Partir au Japon en Transsibérien, Transmongolien ou Transmandchourien

Aala 15 mai 2014 0
Partir au Japon en Transsibérien, Transmongolien ou Transmandchourien

Vous aimez l’aventure et vous voulez aller au Japon ? Alors pourquoi ne pas partir de Moscou en empruntant le Transsibérien, le Transmongolien ou le Transmandchourien pour vous rendre au pays du soleil levant ?

Voici une chose qui m’attire depuis longtemps, partir au Japon en transsibérien ou aller en Europe, depuis le Japon, à bord de l’un des plus célèbres trains au monde. Ce trajet me fait rêver et à chaque fois que des amis qui vont le faire m’en parle, ou qui l’ont déjà fait, j’en rêve encore plus, et je le ferais une fois mon tour du Japon à pied terminé. En attendant, j’ai décidé de vous parler de cette possibilité d’aller au Japon en train depuis Moscou, puis en prenant un bateau ou l’avion.

1ère étape : aller à Moscou

Que ce soit le Transsibérien, le Transmandchourien ou le Transmongolien, les 3 partent depuis la gare de Moscou. Il vous faudra donc rejoindre la capitale Russe, coûte que coûte.

Pour ce faire, vous pourrez partir en train depuis l’Europe (il faut compter environ 36 heures depuis Paris, avec un arrêt à Berlin, en passant par le site de la SNCF), en bus (ce qui est bien plus long) ou encore en avion (ce qui prend à peine quelques heures).

Si vous décidez de partir en avion, vous pourrez facilement trouver vos billets pour l’aéroport de Moscou sur le site de Liligo.fr Une fois à Moscou, vous pourrez emprunter le célèbre train Russe pour partir en voyage vers le Japon.

2ème étape : prendre le Transsibérien, Transmongolien ou Transmandchourien

Une fois prêt à partir depuis la gare de Moscou, sachez que vous aurez la possibilité de choisir entre 3 trains qui vous proposeront 3 trajets différents :

Le Transsibérien : il traverse la Russie dans son ensemble et vous mène de Moscou à Vladivostok, en 7 jours environ, pour un trajet d’environ 9300 kilomètres.

Le Transmongolien : il part de Moscou et va jusqu’à Pékin, en passant par la Mongolie.

Le Transmandchourien : se rend aussi à Pékin, en partant de Moscou, mais en contournant la Mongolie.

Une fois que vous aurez choisit votre train de prédilection, et votre trajet, il ne vous restera plus qu’à acheter votre (ou vos) billet(s), selon la ou les stations où vous désirez vous arrêter. Pour ce faire, vous pouvez acheter vos billets directement à la gare de Moscou (mais faites attentions aux périodes de pointes) ce qui vous reviendra, en général, moins cher, ou alors directement sur le site RussianRail.com

Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête à acheter vos billets par vous-même, et à faire toutes les démarches administratives pour l’obtention des visas nécessaire, vous pouvez passer par des agences de voyages qui proposeront des packages complets.

3ème étape : partir au Japon

Et voila, vous venez de passer plusieurs jours dans l’un des 3 trains les plus célèbres de Russie et maintenant vous vous trouvez à Pékin ou à Vladivostok. Il vous faudra donc parcourir une dernière portion de trajet pour rallier le Japon, votre destination finale. Pour ce faire, vous allez avoir le choix entre :

L’avion : depuis l’aéroport de Vladivostok ou de Pékin, vous pouvez vous rendre dans les principaux aéroports du Japon, et ce en quelques heures seulement et pour quelques centaines d’euros (selon la destination et la période de l’année). Vous pouvez retrouver toutes les informations et tarifs sur le site Liligo.fr

Le ferry : il existe plusieurs routes possibles entre Vladivostok ou la Chine vers le Japon. Il y a parfois des changements sur certaines d’entre elles, mais il en existe tout de même. Il faut compter quelques dizaines d’heures (un jour à un jour et demi en général) pour relier le continent au Japon. Vous pourrez retrouver toutes les informations et les coordonnées des compagnies de ferry par ici (site en anglais) : http://byferryfrom2japan.com/en/japan-russia

Pensez à faire vos demandes de visas

Selon votre nationalité, vous allez avoir besoin d’un visa pour la Russie, la Chine et ou la Mongolie. Dans ce cas là, je vous recommande vivement de consulter les ambassades de ces 3 pays dans votre pays d’origine. Pour les français, voici les liens vers les sites :

Ambassade de Russie en France : http://www.france.mid.ru/index_fr.html

Ambassade de Mongolie en France : http://www.ambassademongolie.fr/

Ambassade de Chine en France : http://fr.china-embassy.org/fra/

Ces demandes de visas peuvent être plus ou moins longues, donc prenez-vous y à l’avance, et coûteuse. Il existe aussi des entreprises qui peuvent se charger de ces démarches pour vous.

Enfin, si vous voulez lire des témoignages intéressants sur les traversés en trains en Russie, en voici 2 par ici :

Transmandchourien : http://www.lebraquetdelaliberte.com/transmandchourien-suivez-le-guide

Transsibérien : http://www.instinct-voyageur.fr/voyager-sur-le-transsiberien-conseils-pratiques-pour-ne-pas-derailler/

Parmi vous, est-ce que certains ont déjà tenté l’expérience ou bien ont envie de la tenter un jour ? Qui voudrait partir au Japon en Transsibérien, Transmongolien ou Transmandchourien ?

Source photo de couverture : Google Maps

Leave A Response »