Omiyage, le cadeau japonais

Aala 11 août 2015 0
Omiyage, le cadeau japonais

En voyage au Japon, il est de coutume de penser à acheter des Omiyage pour ses collègues de travail, sa famille et / ou ses amis. Voici donc un explication sur ce phénomène culturel fort au pays du Soleil-Levant.

Réaliser un voyage au Japon offre l’opportunité de découvrir de nombreux paysages aux styles différents, différentes cultures locales selon les régions visitées et aussi de tester des spécialités culinaires régionales. A la fin du séjour, on pense souvent à acheter des souvenirs que l’on va offrir à ses proches un fois de retour au pays, tout comme on a pu penser à acheter un cadeau à offrir aux Japonais que l’on pourrait rencontrer sur place. Mais connaissez vous la culture de l’Omiyage et ses spécificités?

Qu’es-ce que l’Omiyage au Japon?

Omiyage (お土) souvent traduit comme « souvenir » est un terme qui littéralement signifierait « produit de la terre ». Il s’agit en faites d’un produit issu de la région visitée (souvent alimentaire) que le voyageur va acheter avec pour but de l’offrir à des membres de son entourage (famille, amis, collègues).

La culture de l’Omiyage au Japon n’a pas de date précise pour son début, mais elle remonterait à l’époque où les pèlerinages aux sanctuaires étaient une habitude. A cette époque là, il était normal de ramener avec soit un « souvenir » du pèlerinage, comme preuve de l’arrivée au sanctuaire mais aussi comme objet à offrir pour permettre à ses proches de bénéficier de la protection du lieu visité. Une fois le système ferroviaire japonais développé, la culture de l’Omiyage a littéralement explosée pour devenir une obligation sociale à tous les voyageurs au Japon.

Pour la petite anecdote, selon l’Institut de recherche sur le tourisme et les produits touristiques au Japon, le marché de l’Omiyage pèserait pas moins de 2.500 Milliards de Yen, ce qui est un chiffre conséquent. C’est un marché tellement conséquent que même les Kit Kat japonais s’y sont mis.

L’Omiyage est donc un cadeau représentatif du lieu qui a été visité, souvent alimentaire, qui permet de « prouver » que l’on a bien visiter le lieu en question tout en donnant l’opportunité au receveur de profiter des spécialités locales, de découvrir ces dernières et ainsi de partager avec vous une part de votre voyage.

Omiyage vs Souvenir, la frontière est mince

La différence entre un souvenir tel qu’on le connaît et l’Omiyage japonais est très mince et parfois difficile à comprendre. Pour simplifier la chose, un souvenir est souvent un objet / produit que l’on va acheter pour se rappeler du voyage réalisé. Celui-ci peut être pour soit même ou bien pour offrir à un proche lors de son retour. Il ne s’agit pas nécessairement d’un produit alimentaire et son achat n’est en aucun cas obligatoire, mais plutôt recommandé.

En ce qui concerne l’Omiyage, la différence avec le souvenir va se faire à plusieurs niveaux. Tout d’abord, ce n’est jamais un produit que l’on achète pour soit même, mais plus un produit que l’on achète pour offrir (à sa famille, ses amis, ses collègues de travail ou de classe). Ensuite, c’est un achat socialement obligatoire car il est très mal perçu de partir en voyage et de revenir les mains vides. Enfin, l’Omiyage est un produit alimentaire (dans la grande majorité des cas) que les personnes qui le recevront pourront déguster, majoritairement une spécialité locale.

Quel Omiyage rapporter d’un voyage?

La réponse à cette question pourrait être toute simple: une spécialité culinaire du lieu visité. Au moins, vous êtes sûr de faire plaisir dans 100% des cas, ou presque. Mais, il y a quelques éléments à prendre en compte afin de ne pas vous rater.

Tout d’abord, penser à acheter votre Omiyage lors du dernier jour de votre voyage sur place, afin de ne pas le trimballer avec vous et ne pas prendre le risque de l’abîmer. Pas d’inquiétude, les stations de trains ou les aéroports ont toujours un espace de vente dédié aux Omiyage.

Ensuite, pensez à l’emballage. Choisissez un Omiyage qui sera bien emballé, bien décoré, qui donne envie de garder la boîte sans l’ouvrir, ne prenez pas quelque chose qui semble peu cher et de mauvaise qualité. Dans la mesure du possible, faites en sorte que le nom du lieu visité apparaisse sur l’emballage, c’est un gage de réussite assuré. Et pensez au transport de ce dernier afin de ne pas prendre le risque de l’abîmer.

Enfin, pensez au prix et à la quantité. N’offrez jamais quelque chose de trop cher car ceci pourrit mettre mal à l’aise les personnes qui recevront les Omiyage. En général, les tarifs varient entre 500 et 2.000 Yens. En ce qui concerne la quantité, assurez-vous qu’elle sera suffisante au sein de l’emballage afin que les personnes qui les recevront n’aient pas à couper de petits aliments en taille encore plus petite pour les partager.

PS: vous n’êtes pas obligé de ramener uniquement de l’alimentaire et vous pouvez aussi acheter des Omiyage pour vous même pour vous faire plaisir 😉

Vous en savez plus sur la culture de l’Omiyage au Japon, il ne vous reste plus qu’à partir en voyage, faire vos achats et les offrir à vos proches à votre retour.

Leave A Response »