Marché japonais, les immanquables de l’archipel

Aala 4 mars 2015 0
Marché japonais, les immanquables de l’archipel

Les marchés au Japon sont un excellent moyen de découvrir l’archipel nippon d’une autre façon, plus proche du quotidien des locaux et de leur mode de vie. Voici une liste des marchés japonais à voir absolument.

Lorsque j’arrive dans une nouvelle ville (ou un nouveau pays), il y deux endroits où je me rends immédiatement: les offices de tourismes et les marchés. Les premiers me permettent d’obtenir des informations mises à jour sur ce qu’il y a à faire dans la ville, et les seconds me permettent de découvrir le quotidien du lieu et de ses habitants au plus près.

Dans cet article, je vais vous proposer une sélection de marchés au Japon à voir et à vivre, pour découvrir ce pays autrement. Certes, ils sont loin de ce que sont les marchés en France, par exemple, mais le décor, la fraîcheur des produits, la diversité et l’ambiance qui y règnent en valent le détour.

Les marchés à Hokkaido

L’île de Hokkaido est réputée pour la fraîcheur et le goût des produits de la mer, notamment ses crabes et fruits de mers. C’est l’occasion idéale d’aller en savourer au sein de quelques uns des marchés les plus réputés de l’île.

– marché à Kushiro

  • Kushiro Washo Ichiba (釧路和商市場), l’un des trois principaux marchés de Hokkaido, où une soixantaine d’exposants vendent des produits de la mer, des aliments séchés, des fruits et légumes ainsi que de la viande.

– marchés à Sapporo

  • Nijo Ichiba (二条市場), un autres des trois plus grands marchés de Hokkaido, il est appelé la « cuisine de Sapporo » et est présent depuis plus d’une centaine d’années, en plein cœur de la ville. Y est vendu des produits de la mer et des produits locaux.
  • Sapporo Jogai Ichiba (札幌場外市場), environ 80 magasins et restaurants sont alignés sur plusieurs blocs résidentiels et proposent des fruits de mers et autres produits locaux, le tout entouré de restaurants.

– marché à Hakodate

  • Hakodate Asahichi (函館朝市), le troisième des plus grands marchés de Hokkaido propose lui aussi des produits de la mer et autres produits frais, sur plusieurs blocs de bâtiments.

Les marchés dans l’île de Honshu

Le nombre important de ports au sein de l’île principale du Japon offre une multitude de marchés à voir et expérimenter sur place, pour les locaux mais aussi les touristes.

– marchés à Aomori

  • Aomori Gyosai Senta (青森魚菜センター), aussi connu sous le nom de « Furukawa Fish Market », est connu pour ses poissons et fruits et légumes vendus sur place.
  • Auga Shinsen Ichiba (アウガ新鮮市場), non loin de la station centrale de la ville, il y est vendu des produits de la mer provenant directement du port d’Aomori. Les restaurants au sous-sol vendent des plats à base des produits vendus dans le marché.

– Marché à Miyako

  • Miyako-shi Gyosai Ichiba (宮古市魚菜市場), ce marché aux poissons propose des produits de la mer en direct du port de la ville, mais aussi des fruits et légumes, le tout vendu par une quarantaine de vendeurs. Il y a même des fermiers locaux qui vendent leurs produits en direct.

– Marché à Shiogama

  • Shiogama Suisanbutsu Nakaoroshi Ichiba (塩釜水産物仲卸市場), un marché de poissons en gros ouvert au grand public où il est possible d’y acheter des produits de la mer dans différents formats, et où se trouvent des restaurants permettant de se restaurer sur place.

– Marchés à Tokyo

  • Tsukiji Shijo (築地市場), le célèbre Marché de Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde, qui propose un espace de vente en gros pour les professionnels, et un espace de ventes au détails pour le grand public.
  • Ameyayokocho (アメヤ横丁), ou plutôt Ameyoko (アメ横) aujourd’hui, est un marché à ciel ouvert en plein cœur de la capitale nippone, entre les stations de Ueno et Akihabara. Très coloré et vivant, il est y vendu de tout, notamment de l’alimentaire et du vestimentaire.
  • Togo no Mori Nomi no Ichi (東郷の杜能美の市 ), les premiers et derniers dimanches de chaque mois, le sanctuaire Togo accueille un marché aux puces célèbre, où chiner peut être une excellente activité, et y trouver des souvenirs du Japon uniques une belle opportunité.
  • Oedo Kotto-shi (大江戸骨董市 ), le premier et le troisième dimanches du mois se tient le plus grand marché aux puces de Tokyo, sur la place du Tokyo International Forum.

– Marché à Takayama

  • Jinya Mae Asaichi (陣屋前朝市), se tenant à deux emplacements différents au sein de la ville, ces marchés matinaux font partis des plus célèbres du Japon, et leurs quelques dizaines d’exposants y vendent des fruits et légumes, des produits fait maison, …

 – Marché dans la péninsule de Noto

  • Wajima Asaichi (輪島朝市), l’attraction principale de la ville de Wajima n’est autre que l’un des trois marchés les plus réputés du Japon. De nombreux vendeurs, notamment des fermiers locaux, investissent les rues de la ville pour y vendre des produits frais et divers.

– Marché à Kanazawa

  • Omicho Ichiba (近江町市場), « la cuisine de Kanazawa », comme il est appelé au quotidien est le plus grand marché de produits frais de la ville depuis la période Edo. Il s’y trouve plus de 200 magasins vendant des produits frais en tout genre, dont des produits de la mer du Japon.

– Marchés à Kyoto

  • Nishiki Ichiba (錦市場), la célèbre « cuisine de Kyoto » est une étroite ruelle de la ville, sur une longueur de cinq blocs environ avec plus de 400 ans d’Histoire, et où se trouvent une centaine de magasins et restaurants, vendant des produits locaux, et qui font de cet endroit un lieu où trouver les spécialités de Kyoto.
  • Kitano Tenmangu Kotto-shi (北野天満宮骨董市), qui prend place tous les 25 du mois et est le deuxième plus grand marché aux puces de la ville. Un bel endroit pour y chiner et trouver des souvenirs uniques en leur genre.
  • Toji no Mori Nomi no Ichi (東寺の杜能美の), c’est tous les 21 du mois, dans les alentours du temple Toji que se déroule ce marché aux puces qui accueille plus d’un millier de vendeurs.

– Marchés à Osaka

  • Kuromon Ichiba (黒門市), sur plusieurs centaines de mètres de longs, un marché couvert accueillant plusieurs boutiques vendant des produits d’une belle fraîcheur et de qualité. Un excellent endroit pour se faire plaisir culinairement parlant.
  • Shitennoji no Kotto-shi (四天王寺の骨董), ce marché aux puces prend place au temple du même nom, tous les 21 et 22 du mois.
  • Ohatsu Tenjin Nomi no Ichi (お初天神蚤の), les premiers et troisièmes vendredis de chaque mois se déroule ce petit marché aux puces qui attire les curieux.

– Marché à Hiroshima

  • Moto Ujina Guchi no Ichi (元宇品口の), une brocante quotidienne où se trouve des milliers d’articles, essentiellement d’occasions, vendus par des professionnels mais aussi des particuliers voulant faire de la place chez eux.

Marchés à Kyushu

La célèbre île aux Onsen offre, elle aussi, des marchés divers et variés, plus ou moins célèbres et où il peut faire bon à chiner pour y réaliser de bonnes affaires, et se régaler.

Marché à Fukuoka

  • Yanagibashi Rengo Ichiba (柳橋連合市), à environ 20 minutes à pied de la station de Hakata, ce petit marché aux poissons vaut le détour pour y découvrir quelques unes des spécialités locales.

Marchés à Okinawa

Les îles d’Okinawa, elles aussi, regorgent de différents marchés qui vous permettront de vous évader dans leurs allées et d’y déguster des saveurs locales.

  • Makishi Kosetsu Ichiba (牧志公設市), un marché qui regorge d’étales vendant des produits frais d’Okinawa, à vous en faire saliver, à tel point que vous pourrez savourer des mets issus de ces ingrédients frais dans l’un des restaurants situés à l’étage.

Lors d’un voyage au Japon, un tour dans un marché japonais est un incontournable afin de voir et expérimenter, au plus proche encore, la vie au quotidien au sein de ce pays. Et vous, quel est votre marché japonais préféré? En avez vous d’autres à conseiller?

Leave A Response »