Golden route au Japon, de Tokyo à Osaka

Aala 4 mars 2016 0
Golden route au Japon, de Tokyo à Osaka

La Golden route au Japon est l’incontournable pour toute personne voyageant pour la première fois au pays du Soleil-Levant et permet une première approche de l’archipel.

Lors d’un premier voyage au Japon on veut voir ce que l’on peut considérer comme étant les incontournables, et c’est normal, en soit, puisque l’on passe plusieurs heures en avion et que le budget de voyage est assez conséquent, il serait dommage de passer à côté de ces lieux et spots qui font l’image et la renommée du Japon à travers le monde.

Sur la Golden route japonaise, un axe très prisé

Vous avez décidé de partir au Japon et bien évidemment vous allez faire quelques recherches afin de savoir quoi voir sur place et comment bien profiter de votre séjour. Et rapidement, vous verrez certaines destinations ressortir régulièrement dans l’ensemble des recommandations, que ce soit des guides de voyages, des blogs, des Sites Internet, des agences de voyages ou autre. Et ces destinations comprennent souvent un trajet entre Tokyo et Osaka et en passant, notamment, par Kamakura, le Mont Fuji, Hakone, Nara et Kyoto.

Et bien, sachez que c’est ce que l’on appelle la Golden Route au Japon, ce trajet emprunté par un grand nombre de touristes étrangers au Japon, car c’est celui qui regroupe l’ensemble des principaux sites touristiques du pays, auxquels on pourrait bien en ajouter d’autres.

Ainsi, ce trajet est celui qui capte l’attention de tous ou presque, et notamment les touristes voyageant pour la première fois sur place, à tel point que le gouvernement japonais et les autorités locales réfléchissent à trouver des solutions pour drainer un peu plus de ce flux touristique hors de ce trajet (voir par ici).

Malgré la fréquentation, elle reste un incontournable

Qu’on se le dise, cette célèbre Golden route, appelée ainsi de part son succès indéniable, est extrêmement fréquentée, notamment lors des pics de tourisme que ce soit pour les Sakura, en été ou pour les Momiji. Ainsi, les trains et les hôtels voient leurs taux de fréquentations augmenter pour ces quelques villes étapes et les réservations de dernières minutes peuvent vite devenir difficiles si on ne fait pas attention aux dates au préalable.

Dit comme cela, cette Golden route peut en décourager plus d’un mais quand on y regarde de plus près, on se dit qu’il serait dommage de ne pas y passer au prétexte d’éviter la foule. Entre la mythique et historique Kyoto, la tentaculaire Tokyo, la cosmopolite Osaka, la naturelle Nara, le sublime Mont Fuji ou encore l’envoûtante Kamakura on a de quoi en prendre plein les yeux et de se créer des souvenirs inoubliables, de ceux qui vous feront aimer le Japon et vous donneront l’envie d’y revenir pour sortir de la Golden route et voir d’autres paysages, d’autres décors et vivre d’autres aventures.

D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que les circuits phares des agences de voyage soient ceux orientés vers la Golden route, comme par exemple sur le site Comptoir des voyages, même si elles proposent d’autres offres afin de donner un éventail de choix à tous et que les propositions si diversifient au fil des ans.

Quoi qu’il en soit, la Golden route reste une incontournable d’un voyage au Japon, que ce soit le premier ou non et que l’on veuille découvrir un Japon moderne, un Japon ancien, un Japon Zen, un Japon naturel, … Alors ne passez pas à côté.

Leave A Response »