Itsukushima-jinja à Miyajima, et son célèbre Torii

Aala 22 mars 2015 0
Itsukushima-jinja à Miyajima, et son célèbre Torii

Se rendre au Japon et passer par l’île de Miyajima est un incontournable, notamment pour visiter le célèbre Itsukushima jinja, sanctuaire shinto avec son Torii flottant et sa superbe vue.

Lors de votre voyage au Japon, visiter l’île de Miyajima sera certainement l’un des incontournables que vous voudrez réaliser, et c’est compréhensible. Entre sa nature foisonnante, ses biches en liberté et surtout le célèbre Torii, immergé dans l’eau, du sanctuaire Itsukushima, vous aurez de quoi en prendre plein la vue et découvrir de belles facettes du pays du Soleil-Levant. D’ailleurs, ce dernier offre l’une des trois plus belles vues du Japon selon les « Nihon Sankei », et fait aussi parti du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Itsukushima jinja, bref historique

Le sanctuaire Itsukushima (厳島神– Itsukushima-jinja), du moins sa partie principale aurait été construit en 593 par Saeki Kuramoto. Il faut remonter à l’an 811 pour retrouver les premières traces écrites évoquant ce sanctuaire au sein du « Nihon Koki ».

C’est en 1168 que Taira no Kiyomori (1118-1181), l’un des hommes les plus influents et puissant de l’archipel, fit construire le sanctuaire Itsukushima, en lui donnant l’apparence que l’on peut encore voir aujourd’hui en nous promenant le long des différents passages du complexe, dont la couleur principale reste le rouge vermillon. Le lieu commence ainsi a gagner sa renommée et les membres de la famille impériale s’y rendent même à plusieurs reprises durant la période Heian.

Le sanctuaire principal est touché par divers incendies, en 1207 et 1223, et à chaque fois il est restauré. Ces restaurations apporteront leurs lots de changements architecturaux à l’édifice. En 1325, un typhon frappa violemment le complexe qui dû être encore restauré, et c’est à partir de ce moment là qu’il prit la forme que l’on connaît aujourd’hui. Le sanctuaire principal est composé de pas moins de 37 bâtiments, tandis que l’externe en compte 19.

Il existe différentes théories concernant le « pourquoi du comment » construire un sanctuaire sur l’eau, et qui sont les suivantes:

volonté de reconstruire le mythique Ryugu-jo (Palais dragon), en l’honneur de la Déesse de la mer vénérée à Itsukushima

croyance en la terre pure bouddhiste, qui pense que lorsque les individus meurent, ils sont transportés en bateau vers la terre suivante.

Ce complexe offre un cadre et une vue magnifique, entre le rouge vermillon du lieu, le bleu de la mer intérieure et le vert prononcé des arbres composants la dense forêt du Mont Misen. Un cadra agréable à voir et dont il faut profiter au maximum.

Profiter du sanctuaire et de son Torii

Il s’agit là de l’un des lieux les plus prisés du Japon, entre les touristes japonais et les voyageurs étrangers, la foule est toujours présente, sur place, et souvent dense. Il n’y a rien à faire face à ceci, si ce n’est s’armer de patiente, parce qu’elle va offrir une véritable merveille à ceux qui sauront attendre.

Tout d’abord, le facteur primordial va être la météo sur place. Si le temps est ensoleillé, vous aurez plus de chances de profiter au mieux de votre visite, et votre appareil photo pourra s’amuser aussi. Ensuite, il va vous falloir jouer sur le facteur marées, et savoir quand aura lieu la marée haute et quand sera le temps de la marée basse. Pour ceci, je vous recommande de consulter le site suivant, qui vous fournira toutes les informations détaillées, et en français. Sachez que pour voir le Torii flotter dans l’eau, il faut que le niveau de la mer soit supérieur à 2,5 mètres, et que pour pouvoir marcher jusqu’à cette porte rouge vermillon, le niveau de la mer doit être inférieur à 1,0 mètre.

Ce que je vous recommande vivement de faire, c’est de passer au moins deux jours sur l’île de Miyajima. Ceci vous permettra de profiter du lieu le soir venu, lorsque la horde de touristes de passage sera parti. Entre coucher et lever de soleil et le grand Torii du Itsukushima jinja (大鳥居) à marée haute et à marée basse, vous pourrez voir ce lieu magique et sacré sous toutes ses coutures. Si vous allez dormir sur place, je vous propose d’opter pour un Ryokan, que vous pourrez réserver en passant par le site Japanican.com.

Pour vous rendre au Itsukushima-jinja, il vous faudra simplement prendre le Ferry depuis la station Miyajimaguchi à Hiroshima, et après une traversée d’environ 10 minutes, vous serez face à ce sanctuaire mythique. Si vous disposez d’un Japan Rail Pass, le trajet sera gratuit.

Il ne vous reste plus qu’à profiter de votre visite sur place, au sein du Itsukushima jinja, d’en prendre un maximum de photos souvenirs et de vous relaxer dans l’un des endroits les plus prisés du Japon.

Retrouvez Itsukushima-jinja sur Google Maps

Adresse: 1-1 Miyajimacho, Hatsukaichi, Hiroshima Prefecture 739-0588, Japon

Site Internet pour plus d’infos: http://visit-miyajima-japan.com/fr/culture-et-patrimoine/patrimoine-spirituel-temples-et-sanctuaires/sanctuaire-itsukushima.html

Leave A Response »