Ganbatte, Ganbare, Ganbarimasu, Ganbaru: l’esprit japonais

Aala 13 août 2015 0
Ganbatte, Ganbare, Ganbarimasu, Ganbaru: l’esprit japonais

Que ce soit sous la forme « Ganbatte », « Ganbare », « Ganabrimasu » ou encore « Ganbaru », vous serez régulièrement confronté à cette expression japonaise au sens plus profond que l’on ne peut l’imaginer de prime abord.

Cette leçon a été conçue pour le blog « Un Gaijin au Japon » par l’école de japonais Coto Academy.

Si il existait un mot pour décrire un pays et son peuple, j’opterais pour le terme « Ganbaru / Ganbatte » (頑張る /頑張って) en tant que « représentant » du Japon et des Japonais. Entendre et voir ce mot si régulièrement dans la langue japonaise nous mène rapidement à nous poser la question quant à la traduction de ce dernier dans notre langue maternelle. Toutefois, « Ganbaru » est un terme d’expérience. Par conséquent, lorsque les japonais expriment l’idée de « Ganbaru », le plus souvent, ils font référence à une tâche collaborative ou à une « expérience globale », et finalement à son aboutissement, à un travail acharné et une persévérance.

Quand un étranger arrive au Japon, il peut d’abord entendre le mot japonais « Ganbaru » exprimé en « Ganbare » (頑張 – la forme impérative) ou « Ganba » (がんば – la forme courte) sur les pistes de sports au lycée, par exemple. Il peut aussi l’entendre être exprimé à son attention au début d’un nouveau travail. Et vite il va commencer à penser qu’il signifie « Bonne chance ». Cependant, il se trouve que même la plus précise des traductions n’englobe pas l’expérience de « travail acharné » ou les « expériences globales » ou encore les « expériences passées » partagées avec les autres. Voici deux dialogues en japonais (avec la traduction en français) pour illustrer ceci:

– Dialogue 1:

A: 今月は新しいプロジェクトがあってすごく忙しくなりそうです。

[Kongetsu wa atarashii purojekuto ga atte sugoku isogashiku narisoo desu.]

B: 大変ですね。がんばってください。お体、気をつけて。

[Taihen desune. Ganbatte kudasai. Okarada, ki o tsukete.]

A: ありがとうございます。がんばります。

[Arigatoo gozaimasu. Ganbarimasu.]

A: Je commence un nouveau projet ce mois-ci, donc je pense être très occupé

B: C’est difficile. Accrochez-vous. Prenez soin de vous.

A: Merci. Je vais faire de mon mieux.

– Dialogue 2:

A: 明日から新しい仕事が始まるんだ。

[Ashita kara atarashii shigoto ga hajimarunda]

B: そうなんだ。がんばってね!

[Soonanda. Ganbattene!]

A: うん、がんばる。

[Un, Ganbaru.]

A: Je commence un nouveau travail demain.

B:Oh! Accrochez-vous / Faites de votre mieux.

A: Oui, je vais faire de mon mieux.

Il devient clair, ici, que les deux langues se perdent au niveau de la traduction. Pourquoi? Parce que les Japonais ont l’intention d’exprimer un sentiment plus large que celui véhiculé par « faire de son mieux », en utilisant l’expression « Ganbaru ». Par exemple, un ami peut très bien repenser aux expériences professionnelles passées de son ami, se souvenir de ses plaintes envers son ancien patron, … et ainsi exprimé « Ganbaru » dans un sens plus large que celui exprimé par « fait de ton mieux », en se basant sur les expériences passées. Ainsi « Ganbaru » s’adresse pour la nouvelle expérience en se basant sur celles passées.

Considérons encore la traduction en français. Si votre ami a postulé à un emploi et l’a accepté, il est implicitement exprimé qu’il va « faire de son mieux », sinon pourquoi aurait-il postulé en premier lieu? En fin de compte, même si le sentiment exprimé est différent entre les deux langues, les deux semblent montrer une forme d’encouragement.

L’esprit « Ganbaru »

Le fait que chaque année les Japonais utilisent moins de congés payés par rapport aux autres peuples du monde, afin de collaborer avec leurs collègues aux tâches en commun dans l’entreprise, est un des exemples de l’esprit « Ganbaru » au Japon, puisque l’on pense aux autres et à ne pas les « abandonner » face à l’ensemble des tâches à mener à bien. On se « sacrifie » ainsi pour le bien de tous.

Les deux tremblements de terre majeurs, à Kobe ou plus récemment dans la région du Tohoku, sont des situations où l’esprit du « Ganbaru » japonais s’exprime pleinement. En effet, le terme « esprit » peut être utilisé pour qualifié cet état dans cette société où le consensus de groupe prime, où les Japonais collaborent souvent à des tâches en commun et où l’esprit de camaraderie est important dans l’achèvement d’une tâche. Sans aucun doute, « Ganbaru » exprime la persistance, et plus encore, il démontre une volonté d’efforts.

La prochaine fois que vous essayerez d’utiliser l’expression « Ganbaru » ou ses dérivés (Ganbatte, Ganbarimasu, Ganbare) pour exprimer « Accrochez-vous » ou encore « Faites de votre mieux » tout en prenant en compte une expérience dans son ensemble, c’est que vous aurez maitrisé la signification et l’esprit de cette expression typiquement japonaise.

Leave A Response »