Le Mont Fuji au Japon : un volcan mythique

Aala 14 juin 2014 0
Le Mont Fuji au Japon : un volcan mythique

De passage au Japon, vous ne pourrez pas rater ce qui est l’un des symboles de ce pays : le Mont Fuji. Je vous le présente, un peu plus en détail, par ici.

En juillet 2012, j’ai fais l’ascension du Mont Fuji de nuit. En Août 2013, je suis partis de Tokyo à pied jusqu’au Mont Fuji. A l’automne 2013, je suis allé voir le Mont Fuji depuis Kawaguchiko. Comme vous pouvez le comprendre, ce volcan, unique en son genre, m’attire et m’intrigue. Il a ce je ne sais quoi d’attirant et de mystique. Tel un aimant, et comme pour beaucoup d’autres, j’ai envie d’aller à sa rencontre. Mais avant, j’aimerais vous proposer de découvrir un peu plus le Mont Fuji au Japon.

Mont Fuji : qui es-tu ?

En plein cœur, ou presque, de l’île de Honshu, à environ une centaine de kilomètres de Tokyo, s’élève, là, seulet majestueux, le Mont Fuji, ce stratovolcan, qui culmine tout de même à 3776 mètres. D’ailleurs, cette altitude fait de lui le point culminant du Japon, rien que ça.

Ajouté à ceci sa forme, quasi symétrique et conique, qui fait sa beauté naturelle, et vous comprendrez pourquoi il a tendance à attirer le regard de tous, dès qu’on l’aperçoit, même de loin. Il est en est un immanquable du Japon. D’ailleurs, le 22 juin 2013, il a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco sous le titre « Fujisan, lieu sacré et source d’inspiration artistique ».

La beauté et la majesté du Fuji attirent…

Sa forme, son emplacement, sa solitude au milieu des villes et villages en font un endroit magnifique à voir et observer, mais aussi à vouloir explorer, notamment au travers d’une ascension. Tout au long de son Histoire, et de l’Histoire du Japon et des japonais, le Mont Fuji a représenté quelque chose d’important et a attiré plus que les regards.

Katsushika Hokusai (1760-1849) l’a d’ailleurs représenté dans une série de 46 estampes communément appelées « 36 vues du Japon », entre 1831 et 1833. Dans ces estampes, on voit le Mont Fuji depuis plusieurs endroits et à plusieurs saisons différentes, ce qui permet de se faire une idée de sa beauté au travers du temps et des régions du Japon.

En ce qui concerne l’ascension de ce volcan conique, il faudrait remonter à l’an 663 pour trouver la trace d’un moine bouddhiste qui est monté au sommet du Mont Fuji. Depuis ce moment, les ascensions se sont développées, mais étaient à la base d’ordre spirituelles ou religieuses, ce qui fit qu’elles furent interdites aux femmes jusqu’à l’ère Meiji.

Enfin, le premier non-japonais à avoir fait l’ascension du Mont Fuji est Rutherford Alcock, en 1860. Maintenant, c’est environ 300,000 personnes qui font l’ascension du Mont Fuji, en juillet-août, dont environ 30% d’étrangers. Et l’adage japonais dit que « l’homme qui mont le Fuji une fois est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou ».

mont fuji

…Mais sa dangerosité veille

Malgré sa beauté et l’attirance qu’il génère, le Mont Fuji n’en reste pas moins un volcan considéré comme étant actif. En clair, il peut encore avoir des éruptions, qui pourraient être dévastatrices, comme ce fût le cas par le passé.

Il faut remonter à 1707 pour trouver trace de la dernière éruption du Mont Fuji au Japon. Depuis l’an 781 il y a eu 16 éruptions du Mont Fuji, dont 12 entre 800 et 1083, qui furent très rapprochées. Il n’est pas rare de voir le volcan resté « endormi » durant des siècles, comme ce fut le cas entre 1083 et 1511, mais aussi depuis 1707 à aujourd’hui. Personne ne sait quand il va se réveiller à nouveau..

Les japonais semblent prendre ceci au sérieux, et estiment que si une éruption devait intervenir, celle-ci pourrait générer l’évacuation de pas moins de 750,000 personnes, des préfectures de Yamanashi, Shizuoka et Kanagawa (à proximité de Tokyo). (Source : http://www.japantoday.com/category/national/view/mt-fuji-eruption-expected-to-cause-750000-refugees ).

D’ailleurs, la télévision japonaise a réalisée et diffusée une vidéo simulation, qui montre, brièvement, l’étendu des dégâts en cas d’éruption du plus célèbre des volcans au Japon. Et laissez-moi vous dire qu’elle est noire, et que même si vous ne comprenez pas le japonais, elle peut vous donner des frissons dans le dos. Voici la vidéo :

En résumé, le Mont Fuji au Japon, c’est l’un des plus importants symboles de l’archipel, il est vénéré pour ce qu’il représente. Mais ce dernier n’est pas nécessairement inoffensif, malgré sa beauté. Malgré cela, il vaut plus que le coup d’œil.

Leave A Response »