Dictionnaire japonais français, ma sélection

Aala 13 février 2015 11
Dictionnaire japonais français, ma sélection

Pour ceux qui veulent apprendre le japonais et qui recherche le meilleur dictionnaire français japonais, voici ma sélection, basée sur ce que j’utilise au quotidien.

Comme beaucoup d’entre vous, un jour j’ai décidé de me lancer dans l’apprentissage de la langue japonaise. J’ai donc fait une demande de visa étudiant au Japon, et je suis allé en école pour avoir des cours de qualité. Et très vite, je me suis rendu compte qu’il me fallait absolument avoir un dictionnaire de japonais à portée de main pour chercher les mots que je ne comprenais pas.

J’ai donc fouiné dans les rayons des magasins à Tokyo, testé des dictionnaires franco-japonais, mais aussi des dictionnaires anglais – japonais, des dictionnaires de kanji, … Après avoir eu plusieurs ouvrages entre mes mains, et en avoir testé quelques uns, je me suis arrêté sur les 3 dicos que je vous présente ici.

Dictionnaire japonais Assimil

Une référence en soit, que je ne pouvais pas trouver au Japon et qu’il m’aura fallu acheter par Internet vu qu’il était en vente uniquement en France. Avec ses plusieurs dizaines de mots de vocabulaire, ses expressions et ses exemples d’utilisation, j’ai pu trouver tous les mots dont j’avais besoin, quand j’en avait besoin. Son seul souci, pour moi, ce fut sa taille pas toujours pratique. Et, c’est pourquoi, j’ai décidé de prendre un autre dictionnaire français – japonais au format de poche. Vous pouvez retrouver ce dictionnaire en cliquant ici

dictionnaire français japonais
.

Diko japonais – français « Le petit Fujy »

C’est dans la libraire Omeisha à Iidabashi – Tokyo que je suis tombé sur mon bonheur, par hasard, en feuilletant des bouquins. J’ai trouvé un dictionnaire tout petit, tout rikiki, mais surtout bien pratique.: Diko japonais – français, par « Le Petit Fujy ».

Outre sa taille qui permet de l’emmener de partout, son contenu m’a beaucoup plu car assez complet. Il y a des traductions entre le français et le japonais, et vice-versa, mais aussi une chronologie de l’Histoire du Japon et de celle de la France, la liste intégrale des Kanji à connaître absolument, un espace pour écrire des notes personnelles, … Un véritable coup de cœur, mais qui a un prix. Vous pouvez retrouver ce dictionnaire en cliquant ici

dictionnaire japonais
.

Denshi Jisho, dictionnaire électronique français – japonais

Enfin, et assez rapidement (sur conseil de ma femme), je suis passé à la mode japonaise du Denshi Jisho, ce dictionnaire électronique japonais qui permet d’avoir tout à porté de main, tout le temps et de retrouver ses mots de manière très pratique.

C’est à Yodobashi Akihabara que j’ai acheté mon Casio EX-Word XD-D7200 (visible ici). Alors certes, ce fut un investissement conséquent, mais il faut reconnaître que l’on ne fait pas mieux. Un dictionnaire proposant le français, l’anglais et le japonais, avec la possibilité d’ajouter d’autres langues si nécessaire. Mieux encore, et c’est le « gros plus » qui m’a plu, c’est son écran tactile qui permet d’écrire les kanji et ainsi de trouver les mots recherchés sans même savoir les lire. Plus de galère avec un dictionnaire papier où la recherche peut vite s’avérer difficile. Vous pouvez retrouver toute une sélection de dictionnaires électroniques en cliquant ici

dictionnaire électronique japonais


.Pour ceux d’entre vous qui recherchent des applications pour tablettes ou smartphones et faisant office de dictionnaire, je vous renvoi vers mon article « les applications smartphones pour un voyage au Japon« , où vous trouverez une sélection pour vous aider.

Au final, sur les 3 dictionnaires de japonais à ma disposition, définitivement, le meilleur de tous reste de Denshi Jisho, ce petit dictionnaire électronique français – japonais. Certes, c’est le plus cher, mais c’est celui qui est le plus pratique et fait gagner du temps tout en étant ludique. Et vous, quelle est votre préférence?

11 Comments »

  1. Ngee 13 février 2015 at 17 h 13 min - Reply

    Ma prof de japonais m’a conseillé aussi de m’acheter un dico Electronique et m’en a venté les mérites du coup lors de mon voyage le mois prochain je sortirai la CB son argumentaire était sans faille ^^

    • tunimaal 14 février 2015 at 4 h 49 min - Reply

      Oui, il coûte un peu cher, mais l’investissement en vaut le coup et je comprends que ta prof te l’ai conseillé.

  2. Claude 14 février 2015 at 13 h 44 min - Reply

    J’ai acheté le petit Fuji en 1988: il est toujours à portée de main. En complément j’ai un dictionnaire de kanjis et le tour est joué!

    • tunimaal 14 février 2015 at 17 h 57 min - Reply

      Hé bien, il faut croire que le Fujy à un grand succès ^^

  3. Chti_Suisse 14 février 2015 at 16 h 43 min - Reply

    Un article qui tombe super bien !
    Vais je m’acheter un denshi jisho la prochaine fois (en Juillet ?)
    J’ai plusieurs questions :
    les menus sont t’ils en japonais seulement ?
    Si oui faut t’il un dictionnaire à côté pour comprendre le dictionnaire électronique 😉 ?
    Je suis une grosse buse en Kanji
    Faut t’il tracer les trais dans l’ordre pour qu’il les reconnaisse ?

    Je me demande si ça vaut vraiment le coup par rapport à Imawa sur IOS et AEDict sur Android

    • tunimaal 14 février 2015 at 17 h 59 min - Reply

      Sur le modèle que j’ai, le menu est en japonais (et il me semble que c’est le cas pour tous). Par contre, une notice en français m’avait été fournie, et l’utilisation du dictionnaire est en faite très facile, même si on n’est qu’un débutant en japonais.
      Pour le tracé des Kanji, cela fonctionne mieux quand les traits sont effectués dans l’ordre, mais souvent, dans les autres cas, ça fonctionne aussi.

      Sinon, ce n’est pas du tout comparable avec les applications smartphones. Les Denshi Jisho sont bien plus pratiques.

  4. mathieu 16 février 2015 at 7 h 42 min - Reply

    bonjour !
    je vais aussi craquer sur le denshi jisho :)
    dis moi, j aimerais partir etudier au japon pendant un an, j ai 33 ans, est ce que tu pense que mon age va poser probleme pour le visa ou les ecoles ?..

    • tunimaal 31 mai 2015 at 7 h 39 min - Reply

      Non, il n’y a pas de problème du côté de l’âge 😉

  5. Julie 24 avril 2015 at 9 h 52 min - Reply

    Bonjour, je pense investir dans un dictionnaire électronique, cependant, il y en a de toutes les couleurs et de tous prix, aussi, je voudrais savoir à quoi il faut être attentif avant d’investir.
    D’avance merci

    • tunimaal 1 juin 2015 at 8 h 12 min - Reply

      Les langues proposées par le dictionnaire, c’est la chose la plus importante. Il y en a peu en français – japonais.

  6. laudine 22 juillet 2015 at 10 h 55 min - Reply

    Bonjour.
    Je suis a kyoto actuellement et j’aimerais m’acheter un denshi jisho a yodobashi.
    Pourrait tu me dire dans quel étage ou rayon ils sont sensés se trouver STP j’ai fait tout les étages et j’ai pas trouvé.
    On vas partir sur autre chose mais tamagotchi aussi je ne les trouve pas. Pourtant j’ai trouver ma hadacrie et le rayon méthode de japonais a l’étage livre.
    Suis-je blonde?

Leave A Response »