Kanamara Matsuri Festival 2012 : Iron Penis Festival à Kawasaki

tunimaal 2 avril 2012 4
Kanamara Matsuri Festival 2012 : Iron Penis Festival à Kawasaki

Le Kanamara Matsuri Festival avait lieu ce dimanche 1er avril 2012 à Kawasaki au Japon. Au programme des milliers de personnes, 3 pénis géant, des sourires et des rires, de la joie et surtout la célébration de la fertilité. J’y étais, en voici donc mon expérience.

Je vous invite à lire l’article Kanamara Matsuri Festival : La célébration de la fertilité dans lequel vous trouverez de plus amples informations sur cette célébration particulière.

Aujourd’hui, je me suis rendu avec des amis au festival de la fertilité au Japon appelé Kanamara Matsuri ou Iron penis Festival. Il s’agit d’une cérémonie dédiée à la célébration de la fertilité, et elle est annuelle (le premier dimanche d’Avril).

Kanamara Matsuri Festival : je me dois d’y aller

Lors de la célébration du nouvel an à Tokyo avec des amis, j’ai entendu parler du Kanamara Penis Festival pour la première fois de ma vie. Encore mieux, j’en ai vu des photos. Sur ce que l’un de mes amis me racontait, je me devais de me rendre à ce festival d’un genre assez particulier. 

Après quelques recherches sur Internet, j’ai trouvé que le festival se déroule de manière annuelle à Kawasaki le premier dimanche d’avril. J’ai donc décidé d’organiser un évènement afin d’y invité ceux qui désiraient y participer. Une quinzaine de personnes se sont ainsi inscrites.

Kanamara Matsuri Festival : on célèbre la fertilité ?

A la base ce festival est censé célébrer la fertilité et promouvoir les rapports sexuels afin de procréer et ainsi d’assurer une descendance au peuple japonais. Je dis bien à la base, car aujourd’hui, on peut avoir l’impression d’assister à tout autre chose.

Je suis arrivé à la gare de Kawasaki Daishi à 09H00 et ait immédiatement repéré le lieu de la cérémonie, un petit sanctuaire très proche de la gare de trains. Puis j’ai attendu les autres participants. Une fois que tout le monde fût présent, nous pouvions nous rendre sur place et commencer à profiter des festivités.

Le défilé était programmé à 12H00, et il était aux environs de 10H00 lorsque nous étions présents au sanctuaire. Toutefois, de nombreux stands étaient déjà installés et de nombreuses personnes étaient déjà présentes. Le thème principal, comme vous vous en doutez, était donc le pénis. Nous pouvions en voir de partout et sous toutes les formes : en sucettes, en bougies, en porte-clés, en accessoires divers … Tout, ou presque, avait la forme d’un pénis. Le sexe était de partout.

kanamara matsuri festival, iron penis festival, kawasaki, penis & vagina lolipop

Sucettes Pénis & Vagin (Penis & Vagina Lolipops)

Nous pouvions aussi admirer les 3 reliques de pénis, l’objet du culte du jour. L’un était rose et immense, l’autre en fer noir et d’une taille moins imposante et enfin le dernier en bois et d’une taille beaucoup plus petite, mais toujours assez grosse.

kanamara matsuri festival, iron penis festival, kid on penis

Enfant & Pénis (Kid & Penis)

Tout le monde s’agglutinait autour de ces 3 objets du désir pour pouvoir les prendre en photos. Il y avait là plus de curiosité que de réel désire de célébration. Même les enfants, très nombreux, étaient invités à chevaucher ces objets pour quelques séances de photos. Après tout, ils sont le fruit de cette fertilité que nous sommes censés célébrer non ?

kanamara matsuri festival, iron penis festival, kawasaki

Sucettes (Lolipops)

Iron Penis Festival : J’ai porté un kimono féminin ?

Très rapidement, nous apprenions que nous pouvions porter des kimono gratuitement et qu’il suffisait de se rendre dans le bâtiment voisin au temple. Curieux de nouvelles expériences, j’ai emmené toute mon équipe avec moi.

Après avoir persuadé chacun de porter un kimono, malgré la réticence de certains, nous nous retrouvions tous vêtus de ces vêtements traditionnels japonais. Il ne s’agissait pas de Kimono formels, mais plutôt de kimono plus décontracté. Mais ce qui m’a immédiatement frappé c’est les couleur des kimono. La majorité d’entre eux étaient des kimono pour femmes. J’ai pu porter un kimono masculin, mais la ceinture était celle d’un kimono féminin. Cela donnait d’ailleurs un mélange des plus étranges.

kanamara matsuri festival

En regardant autour de moi, j’aperçois plusieurs japonais, assez âgés, porter de véritable kimono féminin avec une perruque. Je me lance donc dans une séance photo et ils jouent le jeu avec moi. Une fois que nous étions tous vêtus, nous pouvions donc nous rendre au défilé qui allait commencer sous peu.

Kanamara Matsuri : un défilé des plus fous ???

Nous sommes censés célébrer la fertilité. Je dis bien censé, parce qu’à la vue du déroulement du festival, ce n’est pas la fertilité que nous célébrons, mais bien la curiosité et l’excitement devant les pénis. 

kanamara matsuri festival, pink penis

Pink Penis

A 12H00, le défilé commence et les acteurs principaux entrent en scène : un prêtre, un diable et les 3 pénis portés par de nombreux japonais. Nous les suivons donc, j’ai la chance d’être à proximité, dans une foule en délire et compacte.

Il devient difficile d’avancer, tout le monde cris ou rigole. Un Batman quasiment nu se ballade dans la foule, une japonaise en tenue de pénis se fait photographier et les gens cris en soutien aux porteurs des 3 pénis.

kanamara matsuri festival, iron penis festival, japanese girl suck penis lolipop

Oishii ne !!!

La marche fût plutôt longue du fait de la foule imposante qui ralentissait clairement le cortège. Mais l’ambiance était vraiment bon enfant. Je remarque très rapidement qu’un grand nombre d’étrangers est présent sur place. Ils semblent tous être là pour profiter de cet évènement inhabituel pour eux. Tout le monde se prend au jeu et profite de cela.

Aux environs de 13H00 tout est finit pour nous, nous quittons le cortège qui fait marche arrière direction le sanctuaire. La fatigue s’était installé chez certains d’entre nous. Et puis nous avions plutôt bien profité de cet évènement. Il était donc temps pour nous de rendre à la maison et de se reposer.

Retrouvez le Kanamara Matsuri Festival sur Google Maps


Agrandir le plan

4 Comments »

  1. Laurent 2 avril 2012 at 4 h 28 min - Reply

    Oups lors de mon dernier passage sur ton blog, je commentais un article sur les soirées bondage et aujourd’hui je découvre celui sur le festical du penis! Hum tu vas devoir mettre un message d’avertissement (pop up) sur ton blog du genre « Attention ce blog peut heurter la sensibilité des plus jeunes »…! Ha ha ha
    Plus sérieusement j’avais déjà vu un reportage sur une telle cérémonie dans une province de Chine. Cela doit être amusant de participer à une manifestation de ce genre, même si il doit y avoir maintenant un petit coté commercial sous-jacent?

    • tunimaal 2 avril 2012 at 4 h 47 min - Reply

      Oui il va falloir que je pense à mettre ce genre de message LOL… Après j’essaye de m’ouvrir à la culture locale qui est, il faut le reconnaître, bien différente de la notre.

      Sinon, pour répondre à ta question, non il n’y à aucun réel côté commercial derrière cette célébration, bien au contraire. Elle n’est pas médiatisé, est très peu connue des Japonais eux-même. Et puis les fond collectés lors de ventes servent pour la lutte contre le VIH.

  2. Crabetan 3 avril 2012 at 11 h 29 min - Reply

    LOL!

    J’ai lu ton article et à chaque moment paragraphe, j’attendais de voir la suite! J’ai hâte de voir le japon en vrai! Ce pays qui m’a fait fasciné! ça a l’air d’être assez fous!

    Le festival se terminer à quel heure car vous partez tot je dirais même si vous avez tout vu!

    C’est quoi le genre de musique su ise joue dans ce genre d’événement?

    • tunimaal 3 avril 2012 at 13 h 59 min - Reply

      Le festival devait se terminer peu après que nous soyons partis puisqu’ils rentraient déjà. Le défilé à lieu de 12H00 à 13H30 seulement.

      Il joue de la musique traditionnelle afin de faire fuir le démon.

Leave A Response »