English Café : Je travaille à Leafcup Tokyo

tunimaal 5 juillet 2011 0
English Café : Je travaille à Leafcup Tokyo

This post is also available in: Anglais

Notez cet article

Leafcup English Café à Tokyo vous connaissez ? Il s’agit d’un Café d’Anglais où les Japonais viennent pour pratiquer les langues étrangères. Je viens d’être embauché pour y travailler. En voici les détails. 

Après être devenu professeur de Français à Tokyo, il me fallait un complément d’argent afin de palier aux fortes dépenses que représente la vie à Tokyo (l’une des villes les plus chères au Monde). Pour se faire j’ai postulé à Leafcup et j’ai été embauché officiellement aujourd’hui.

Leafcup c’est quoi ?

Leafcup est un English Café (comprenez un café d’anglais). Il s’agit d’un lieu où les Japonais viennent afin de pratiquer les langues étrangères (et tout particulièrement l’Anglais). Le concept est plutôt simple : une table, un étranger (Gaijin) et des Japonais, des discussions sur des thèmes divers et variés, dans une ambiance amicale. Le tout accompagné de thé à volonté. C’est donc un lieu pour discuter dans une langue étrangère dans une atmosphère détendue.

Comment j’ai été recruté pour travailler à Leafcup ?

Lorsque je suis arrivé au Japon, je voulais essayer une nouvelle expérience de travail. Je n’avais jamais enseigné les langues, et je voulais savoir si j’en étais capable.

Sur un site Internet j’ai trouvé une annonce de Leafcup. L’offre disait : recherchons Chat Host pour dialoguer avec des Japonais en Anglais, Français, Allemand, Chinois, Coréen … C’était donc une occasion en or qui s’offrait à moi. Et puis ils ne demandaient aucun diplôme, ni même d’expérience, juste une volonté de discuter. J’ai donc remplis leur formulaire en ligne.

Quelques jours plus tard, j’ai reçu une invitation à l’une de leur Internationale Party à Leafcup Iidabashi avec entretien d’embauche à la clé. Je m’y suis donc rendu.

leafcup iidabashi tokyo international party 300x200 English Café : Je travaille à Leafcup Tokyo

Leafcup Iidabashi Tokyo International Party

Lors de mon arrivée (à 19 heures le Samedi 11 juin) on m’a annoncé que j’aurais un entretien de groupe avec les autres candidats aux environ de 21H00 et qu’en attendant je pouvais profiter des boissons et snacks à volonté. On m’a aussi demandé de parler avec les Japonais présent sur place. 

A 21H00, l’heure de l’interview est arrivée. On a été réunis dans une salle, tous ensembles (une dizaine de candidats). On nous a demandé de nous présenté brièvement (nationalité, visa, prénom et ce que l’on fait au Japon). Ensuite, le concept Leafcup nous a été introduit. Et voilà nous étions recrutés, sans plus. Enfin du moins c’est ce qu’ils nous on laissé entendre. Ils n’ont gardés que les personnes qui dialoguaient beaucoup et amicalement avec les Japonais présent lors de la soirée Internationale.

J’ai été recruté et l’on m’a accordé 3 essais. Il a donc fallu que je vienne travailler 3 fois et que je démontre que j’étais apte à faire ce travail afin d’être définitivement recruté.

Les conditions de travail à Leafcup

Me voici donc définitivement un employé de Leafcup Tokyo, après 3 essais concluant. Mais comment se déroule donc le travail à Leafcup ?

Le travail à Leafcup est tout ce qu’il y à de plus simple. Vous venez pour 3 ou 4 heures de travail. Vous vous installez à une table (généralement une table d’Anglais, mais si vous parlez une autre langue vous pouvez aussi animer une autre table) et êtes chargé de parler avec les clients dans la langue de la table. Vous devez animer les conversations, faire attention à ce que tout le monde participe et puisse pratiquer. 

Voilà donc en quoi consiste votre travail : animer une conversation. Après ce n’est pas toujours aisé car il faut être apte à dialoguer 3 heures au minimum, en sachant varier les sujets, intéresser tout le monde et gérer les personnes qui viennent et qui partent.

leafcup yokohama chat table 300x200 English Café : Je travaille à Leafcup Tokyo

Leafcup Yokohama English Chat Table

En contrepartie vous êtes payés 1000 Yen par heure (environ 9 euros de l’heure) en espèces et ce dès la fin de votre journée de travail. Par contre les frais de transports ne sont pas pris en compte, ce qui fait un gros manque à gagner (les transports en commun à Tokyo sont très chers). Par exemple, lorsque je travaille à Leafcup Iidabashi, le transport me coûte 300 Yen aller-retour (environ 2,8 euros) et je gagne entre 3000 et 4000 Yen (entre 28 et 38 euros).

Petit plus, vous avez le droit à du thé à volonté, tout comme les clients. Mais bon ne vous attendez pas à du thé de très grande qualité non plus. Il s’agit juste de 2 sachet de thés dilués dans 5 litres d’eau chaude.

Enfin en ce qui concerne les horaires de travail, ils sont très variables, vous sont fournis une semaine à l’avance et ne sont en aucun cas garantit. Il faut savoir être disponible, flexible et être apprécié des étudiants pour avoir des heures de travail. Mais vous obtenez en général une table par semaine et par emplacement Leafcup. C’est donc pour cela que j’ai décidé de travailler à Leafcup Iidabashi, Shibuya et Yokohama, afin d’espérer multiplier mes heures de travail.

Je vous tiendrais informés de l’évolution de ce travail à Leafcup English Café dans mes prochains articles.

Leave A Response »