n’ai pas vu grand-chose de plus beau de ma vie.

Leave A Response »