Yabusame à Asakusa, un rituel japonais plus qu’un sport

Aala 24 avril 2014 4
Yabusame à Asakusa, un rituel japonais plus qu’un sport

Je vais vous parler du Yabusame, ce rituel ancien au Japon, et auquel j’ai pu assister à Asakusa, plus précisément au parc Sumida, et qui est impressionnant en soit. Le Yabusame, ou la technique de tir à l’arc à la japonaise.

Samedi dernier, j’ai eu l’opportunité d’assister, pour la toute première fois, au Yabusame, ce rituel de tir à l’arc à la japonaise et qui m’a vraiment impressionné, et dont vous allez pouvoir voir des extraits dans la vidéo en fin d’article.

Le Yabusame c’est quoi exactement ?

Il s’agit, assez simplement, d’une technique de tir à l’arc à la japonaise et à cheval. En résumé, un cavalier, ou une cavalière, est sur un cheval lancé à toute vitesse, et dévalant une piste de 255 mètres de long, avec pour objectif de tirer sur 3 cibles en bois, avec des flèches sans pointe (généralement le bout de cette dernière est une boule).

Cette pratique, qui n’est pas vraiment considérée comme un sport mais plus comme un rituel, est apparue au Japon à l’époque Kamakura, car le shogun Minamoto no Yoritomo trouvait que ses Samouraï avaient des lacunes trop importantes au tir à l’arc, et il voulait donc les faire pratiquer un maximum. Il est possible d’assister au Yabusame dans différentes villes au Japon, et l’un des plus connu reste celui du temple Tsurugaoka à Kamakura.

Les archers se lancent en début de piste, en selle sur leur monture, à toute vitesse et doivent tirer sur 3 cibles en bois, disposées le long de la piste en sable. Le cavalier se doit de guider son cheval avec ses genoux car ses bras sont occupés avec son arc. Lorsqu’il approche d’une cible, il charge son arc, le monte au niveau de son oreille et tire en criant « In-Yo-In-Yo » (obscurité et lumière). La grande difficulté réside dans le fait de pouvoir toucher les 3 cibles et les faire partir en éclat. En effet, entre chacune d’elles, l’archer à moins de 3 secondes pour recharger son arc et tirer, le tout sur un cheval lancé à pleine vitesse. Et cela est vraiment impressionnant à voir.

Asakusa Yabusame : c’était prenant

Donc, en ce samedi, je suis allé au Yabusame à Asakusa, au Sumida Park, qui longe le fleuve du même nom. Ce que je ne savais pas en arrivant là-bas, c’est que l’on pouvait réserver, à l’avance, des places pour s’asseoir sur des bancs et avoir une belle vue sur le spectacle. Et vu que je ne l’avais pas fait, j’avais des places en début de piste, un peu excentré par rapport aux cibles. Mais je voyais quand même bien et j’étais en bonne compagnie avec l’ami Charles, Pauline une lectrice de mon blog et ma femme.

On était arrivé sur place aux environs de 11h30 et le Yabusame était prévu pour commencer à 13h00. Et je peux vous dire qu’aux environs de 13h30, juste avant que le rituel commence, on trouvait l’attente un peu longue. Mais dès que les premiers archers se sont élancés et ont commencé à exploser les cibles en bois, là, nous étions impressionnés par ce que nous étions en train de voir et l’adresse de ces personnes. Je n’aurais jamais pensé que ce puisse être aussi difficile que ça, et surtout que je puisse aimer autant que cela.

Très rapidement, on se prenait au jeu et on penchait la tête pour voir si les différents archers arrivaient à toucher les 3 cibles ou non, et il faut reconnaître que très peu d’entre eux y sont arrivés.

Si vous êtes au Japon et que vous pouvez assister à un rituel de Yabusame, je vous recommande vivement d’y aller, l’accès est gratuit et le spectacle en vaut vraiment le détour. Voici une vidéo et des photos pour vous donner un avant goût.

Voila donc pour cette présentation du Yabusame au Japon, un rituel plus qu’un sport, mais qui demande beaucoup d’adresse à ses pratiquants.

4 Comments »

  1. pauline 25 avril 2014 at 5 h 50 min - Reply

    sublime les photos. comme toujours super articles (o^▽^o)

    • tunimaal 1 juin 2014 at 17 h 43 min - Reply

      Merci beaucoup 😀

  2. nathalie natou 14 avril 2015 at 15 h 12 min - Reply

    Spectaculaire ( vidéos, photos,articles )! Merci infiniment.

    • tunimaal 1 juin 2015 at 2 h 16 min - Reply

      De rien, au plaisir.

Leave A Response »