CV Japonais : comment bien le rédiger

Aala 18 août 2015 0
CV Japonais : comment bien le rédiger

Vous voulez postuler à un emploi au Japon et il va vous falloir rédiger un Rirekisho, le fameux CV japonais. Voici ce qu’il vous faudra savoir pour bien vous y prendre.

Vous connaissez donc les bases du marché de l’emploi au Japon, vous avez des idées concernant les attentes vis-à-vis de cela, et vous savez quel genre d’emploi vous voulez cibler. Lorsque vous aurez trouvé la ou les entreprise(s) où postuler, il vous faudra leur adresser un CV japonais, appelé le Rirekisho, qui vous permettra d’espérer avoir un entretien d’embauche. Dans cet article, nous allons nous intéresser à ce fameux CV japonais et la façon de le remplir. Vous verrez, rien de bien sorcier en soit.

Comment rédiger son CV Japonais

Sincèrement, ce n’es pas très difficile. Tout d’abord, sachez que si vous postulez pour une entreprise japonaise, vous aurez de grandes chances de devoir remplir votre CV en japonais. Si vous ne parlez pas le japonais, ou ne maitrisez pas cette langue, soyez honnête et n’essayez pas de faire remplir ce CV par quelqu’un d’autre, parce que le jour de l’entretien d’embauche, votre niveau de japonais sera visible. S’il vous manque du vocabulaire, mais que vous parlez japonais, rien de bien méchant, faite vous simplement aider et apprenez les nouveaux termes de vocabulaire.

Le CV japonais, disons traditionnel, s’appelle donc le Rirekisho et il consiste tout simplement en un formulaire à acheter (par exemple dans un conbini au Japon pour environ 100 Yen) et à compléter au stylo noir, de préférence. Dans ce Rirekisho, vous devrez simplement remplir les champs en y mettant les informations suivantes :

          o Photo d’identité : sur un fond de couleur neutre et jusqu’aux épaules

          o Nom et prénom du candidat

          o Coordonnées : téléphone, adresse de contact, date d’anniversaire, sexe

          o Votre cursus scolaire

          o Vos expériences professionnelles

          o Vos éventuels certificats ou permis (comme le permis de conduire japonais)

          o Les motivations pour travailler dans cette entreprise

          o Des informations diverses, pouvant être demandées par l’entreprise

Je vous mets ici, en photo, un exemple de CV japonais, qui vient en format A3, avec les indications sur les informations à compléter, pour vous aider et vous orienter et aussi une liste de vocabulaire à connaitre par ici. Notez que pour les adresses et dates, il vous faudra les écrire au format japonais.

Pour ce qui est des expériences professionnelles, privilégiez celles en relations avec le poste pour lequel vous postulez. De plus, veillez à ne pas laisser de blanc dans votre cursus professionnel ou scolaire sans pouvoir l’expliquer. Par exemple, si il y a une année où vous n’avez rien fait, vous devrez le justifier.

Pour les langues que vous parlez, pensez à mettre lesquelles et à stipuler si vous disposez d’un test officiel attestant de votre niveau (par exemple le JLPT pour le japonais ou le TOEIC pour l’anglais), ceci est un meilleur moyen pour les recruteurs de vous évaluer.

Dans vos motivations, expliquez concrètement pourquoi vous voulez travailler dans cette entreprise et à ce poste, qu’est-ce qui vous attire et évitez de dire que vous faite cela pour obtenir un visa pour le Japon.

Enfin, chose à savoir, le CV japonais n’est pas que « traditionnel », comme l’est le Rirekisho, puisqu’il existe une forme plus moderne qui consiste en la simple traduction du CV de type anglophone ou francophone. Il est souvent utilisé par les entreprises étrangères, ou même des entreprises japonaises recrutant des étrangers et pourra vous être demandé à la place du Rirekisho. Celui-ci sera en général plus facile à faire pour vous, puisqu’il vous faudra garder la forme normale de votre CV français et le traduire en japonais, tout simplement.

Vous savez maintenant, si vous voulez travailler au Japon, comment vous y prendre pour bien remplir un CV japonais. Je vous recommande d’en faire plusieurs pour vous entraîner, et si vous en avez la possibilité, de vous faire relire par un japonais.

Leave A Response »