J’ai appris à cuisiner japonais …. en cire

Aala 17 mai 2013 42
J’ai appris à cuisiner japonais …. en cire

Voyager correspond souvent à la découverte de sensations culinaires différentes. On aime à apprendre à cuisiner de nouvelles saveurs. J’ai donc appris à cuisiner des plats japonais en cire.

La cuisine japonaise est réputée pour être une cuisine saine et savoureuse, et ne se limite pas qu’aux simples sushi. En venant au pays du soleil levant, beaucoup veulent manger comme les locaux et savourer les ramen, manger du bœuf de Kobe, essayer les tempuras et bien d’autres plats locaux.

Pour ce faire, il suffit, en général, de se rendre dans les restaurants et de commander ce que vous voulez manger. C’est simple comme bonjour. Enfin, au Japon, je dirais même que c’est encore plus simple.

Food Sample : pour vous faire saliver d’envie

Combien parmi vous, se sont rendus dans des pays étrangers sans parler ou même savoir lire la langue locale ? En général, vous vous rendez au restaurant et si il n’y à pas de menu avec photos ou en anglais, il est difficile de commander ou de savoir ce que vous aller manger. Et bien au Japon, ils ont la solution idéale pour ça : les food sample.

Dans la majorité des restaurants, en vitrine, vous aurez des faux plats, fait de cire, qui auront l’air plus réel que le plat en lui-même. Des tempuras, des sushi, des ramen, des soba, … Tout existe en cire et tout est mis en avant de si belle manière que vous auriez presqu’envie de manger ces faux plats.

food sample japon faux plats en cire - restaurant

Leur but ? Vous donnez envie, vous faire savoir ce que vous aller manger en utilisant l’image au lieu des mots. L’image à un impact plus fort que les mots après tout, non ? Et le résultat est garantit, sauf dans certains restaurant où ils utilisent des faux plats tout poussiéreux plus repoussant qu’autre chose. D’ailleurs, c’est un véritable régal pour les yeux que d’admirer ces food sample japonais.

Et pourquoi ne pas faire ses propre food sample ?

Depuis que je suis arrivé au Japon, je me demandais comment je pouvais apprendre à faire ces food sample. Je me souviens que quelques années auparavant j’avais vu un reportage télé sur les artisants qui les réalisaient, et cela m’avait attiré. Pas pour en faire mon métier, mais plus par curiosité.

Et puis, en Août 2012, alors que j’étudiais le japonais dans une école à Tokyo, cette dernière organisa un évènement qui nous proposait de faire ses propres food sample. Je me suis donc immédiatement inscris et j’ai ainsi eu l’occasion de m’essayer a cet art. Parce qu’il s’agit clairement d’un art en soit, au final.

Avant que le cours ne commence, je me disais que cela devait être extrêmement complexe à réaliser et que j’avais plus de chance de rater que de réussir. Mais en faites, durant ce cours qui dura une heure, je me suis vite rendu compte, que les plats proposés n’était pas si compliqué à concevoir. Bon d’accord, on nous a fait faire des plats facile, mais quand même. J’aurais ainsi eu la chance de créer une fausse salade et un faux tempura de crevette en cire.

1 heure de cours et on en redemande

Une fois sur place, donc, nous étions un groupe d’une vingtaine de personnes pour 3 professeurs. Le cours se déroula exclusivement en japonais, mais malgré cela, et vu que des démonstrations visuelles étaient effectuées, on pouvait facilement comprendre les étapes de création.

food sample japon faux plats en cire - faire tempura

Répartis devant trois bassins d’eau chaude (une eau à 60 degré) on observait attentivement ce que faisaient ces artistes de la création culinaire en cire. Ils ont commencé par nous montrer comment on fait un tempura de crevette en utilisant une cire liquide de couleur jaune.  Un petit gobelet en papier, avec un bec, remplit de ce liquide jaune que l’on verse dans l’eau chaude, à une hauteur de 50cm environ. Le but est de créer un rectangle. Ensuite on met la fausse crevette en cire au milieu de ce rectangle et on pousse le tout sous l’eau en tournant. Ca y est, le tempura de crevette était créé. On a tous été bluffé par la facilité d’action. Mais le meilleur restait à venir.

food sample japon faux plats en cire - fabrication

On passait ensuite à la création d’une fausse salade en cire. Il faut utiliser une cire liquide verte et une blanche. Avec une louche plate, le démonstrateur a pris de la cire blanche et l’a étalée à la surface de l’eau, comme pour faire une feuille. Ensuite, il a fait de même avec la cire liquide verte. Une fois les deux opérations finies, il a attrapé la partie blanche au milieu et à commencé à enrouler en boule (à droite, à gauche, à droite, …). Après quelques secondes il avait une boule verte dans la main. Il l’a déposée sur une planche en bois et l’a découpée avec un couteau. Et là ce fût magique : une véritable fausse salade en cire.

food sample japon faux plats en cire - fausse salade

Après cela, on a dû passer aux choses sérieuses et s’essayer à cette création par nous même. Une trentaine de minutes de fous rires et de créations artistiques culinaire. Nous avions le choix entre 2 tempuras ou un tempura et une salade. J’avais opté pour une salade et un tempura. Le tempura fût plutôt facile à réaliser et la salade m’a pris un peu plus de temps. Je ne fus pas mécontent de mon résultat au final.

food sample japon faux plats en cire - on fait la salade

Food sample : vous aussi vous voulez essayer ?

Cela vous tente, vous attire et vous vous sentez l’âme d’un future créateur alimentaire en cire ? Vous pouvez aussi assister à ces leçons. Il suffit de vous enregistrer sur le site du magasin Ganso Sample, situé à Kappabashi -Tokyo (vers Asakusa) : http://www.ganso-sample.com/about/

Il faut réserver à l’avance, par Internet. Les cours se font exclusivement en japonais, même si il est possible de comprendre les étapes sans parler la langue. Les leçons sont limitées à 20 personnes et durent environ 1 heure, selon le nombre de participants.

Vous aurez le droit de créer 2 produits de votre choix, à choisir entre tempura et/ou salade. Pour les autres produits, il vous faudra acheter les kits pour les faire chez vous par vous-même. Une leçon coûte 1500 Yen par personne, à payer le jour de la leçon.

Alors, parmi vous, combien veulent tenter cette expérience ? Quels produits vous aimeriez réaliser ?

food sample japon faux plats en cire - tempura manger

Retrouvez Ganso Sample shop sur Google Maps


Agrandir le plan

42 Comments »

  1. Christophe 17 mai 2013 at 16 h 22 min - Reply

    Ils sont vraiment super ces plats en cire !
    Moi, je me demandais comment ils réussissaient à donner une tinte mat à certains aliments?
    Car la cire est brillante…

    • tunimaal 18 mai 2013 at 12 h 11 min - Reply

      Alors là bonne question, je ne suis pas allé aussi loin dans l’apprentissage haha.

  2. JCC 18 mai 2013 at 18 h 15 min - Reply

    Elle est stylée ta salade , j’imaginer ça plus complexe quand même .

    • tunimaal 19 mai 2013 at 9 h 57 min - Reply

      Oui moi aussi je pensais que c’était plus complexe 😀

  3. apachai 18 mai 2013 at 22 h 24 min - Reply

    je reconnais la bien l’homme en toi qui préféré jouer a la cire plutôt que d’apprendre a cuisiner mdrrrr. Quel macho alors mdrrrrr

    • tunimaal 19 mai 2013 at 9 h 58 min - Reply

      Hé techniquement c’est plus dur que de cuisiner haha

  4. apachai 19 mai 2013 at 19 h 51 min - Reply

    oui c’est bien ce que je dit mdrrrr j’ai pas dit que tu était féneiant mais macho kkkkk

    • tunimaal 21 mai 2013 at 14 h 08 min - Reply

      Et moi je dis que je suis bon 😀

  5. apachai 21 mai 2013 at 17 h 09 min - Reply

    mais je n’est jamais dit le contraire mon chère.

    • tunimaal 22 mai 2013 at 9 h 02 min - Reply

      Et heureusement 😉

  6. Tweekpower 24 mai 2013 at 19 h 48 min - Reply

    Et pourquoi pas une choucroute alsacienne?

    CHALLENGE ACCEPTED

    • tunimaal 25 mai 2013 at 0 h 02 min - Reply

      Alors bonne chance haha

  7. Clara 31 mai 2013 at 10 h 13 min - Reply

    On devrait adapter ça à tous les restaurants pour voir ce qu’on a réellement dans nos assiettes, pratique pour jauger les quantités et tous les ingrédients!

    • tunimaal 1 juin 2013 at 10 h 25 min - Reply

      Oui c’est clair que ce serait beaucoup plus sympa et plus agréable de commander au restaurant.

  8. Haydée 2 juin 2013 at 15 h 31 min - Reply

    C’est la tempura que tu fais semblant d’engloutir ? :) C’est quoi une tempura d’ailleurs ?

    En tout cas, très bonne initiative que de t’être inscrit immédiatement, j’aurai fait la même chose, car on ne s’imagine même pas qu’un tel atelier existe avant d’y mettre les pieds !
    Très sympa comme « article-info »

    Et je tiens à dire que ceci est mon premier ticket du mois de juin pour la participation au concours-commentaires ;).

    • tunimaal 2 juin 2013 at 22 h 55 min - Reply

      Oui c’est la tempura de crevette. En faites, une tempura c’est un légume, un poisson ou de la viande pané et frite. C’est super bon. A l’origine ça vient du Portugal.

      Bonne chance à toi aussi 😉

  9. inma 2 juin 2013 at 16 h 14 min - Reply

    Bravo!!!! Pour la salade

    • tunimaal 2 juin 2013 at 22 h 52 min - Reply

      Merci 😉

  10. G. 3 juin 2013 at 12 h 38 min - Reply

    J’avais connaissance de ce procédé pour les vitrines des restaurants japonais. La première fois que je l’ai vu faire en vidéo, c’était dans le reportage Tokyo Ga de Wim Wenders, un reporter mais surtout un artiste qui apporte un regard vraiment attachant, fascinant et fasciné sur le Tokyo (et le Japon) des années 80, il y a exactement 20 ans. Je vous le conseille vigoureusement. J’aurais aimé qu’il y en ait un pour 2013 =P
    Enfin, au moins, je vais voir ça de mes propres yeux fin août !

    • tunimaal 3 juin 2013 at 12 h 49 min - Reply

      Merci pour l’info sur ce reportage. Je vais essayer de le regarder et voir les différences qu’il y à depuis tout ce temps ^_^

  11. fretariutu 3 juin 2013 at 12 h 41 min - Reply

    ça c’est du marketing, c’est une super idée pour les resto, j’aurais pas pensé à la cire en tous cas :)

    • tunimaal 3 juin 2013 at 12 h 49 min - Reply

      C’est clair que c’est une excellente idée en soit 😉

  12. apachai 3 juin 2013 at 12 h 45 min - Reply

    Oui moi aussi jespere voir ca de mes propre yeux. Peut etre mm en ramener pr faire de blague kkkkk

    • tunimaal 3 juin 2013 at 12 h 50 min - Reply

      Tu pourras en acheter tout plein. il te suffira d’aller dans le quartier de Kappabashi, à côté d’Asakusa. 😀

  13. apachai 3 juin 2013 at 13 h 01 min - Reply

    Mci pour l info ca mevitera de faire tout les quartier un a un lol ca sera plus simple.

    • tunimaal 3 juin 2013 at 13 h 32 min - Reply

      Tu m’étonnes 😉

  14. Mow14 3 juin 2013 at 19 h 49 min - Reply

    J’ai vu un reportage à la tv il y a pas longtemps qui montrait comment faire, à vrai dire je suis restée bouche-bée devant ! C’est juste génial comme idée… Et puis, même si ce n’est que de la cire, ça me donne vraiment envie d’y goûter ! :3

    • tunimaal 5 juin 2013 at 6 h 54 min - Reply

      C’est clair que c’est impressionnant. Et encore, ce que j’ai fais là c’était « facile ».

  15. julie10 11 juin 2013 at 5 h 43 min - Reply

    il sont plus vrai que nature bravo

    • tunimaal 11 juin 2013 at 14 h 12 min - Reply

      Oui, ils donnent envie haha

  16. F-G 13 juin 2013 at 13 h 50 min - Reply

    On peut passer par toi pour nous aider à nous inscrire pour cet été, car le site est en japonais…
    Sinon ils vendent des kits pour faire nous même certaines compositions ? Je vous sur leur site des sortes de kit pour faire des coupes de glace :p
    http://www.ganso-sample.com/item/samplekit/samplekitsweets.html

    • tunimaal 13 juin 2013 at 14 h 16 min - Reply

      Oui si tu veux, tu me dis quand et j’essaye de voir si je peux te réserver ça. C’est clair que c’est dommage que tout soit en japonais :(
      Sinon, oui ils vendent des kits pour faire soit même à la maison, mais tu ne fais pas tout de A à Z, c’est plu de l’assemblage.

      • F-G 13 juin 2013 at 15 h 29 min - Reply

        Ok, je vois. J’en ai déjà tout une panoplie chez moi de truc comme ça mais version miniature pour faire des bijoux ou des straps.
        J’ai remarqué, que les japonaises adorent tout ce qui est fait main ! et qu’elles aiment personnaliser leurs objets (portables, vêtements,…)

        • tunimaal 14 juin 2013 at 15 h 11 min - Reply

          Oui les japonaises aiment bien tout décorer, c’est leur culture Kawaii qui veut ça 😀

      • F-G 30 juillet 2013 at 15 h 28 min - Reply

        Faut s’y prendre combien de temps à l’avance pour réserver un cours ?
        Dommage qu’ils ne proposent pas de faire des patiseries :p

        • tunimaal 30 juillet 2013 at 15 h 37 min - Reply

          Cela dépend des périodes, mais le plus tôt c’est le mieux (au minimum 24 heures à l’avance).

  17. bicutoria 2 avril 2014 at 19 h 16 min - Reply

    merci pour cet article c’est super génial :) je vais essayer d’y aller en juillet mais bon avec un mois au japon et des cours j’arriverais pas a faire tout ce qui me fait envie ^^

    • tunimaal 26 avril 2014 at 11 h 41 min - Reply

      Un peu comme tout le monde je pense 😀 Mais c’est aussi ça le charme de cette ville et de ce pays, tellement de choses à faire.

  18. Poxy 27 octobre 2014 at 5 h 20 min - Reply

    Merci pour cet article, grâce à toi, nous avons pu participer à un atelier. Pour l’inscription je suis passée via mon amie japonaise. Par contre ils ont demandé à ce que ns soyons accompagnés d’un interprête ou de qq’un parlant japonais. Mon amie et sa fille sont venues avec nous du coup. ça tient peut être au fait que ns avons des enfants (7 et 9 ans). Bref à part ça super expérience, à faire et refaire. On a eu le prg (en jap bien sur) mais il y a possibilité d’apprendre à créer d’autres plats. Tarif 2160 yen mais on a fait 2 tempuras et une laitue chacun.
    Bravo pour ton blog, une mine d’infos, j’ai choisi certain de nos parcours après t’avoir lu. Continue comme ça.

    • tunimaal 20 novembre 2014 at 7 h 21 min - Reply

      Content que l’expérience fut sympa ^_^ Et oui, comme tu le soulignes, ils demandent quelqu’un parlant japonais pour traduire, pour des raisons des sécurités.

  19. JEANNE 20 janvier 2015 at 13 h 18 min - Reply

    Les mains dans de l’eau à 60°, ça ne brûle pas ?

    • tunimaal 21 janvier 2015 at 14 h 09 min - Reply

      On ne met jamais la main dans l’eau réellement 😉

Leave A Response »