Minna no Nihongo en français – le livre d’apprentissage du japonais

Aala 6 décembre 2014 6
Minna no Nihongo en français – le livre d’apprentissage du japonais

Titre: Minna no Nihongo

Langue : Japonais / Français

Auteur: 3A Network

Edition: Broché

Date de publication : 1998/1999

Résumé :

Le livre de référence pour apprendre le japonais et souvent utilisé dans les écoles de langues au Japon. Je parle là de Minna no Nihongo.

C’est une série d’ouvrages qui permettent aux débutants d’apprendre tous les rudiments de la langue japonaise, aussi bien seul qu’en cours, et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont utilisés dans la grande majorité des écoles au Japon. Ces ouvrages permettent d’apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur la langue japonaise pour s’approcher d’un niveau JLPT 3, c’est-à-dire un niveau conversationnel qui vous permettra de dialoguer librement et sans trop de difficultés en japonais, et ce au quotidien, voir même d’occuper certains emplois au Japon.

Ces ouvrages sont au nombre de 2 : Minna no Nihongo Shokyû 1 (de couleur rose) et Minna no Nihongo Shokyû 2 (de couleur verte) et sont intégralement rédigés en japonais (ils utilisent les Kanji, Hiragana et Katakana). Ils contiennent des chapitres qui permettent d’apprendre 2 à 3 règles de grammaire et toute une liste de vocabulaires à chaque fois. Et le tout est complété de dialogues et d’exercices pratiques. Il existe même une version avec le CD et la vidéo des dialogues.

En plus de ces 2 ouvrages rédigés uniquement en japonais, il est possible de trouver la version Minna no Nihongo traduction et notes grammaticales en français. Cette dernière, disponible pour chacun des ouvrages de la collection Minna no Nihongo, permet d’avoir l’ensemble des livres traduit en français et aussi d’avoir les règles de grammaires expliquées et imagées avec des exemples concrets. Un excellent complément en soit.

Mon conseil :      

Je parle de ces ouvrages ici parce que je les ai utilisés pendant environ un an lorsque j’apprenais le japonais à Akamonkai Japanese Language School à Tokyo et que j’ai beaucoup appris grâce à eux. Tous les jours, 3 heures durant, nous nous servions de ces livres comme base d’études et j’avoue que j’ai beaucoup appris grâce à eux, et aux professeurs aussi.

L’avantage de ces livres, notamment si on dispose des Minna no Nihongo traduction et notes grammaticales, c’est que l’on peut aisément apprendre le japonais seul, chez soit, à son rythme, et pratiquer afin de progresser jusqu’à un niveau conversationnel. C’est certainement l’une des versions les plus complètes et qui permet un apprentissage pas à pas efficace.

Si je ne devais recommander qu’un seul livre pour apprendre le japonais, ce serait définitivement ceux-ci, et ce en me basant sur mon expérience personnelle.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des ouvrages par ici :

Minna no Nihongo shokyû 1 en cliquant ici

Minna no Nihongo traduction et notes grammaticales shokyû 1 en cliquant ici

Minna no Nihongo shokyû 2 en cliquant ici

Minna no Nihongo traduction et notes grammaticales shokyû 2 en cliquant ici

Alors, si vous voulez apprendre le japonais par vous-même, ou avec un professeur, Minna no Nihongo peut-être un excellent ouvrage pour vous.

Cet article contient des liens d’affiliations. Ces derniers ne changent pas les tarifs des produits / services pour vous et me permettent de toucher une petite commission qui permet de financer tout le travail derrière ce blog. Vous n’avez aucune obligation de les utiliser, mais en passant par eux vous permettez à ce blog de continuer à exister en toute indépendance.

 

6 Comments »

  1. Joël 3 juillet 2015 at 7 h 47 min - Reply

    Bonjour, j’ai une question peut-être un peu bête, mais quand vous avez pris les cours à l’école, avez vous directement commencé par la leçon 1 ou par la leçon préliminaire (ou juste survolé…) ? Car on retrouve il me semble le vocabulaire de la leçon préliminaire dans le reste du livre ?

    Par avance merci

    • tunimaal 5 juillet 2015 at 14 h 44 min - Reply

      Bonjour,

      on a commencé directement par la leçon 1 et on a suivi le fil des autres leçons.

      • Joël 5 juillet 2015 at 15 h 10 min - Reply

        Merci pour le retour 🙂

        • tunimaal 6 juillet 2015 at 8 h 01 min - Reply

          De rien, au plaisir 😀

  2. Céci 21 juillet 2015 at 18 h 32 min - Reply

    Mon premier commentaire ! Depuis le temps que je me promène par ici !^^

    Je me permets de te tutoyer si tu veux bien Aala 🙂

    Je ne prétends pas du tout avoir ton recul sur le sujet évidemment, mais en tant que débutante apprenant en autodidacte, je t’avoue que j’ai préféré renoncer à Minna no Nihongo pour plusieurs raisons :

    – le fait qu’il soit tout en japonais m’a fait peur : en autodidacte, avoir des repères en français est clairement un plus, car tu n’as personne vers qui te tourner si un point te semble obscur. Tu me diras, il y a le livret en français, sauf que…

    – c’est super cher ! (en tout cas en France) Le livre en japonais coûte jusqu’à 50 € dans certaines librairies, et le cahier de traductions jusqu’à 40 € (il y a peut-être moyen de trouver moins cher sur Internet cela dit…). Ça peut sembler trivial, mais c’est hyper décourageant d’investir une telle somme dans un livre, quand tu n’es pas sûr de t’en sortir avec. Dans la plupart des librairies où je l’ai vu, il n’est d’ailleurs pas référencé dans la catégorie « méthode pour autodidactes » (contrairement au Maneki neko par exemple, que j’ai fini par choisir)

    – plusieurs lecteurs de mon blog m’ont aussi déconseillé Minna no Nihongo. Je me permets de citer l’une de ces personnes : « L’apprentissage du japonais fait par des Japonais se limite souvent à beaucoup de répétition et pas assez d’explication sur la structure de la grammaire. » => je t’avoue que lire ça m’a conforté dans mon choix

    Bref, tout ça pour te demander : conseillerais-tu vraiment ce livre à des autodidactes ? Car malgré tout, j’hésite encore à me le procurer, éventuellement quand j’aurai progressé un peu…

    • Aala 22 mars 2017 at 4 h 14 min - Reply

      Bonjour Céci,

      comment vas-tu? Merci pour ton commentaire et ton retour d’expérience.

      Pour essayer de te répondre, je pense que toute méthode ne peut répondre aux attentes de chacun. Certains vont adorer Minna No Nihongo parce que cela répond plus favorablement à leur façon d’apprendre une langue, d’autres la trouveront horrible et inadaptée et d’autres normale. Je pense qu’il faut te faire ton opinion personnelle sur le sujet.

      En ce qui concerne le tarif, il peut paraître excessif, mais quand on rapporte aux coûts réels de l’apprentissage d’une langue, il n’est pas si élevé que cela au final.

      Personnellement, j’ai vraiment aimé la méthode Minna No Nihongo, qu’on a utilisé en cours à Akamonkai (notamment) et je n’ai pas du tout accroché sur d’autres ouvrages. Après je ne les ai pas tous testés.

Leave A Response »