L’île de Miyajima au Japon, visiter et découvrir le lieu

Aala 6 mars 2015 2
L’île de Miyajima au Japon, visiter et découvrir le lieu

Un lieu incontournable lors d’une visite au Japon, il s’agit de l’île de Miyajima au Japon, un lieu sacré qui accueille l’une des trois plus belles vues du Japon. Présentation de ce lieu unique chargé en symbolique.

Miyajima () dont le nom officiel n’est autre qu’Itsukushima () est un lieu unique à la beauté envoutante et à couper le souffle. Un lieu que bon nombre de voyageurs au Japon ne veulent pas rater. La présence de l’une des trois vues les plus célèbres du Japon (日本三 – Nihon Sankei), selon la classification du philosophe confucianiste Hayashi Razan ( ) y contribue grandement, celle du Torii du sanctuaire Itsukushima, d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996.

Miyajima, bref historique

C’est en 806 que le moine bouddhiste Kobo Daishi, de retour de Chine, s’arrêta sur l’île de Miyajima et gravit le Mont Misen et ressentit la force spirituelle du lieu. C’est alors qu’il pensa que l’île se devait d’être sacrée et qu’il construit un pavillon principal (Hondo) sur le Mont Misen.

En 1146, Taira no Kiyomori, alors à la tête de la province d’Aki, entreprit la construction du sanctuaire Itsukushima suite à un rêve, au sein duquel un vieux prêtre lui aurait dit qu’il atteindrait le plus haut rang s’il réalisait cette oeuvre. Ce n’est qu’à partir de la fin de l’ère Kamakura que les autochtones ont commencés à habiter sur l’île de Miyajima, avant réservées aux prêtres Shintoïste et Bouddhiste.

C’est en 1555 qu’a eu lieu la célèbre « Itsukushima Gassen » (bataille d’Itsukushima), réputée pour être l’une des trois attaques les plus « sournoise » de l’Histoire japonaise.

C’est le prêtre Seishin, qui tenait un magasin de riz, avant de devenir prêtre bouddhiste sur l’île de Miyajima, qui lança la fabrication des spatules à riz en bois en forme de Luth Biwa, car l’île n’avait aucune industrie et qu’il fallait en développer une, et enseigna les techniques de fabrications aux habitants. Cet objet fait, aujourd’hui encore, la renommée de l’île.

Le sanctuaire Itsukushima a souvent été détruit, notamment à cause de catastrophes naturelles et de batailles, et reconstruit.

L’île de Miyajima se trouve dans la préfecture de Hiroshima, mesure 9 km de long pour 4 km de large. Elle est composée de 3 montagnes (Misen, Komagabayashi et Iwafune), 7 plages et 3 rivières (Shiraito, Omoto et Mitarai). Elle est considérée comme sacrée et de ce fait, il est interdit d’y naître, d’y mourir, d’y tuer un animal ou de couper un de ses arbres. C’est d’ailleurs pour cela qu’une forêt luxuriante entoure le Mont Misen, et qu’elle est magnifique lors de la saison des Momiji. Et trois des principales spécialités de l’île sont: le Momiji-manju (gâteau en forme de feuille d’érable et fourré), les huîtres et la spatule à riz en bois.

Que faire à Miyajima – Itsukushima

Si vous vous rendez sur l’île, sachez qu’il y a diverses activités qui vous permettront de profiter au mieux de ce lieu magnifique. En voici un listing:

– Visiter le sanctuaire Utsukushima (厳島神) et voir son célèbre Torii rouge immergé dans l’eau de la mer intérieure, à voir à marée haute et à marée basse pour avoir deux visions différentes du monument.

– Visiter le Senjokaku (千畳) et sa pagode de 5 étages (五重 – Gojuto), qui est entourée de Sakura à admirer durant la période des cerisiers en fleurs du Japon.

– Visiter le temple Daisho-in (大聖), niché dans les collines et souvent ignoré par les touristes étrangers au Japon.

– Visiter le Miyajima Suizokukan (宮島水族), l’aquarium de l’île regorge de plusieurs centaines d’espèces maritimes, idéal lors d’un voyage au Japon avec enfants.

– Monter en haut du Mont Misen (), soit par la voie de la randonnée (environ 1 heure) soit avec le téléphérique.

– Vous balader dans le Parc Momijidani (紅葉谷公), profiter de ce lieu pour en admirer ses couleurs, notamment en automne, et les temples présent sur place.

– Préparer des Momiji-Manju, au sein du 1er étage de la station de téléphérique Shishiiwa et avoir l’occasion de les savourer ensuite.

– Admirer la plus grande spatule à riz en bois du monde (plus de 5 mètres), qui se trouve le long de la principale rue commerçante (Omotesando).

– « Jouer » avec les cerfs présent dans les rues de l’île, l’occasion de prendre des photos originales.

– Vous balader dans les ruelles de l’île qui vous transporteront dans le temps et vous feront découvrir ce lieu sous un autre angle.

– Assister à l’un des nombreux festivals qui se déroulent sur l’île tout au long de l’année et dont vous pouvez retrouver la liste par ici.

– Faire un Miyajima Safari, avec Yann cet accompagnateur photographe français qui vous fera découvrir l’île autrement. Vous aurez peut-être l’opportunité de voir le Tanuki blanc en sa compagnie, avec un peu de chance.

Vous pourrez retrouver plus d’informations sur les activités à réaliser sur place sur le site officiel du tourisme à Miyajima en cliquant ici. (site en français)

Comment se rendre sur place et où dormir?

Pour vous rendre à l’île de Miyajima, ce n’est pas très compliqué. Empruntez le train depuis la station JR Hiroshima ou la ligne N°2 du tram et descendez à la station Miyajimaguchi (宮島). C’est là que se trouve le terminal des Ferry qui mènent sur l’île, à raison d’environ 10 fois par heure pour un trajet d’environ 10 minutes. Vous pouvez retrouver tous les horaires et tarifs des Ferry par ici.

En ce qui concerne les logements, si vous en avez l’occasion, pourquoi ne pas dormir directement sur l’île et ainsi profiter de son charme la nuit venue, lorsque les touristes ne sont plus légion? Vous pourrez retrouver une sélection d’hôtels et de Ryokan japonais sur le site de Japanican en cliquant ici.

Et pour ceux qui le désire, il y a le Backpackers Miyajima à proximité de Miyajimaguchi (le terminal des Ferry) qui propose des logements à tarifs abordables tant en étant à proximité de l’île. Vous pouvez le retrouver sur le site de Hostelworld.com en cliquant ici.

Ainsi, comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup d’activités réalisables sur l’île de Miyajima, et je vous recommanderais, dans l’idéal, d’y passer 2 jours et 1 nuit afin de profiter tranquillement de ce lieu magnifique.

2 Comments »

  1. Sensee 7 mars 2015 at 4 h 00 min - Reply

    Merci pour l’article j’ai prévus d’y passé une journée fin du mois mais je ne savais pas quoi faire, ton article tombe bien. ^^

    • tunimaal 31 mai 2015 at 10 h 11 min - Reply

      Bon bah tant mieux, profites-en bien 😉

Leave A Response »