Tokyo – Yokohama à pieds : et si on faisait mentir Google ?

Aala 10 décembre 2013 6
Tokyo – Yokohama à pieds : et si on faisait mentir Google ?

Marcher de Tokyo à Yokohama, 33 km à pieds que l’on a fait en moins de temps qu’annoncé par Google. Le « on » c’est Léo et moi-même. Récit.

Je suis un habitué de la marche à pieds et j’aime ça. C’est pourquoi je suis en train de me préparer pour mon tour du Japon à pieds à compter de 2015. Pour ce faire, j’ai déjà fais un Yamathon, puis un second tour de la Yamanote Line à pieds mais aussi une marche à pieds entre Tokyo et le Mont Fuji. Entre temps, j’ai aussi effectué Tokyo – Yokohama à pieds, en juin 2013, accompagné de Léo.

J’avais rencontré Léo lors d’une soirée Meetup que j’avais organisé, puis par la suite il est venu travailler au Mickey House à Takadanobaba. On a eu le temps de sympathiser et j’ai appris qu’il aimait beaucoup marcher à pieds. On s’est donc lancé dans l’aventure Tokyo – Yokohama ensemble.

Départ à 06h00 et encore dans les vapes :

29 juin 2013 à 06h00 du matin, par une bonne chaleur estivale, j’ai rendez-vous avec Léo à l’entrée de la station de Ueno, qui sera notre point de départ du jour. Une marche de 33 km nous attend, par une journée légèrement nuageuse et surtout chaude (plus de 30° au thermomètre).

N’ayant pas trop dormis la veille, le départ est plutôt lent. Il nous faut du temps pour nous mettre en jambe et surtout nous réveiller. On marche, le long de la Yamanote Line et les stations de trains s’enchaînent à faible allure. La fatigue due au manque de sommeil est là, palpable et on se dit qu’il nous faudra beaucoup de temps pour arriver à rejoindre Yokohama, qui n’est pas si loin que ça en soit, seulement 33 km…

Tokyo - Yokohama à pieds - vue sur rue Tokyo

On fait quelques courts stops ravitaillement au Conbini que l’on croise, boit du café et mange un bout. On s’arrête de temps à autre pour quelques petites photos et on marche à une allure pas très rapide.

Nous nous arrêtons dans un Conbini à 3 km à peine de Shinagawa pour aller aux toilettes et se ravitailler en eau (la journée s’annonce chaude et longue). Il est 9 heures du matin et on vient à peine de parcourir 6km. Nous sommes vraiment lent…

Google est un menteur ? Vérifions ça

Je sors mon téléphone, regarde Google Maps (ah les joies de la technologie) et je constate qu’il nous reste 27 km à parcourir et que Google nous annonce qu’il nous faudra environ 6 heures pour arriver à destination.

Je ne sais pas si c’est la Red Bull que je viens de descendre en 2 secondes, le sandwich aux œufs ou bien encore la barre chocolatée, mais je me sens en pleine forme et surtout j’ai envie d’accélérer. J’ai envie d’arriver à Yokohama le plus rapidement possible et de voir en combien de temps je peux le faire.

Tokyo - Yokohama à pieds - proche de shinagawa

Je me tourne vers Léo et lui dit « 27 km en 6 heures ? C’est lent, on peut finir ça plus rapidement ». Je m’attendais à ce qu’il soit réticent ou qu’il me dise qu’on accélère mais pas trop. Et bien non, il est entré de suite dans le défi et on s’est dit « OK, Google nous annonce une arrivée à 15h00 à Yokohama, essayons d’y arriver bien avant ça ».

On a terminé notre petite pause et à 09h15 nous sommes repartis, mais cette fois au pas de course. J’ai pris les devants et ait vraiment accéléré le rythme. Je pensais, en toute sincérité, que Léo ne tiendrait pas le rythme et j’ai été agréablement surpris. Il le tenait, il avançait et ne voulait plus s’arrêter lui aussi. Nous avions là notre but, faire mentir Google.

Après 2 stops dans des Conbinis pour se ravitailler, et quelques courts arrêts à des distributeurs automatiques de boissons ou pour prendre des photos, nous voyons la fin de notre trajet arriver. Mais non sans souffrance. Il faisait chaud, il était midi passé et le soleil était à son Zénith. J’ai donc mis une serviette de poche sur ma tête pour me la protéger et je continuais à marcher, à un rythme infernal, avec Léo.

Tokyo - Yokohama à pieds - yokohama station

13h20, nous y sommes, avec 1 heure 40 minutes d’avance sur les prédictions de Google, nous sommes arrivés à la station de Yokohama. Heureux, fiers et fatigués. Nous prenons quelques photos souvenirs et décidons d’aller nous relaxer autour d’une bonne boisson bien fraîche.

Plus dur sera la chute

Nous rentrons donc dans la station de Yokohama et son centre commercial attenant. Nous trouvons un café au nom bizarre (merci le bon vieux franponais) et nous allons nous y relaxer. Le problème, c’est qu’une fois assis, après un tel effort, le corps encaisse tout d’un seul coup. Se relever devient un véritable challenge et relancer la machine aussi.

Tokyo - Yokohama à pieds - café d'or

Après une demi-heure de pause, nous décidons quand même de repartir à la découverte de Yokohama, direction Chinatown. Les premiers pas furent difficiles et éprouvant. Mais au fur et à mesure, le corps s’est adapté à nouveau et les pas s’enchaînaient normalement.

Arrivé à Chinatown – Yokohama, nous en avons profité pour prendre des photos souvenirs et aussi faire du lèche vitrine. C’était un peu notre récompense de la journée, en quelque sorte. Puis, nous avons marché jusqu’à la station de Sakuragicho où nous avons pris le train en direction de Tokyo.

Tokyo - Yokohama à pieds - chinatown

Une sacré belle journée de marche, un beau défi et des limites que l’on a repoussé à deux. Le lendemain, Léo me dira « tu es la première personne que je vois marcher aussi vite et aussi longtemps ». Je ne sais pas comment je dois le prendre : un compliment ou une preuve de ma folie pour la marche à pieds ? Et vous, vous seriez tenté par ce genre de défis ?

6 Comments »

  1. cisco 10 décembre 2013 at 18 h 54 min - Reply

    Super article et superbe aventure.
    J’aimerai bien essayer aussi car je cours beaucoup et j’aime bien les épreuves d’endurance ^^
    Au plaisir de te rencontrer à Tokyo peu etre l’été prochain.

    • tunimaal 12 décembre 2013 at 15 h 57 min - Reply

      Au plaisir aussi l’ami. et qui sait on pourra peut-être se faire une petite virée du genre ensemble ^^

  2. christophe 10 décembre 2013 at 20 h 08 min - Reply

    :) je savais que google disait des betises !!!! tu as raison montre la vérité !!!
    je suis en admiration !!!

    moi je suis adapte de marche , course à pied sport … et je suis heureux de voir tes parcours !!!!!

    j’espere que la prochaine que je serais au japon je pourrais te rencontrer !! :)

    • tunimaal 12 décembre 2013 at 15 h 58 min - Reply

      LOL t’as vu ça comment Google il est méchant haha

      Au plaisir oui, j’ai vu que tu faisais pas mal de marathon. J’ai essayé de m’inscrire à celui de Tokyo mais je n’ai pas été tiré au sort. En tout cas, quand tu repasseras par ici on se captera 😉

  3. Paul 11 décembre 2013 at 9 h 50 min - Reply

    Quoi le grand Google est un menteur ??? Comme quoi ça aurait pu en décourager certains de se fier à Google … Bref ne JAMAIS écouté Google ^^

    • tunimaal 12 décembre 2013 at 16 h 00 min - Reply

      Mais non, qui a dit que « tonton » Google était un menteur haha

Leave A Response »