Japanese Alien Registration Card : ça y je l’ai

Aala 31 mai 2011 4
Japanese Alien Registration Card : ça y je l’ai

Cette carte n’est plus en vigueur depuis le 9 JUILLET 2012.

Aujourd’hui je viens de récupérer mon Alien Registration Card japonaise à la mairie de ma ville. Il était temps car cela fait presque un mois que je suis au Japon maintenant.

Je suis arrivé au Japon le 6 mai 2011, et je ne parlais pas un mot de japonais. Alors imaginez vous comment cela peut-être difficile de réaliser les démarches administratives nécessaire lorsque que vous êtes dans cette situation.

Après avoir emmenagé dans mon logement (une guesthouse) à Tokyo-to, Taito-ku, le samedi 14 mai 2011, je pouvais enfin faire mes démarches d’obtention de mon Alien Registration Card. Malheureusement, il  fallu que j’attende le lundi car les mairies, comme de partout, sont fermées le week-end.

Le lundi 16 mai je me suis donc rendu à l’office de ma ville (Taito-ku) pour y faire ma demande d’Alien Registration Card – Gaijin Card. J’ai été accueilli par une dame très gentille et souriante et qui ne parlais que le Japonais. Je lui ai alors dis en japonais « NIHONGO GA HANASEMASEN » (je ne peux pas parler Japonais).

Elle m’a alors orienté vers un distributeur de numéro afin que je prenne le mien, et m’a ensuite donnée une feuille en Japonais et Anglais à remplir ce que j’ai fais immédiatement. Une fois que mon tour fût venu, la même personne est venue vers moi.

Elle à pris mon formulaire et mon passeport. Et à tout contrôlé, puis fais une copie de mon passeport et me l’a restitué. Elle m’a fait comprendre, par des signes, que je devais aller m’asseoir et attendre. Et oui quand vous ne parlez pas une langue, le seul moyen de communication reste les gestes.

alien registration card japan, carte d'alien au japon

Alien Registration Card (A Gaijin in Japan)

Quelques minutes plus tard, elle est revenue vers moi, m’a remi un document (mon récépissé de demande d’Alien Registration Card) et m’a fait comprendre, toujours par l’usage des gestes, que je devais le lire et que tout était OK. Je pouvais donc partir et devais revenir 15 jours plus tard pour récupérer cette fameuse carte.

Aujourd’hui, Mardi 31 mai 2011, c’était donc le jour J. Je me suis rendu à la mairie. Cette fois-ci, je savais que je devais récupérer un numéro et attendre mon tour, ce que j’ai fais. Après 5 minutes j’ai pu me rendre au bureau des Alien Registration Card. J’ai alors donné mon récépissé et la carte m’a été remise en échange (plus une signature d’un document certifiant que j’avais bien reçu la carte).

Je vais enfin pouvoir acheter un téléphone portable, ouvrir un compte bancaire à la poste et officiellement travailler au Japon.

PS: la carte sur la photo est bien la mienne, mais vous comprendrez qu’étant un document officiel j’ai préféré en cacher les éléments privés.

4 Comments »

  1. Oreda 29 mars 2012 at 23 h 01 min - Reply

    ah vous travailliez carrément au japon?, j’ai cru comprendre que c’est relativement difficile pour un étranger, comment s’est passé les démarches pour vous en tant que « non japonais » ?

    • tunimaal 30 mars 2012 at 3 h 22 min - Reply

      Oui j’ai un Permis Vacances Travail d’un an pour le Japon, ce qui me permet de travailler. Je suis professeur de français en freelance.

      Au Japon, tout est relativement plus difficile pour un Gaijin, cela va de soit au vu de l’Histoire de ce pays (je vais d’ailleurs prochainement publier un article sur le Gaijin Complexe pour expliquer cela).

      Après personnellement, je pars du principe que rien n’est impossible. Plusieurs y sont arrivées alors pourquoi pas moi. J’aime bien me lancer des défis et tenter de nouvelles choses, et plus c’est dur et plus c’est intéressant.

  2. ferikar 13 août 2015 at 9 h 36 min - Reply

    bonjour,
    votre site est tres interessant plein dinformation utile et pratique, j’aimerais me lancer dans ce voyage egalement avec mon mari dabord pour un simple voyage de 2 semaine mais dans le but de s’informer pour y travailler et y vivre je voulais savoir comment obtenir un permis de travail sans devoir passer par le permis vacances travail? ou cela est il trop difficile? d’ailleur comment avez vous obtenu ce fameux permis? merci d’avance

    • Aala 22 mars 2017 at 4 h 50 min - Reply

      Bonjour,

      pour ce qui est du « visa de travail », en général il faut d’abord trouver l’entreprise pour te sponsoriser ton visa auprès de l’immigration et il faut remplir certaines conditions (niveau d’études, expériences, …)

Leave A Response »