Eruption volcanique au Japon, ce qu’il faut savoir

Aala 14 septembre 2015 0
Eruption volcanique au Japon, ce qu’il faut savoir

Parmi les catastrophes naturelles, une éruption volcanique au Japon n’est pas à prendre à la légère, car elle peut survenir à tout moment. Voici ce qu’il faut savoir.

Tremblements de terre, Tsunami, typhons, inondations et éruptions volcaniques, disons le clairement, le Japon n’est pas épargné par les catastrophes naturelles, loin de là. Mais, malgré ces phénomènes, la vie continue son court et les Japonais se sont adaptés au fil des siècles à cette nature capricieuse, au point de s’être plutôt bien préparé dans l’ensemble.

Des volcans très présent

Symbole du pays, véritable icone idolâtrée, le Mont Fuji n’en reste pas moins un volcan actif mais dormant. En 1707 un tremblement de terre à secoué la région où il se situe. 49 jours plus tard il se réveillait et ce fut violent. Depuis, il est endormi, n’a plus connu d’éruption, mais reste tout de même dangereux, ce qui n’empêche pas plusieurs centaines de milliers de personnes, chaque année, de se lancer à l’ascension du Mont Fuji.

Mais ce célèbre volcan à la forme conique n’est pas le seul au Japon, loin de là. En effet, il y a 110 volcans considérés comme actifs au sein de l’archipel (est actif un volcan ayant connu sa dernière éruption au cours des 10.000 dernières années), dont 7% sont sous-marin. 47 d’entre eux sont considérés comme pouvant entrer en éruption au cours des 100 prochaines années. Que ce soit au Nord ou au Sud du pays, à l’Est ou à l’Ouest ils sont présent et même fortement présent.

Des volcans adorés

Outre le Mont Fuji qui est devenu le symbole du Japon, qui est idolâtré par les Japonais et gravit par nombre de touristes Japonais comme étrangers, les volcans occupent une belle place dans l’esprit des autochtones.

Ainsi, un véritable culte peut leur être voué, et qui va se caractérisé par la présence de sanctuaires Shinto en bas ou au sommet de ces volcans. Ainsi, les locaux iront prier la ou les divinités pour leurs demander leur bienveillance et leur protection.

Mais, s’il est un facteur qui fait le bonheur des japonais et qui est causé par les volcans, ce sont les Onsen, ces sources d’eaux chaudes naturelles qui permettent de se « baigner » dans des eaux thermales de grande qualité et aux nombreuses vertus pour la santé et le corps.

Une surveillance de tous les instants

L’Agence Météorologique Japonaise (JMA) prend le problème des éruptions volcaniques très au sérieux. Ainsi elle surveille en permanence l’activité volcanique au Japon et émet des bulletins mis à jour très régulièrement, via son site Internet. Il est ainsi possible de consulter les alertes volcaniques et les bulletins d’alertes aux éruptions.

Cette agence a aussi établit une échelle d’alertes destinée à donner des indications claires quant à l’activité d’un volcan actif. Cette échelle comprend cinq niveau qui sont les suivants:

  • Niveau 1: normal
  • Niveau 2: ne pas approcher du cratère
  • Niveau 3: ne pas approcher du volcan
  • Niveau 4: se préparer à évacuer
  • Niveau 5: évacuer

A chaque fois que l’un des volcans surveillé change de niveau un nouveau bulletin d’alerte est édité et est consultable sur le site de l’agence météorologique japonaise. Si vous devez voyager dans une région où se trouve un volcan actif au Japon, il est vivement recommandé de consulter son état sur le site de la JMA (cf lien plus haut). Il vous faut absolument suivre les recommandations de la JMA et des autorités locales, afin de ne pas encourir de risques inutiles.

Le 27 septembre 2014, à la surprise générale, le Mont Otake s’est réveillé et une éruption à eu lieu, emportant avec elle la vie de 58 randonneurs venus faire l’ascension du deuxième plus haut volcan du pays. Ceci rappelle que la prédiction des éruptions volcanique n’est pas une science exacte et qu’une attention de tous les instants est importante.

Pour essayer de réduire ce genre de risque, un niveau système d’alertes envoyés par téléphone portable a été mis en place par la JMA (cf ici). Le but de ces alertes est de prévenir les personnes présentent à proximité d’un volcan d’une potentielle éruption, au moins cinq minutes à l’avance, afin de donner un peu plus de temps aux individus pour se préparer face à la catastrophe. Ces alertes préviendront les personnes en train de faire l’ascension d’un volcan (parmi les 47 surveillés) et les résidents à proximité.

En ce qui concerne la récente forte activité volcanique au Japon, elle est en partie expliquée par les spécialistes par le tremblement de terre du 11 mars 2011. En effet, un séisme de forte puissance augmente l’accumulation de magma dans les volcans actifs, ce qui peut augmenter les éruptions et l’activité volcanique en générale.

Si une éruption volcanique au Japon se déroule pendant votre séjour sur place, consultez immédiatement le site de la JMA et suivez les instructions des autorités locales, coûte que coûte.

Leave A Response »