Vivre le Japon Pocket Wifi : j’ai testé

Aala 3 février 2017 0
Vivre le Japon Pocket Wifi : j’ai testé

Avoir une une connexion Internet au pays du Soleil-Levant, lors d’un séjour sur place, peut s’avérer plus que pratique. J’ai eu l’occasion de tester le Pocket Wifi de Vivre le Japon et voici mon retour d’expérience !

Commençons d’abord en disant que disposer d’une connexion Internet au Japon est un atout important lors d’un séjour sur place. Et oui, on peut se repérer plus facilement, utiliser des outils de traductions ou ses applications smartphones. On peut rester en contact avec ses proches, partager ses aventures, … Internet a pris une telle place, qu’il nous permet aujourd’hui de faciliter un voyage au Japon et de réduire le stress du séjour, sur des points parfois importants !

En ayant Internet en permanence avec nous on peut à tout moment ouvrir Google Maps, par exemple, et trouver son chemin. Consulter Hyperdia pour voir les horaires de trains, utiliser Google Translator ou bien encore Imiwa pour comprendre des phrases en japonais, sans avoir à parler la langue locale. Et, pour moi, il n’y a pas mieux qu’un Pocket Wifi au Japon pour cela. Et ça tombe bien j’ai eu l’occasion d’en tester plusieurs et je vais vous faire partager mon expérience concernant Le Pocket Wifi de Vivre le Japon (à voir ici)

8 mois de tests intenses …

Quoi de mieux que CAP 10.000 Japon, mon tour du Japon à pied, pour mettre à rude épreuve un Pocket Wifi et voir ce qu’il a dans le ventre ? Quoi de mieux que le fait que de marcher dans des zones « perdues » au Japon pour voir si la connexion est bonne en toutes épreuves ?

C’est à la mi-mai que j’ai récupéré mon Wifi portable chez Vivre le Japon et c’est jusqu’à aujourd’hui que je l’ai testé. D’abord, j’ai débuté à Tokyo et ce jusqu’au 6 juin. Et la connexion dans la capitale fut excellente, je n’ai jamais eu de coupure. Dit comme cela, on pourrait penser que c’est absurde, mais il est fréquent que des Pocket Wifi perdent la connexion Internet dans les grandes villes, dans des zones où les grands bâtiments forment des sortes de tunnels coupant ou réduisant la qualité de la connexion. Aucun souci de ce côté-là avec le Pocket Wifi de Vivre le Japon !

Puis, était venu le temps du départ, de partir en direction du Nord du Japon, de Hokkaido et de ses zones inhabitées, sans rien si ce n’est des plaines et des montagnes. Et là, je m’attendais à perdre ma connexion de manière régulière, ce qui aurait été logique, puisque je passais mes journées à marcher entre 30 et 40 km sans rien dans les environs, même pas un Konbini. Eh bien, disons-le clairement, j’ai été agréablement surpris !

En un peu plus de 6 mois de marche (du 6 juin au 14 décembre) je n’ai perdu qu’une seule et unique fois ma connexion Internet avec le Pocket Wifi en question. Et il fallait voir où je l’ai perdu : dans la montagne en direction de Kawayu Onsen, dans une zone avec une forêt dense et où règnent en maitres des lieux les Ours Bruns (les plus dangereux de l’archipel). Une zone où un simple axe routier monte et descend dans les montagnes au grès de nombreux zigzag et où les véhiculent passent à raison de quelques-uns par heure. Clairement, une zone où il serait plus que surprenant d’avoir une bonne connexion Internet.

Ce qui m’a surpris, c’est que ce soit le seul endroit où je n’ai pas eu Internet (pendant environ une heure de marche, soit 5km environ) parce que je suis passé par de nombreuses zones reculées et grandes villes et à chaque fois ma connexion fut bonne. Tellement bonne que j’ai pu faire des Live Youtube, Live Facebook et partager des photos et vidéos avec vous sur l’ensemble de mes réseaux sociaux, tout au long de cette première partie de #CAP10000Japon !

Alors, face à cette « bonne » surprise, j’ai décidé de pousser le test un peu plus loin, pour voir ce que la bête avait dans le ventre !

Le test ultime : Pokemon GO !

Alors que je marchais sur les routes du Japon, entre le 1er et le 31 octobre je n’ai pas trouvé mieux, comme test, que de lancer 24H/24 (sauf quand je dormais, interagissais avec des Japonais ou mangeais) le jeu Pokemon Go pour voir la capacité du Pocket Wifi de Vivre le Japon !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au travers de cette application je pouvais tester plusieurs aspects :

  • La durée de vie de la batterie quand le Pocket Wifi est utilisé en continu
  • La data, pour savoir jusqu’à où je pouvais consommer sans perdre de connexion

Jusque-là, j’avais pour habitude d’utiliser le Pocket Wifi pour des Live (Facebook, Youtube, …), partager des contenus sur les résaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, …), regarder des séries TV (Narcos, Orange is the new black, Suits, Shameless, The Middle, The real O’neals, Les Simpson, The man in the High Castle…), communiquer avec ma famille (Skype, LINE, …) et regarder mon chemin (Gogle Maps) chaque jour, au fur et à mesure que j’avançais.

Et malgré cette utilisation relativement importante (notamment au travers de Google Maps et des séries TV) je n’avais jamais atteint ma limite mensuelle en data (10 Go) qui aurait réduit la vitesse du débit. Alors, je me suis dit qu’en lançant Pokemon Go, j’allais pouvoir voir jusqu’où je pourrais aller.

Alors, durant tout le mois d’octobre, en plus de mes utilisations habituelles du Pocket Wifi, j’ai ajouté l’utilisation de Pokemon Go ! Et ça tombait bien puisqu’à la fin du mois Niantic avait lancé l’événement Halloween avec plein de Pokemon à capturer !

Je m’attendais à consommer rapidement toute ma connexion du mois et en réalité je n’y suis même pas arrivé ! Mieux encore, la batterie du Pocket Wifi tenait amplement le rythme et je n’avais besoin de le charger qu’en soirée, pendant mon sommeil. C’était pour moi les deux points les plus importants à tester et je venais de voir qu’il y avait clairement de la capacité et de quoi faire.

Je me suis même dit que pour les touristes au Japon, qui désireraient jouer à Pokemon Go au Japon pour y capturer des Canarticho, ce serait le bon accessoire.

Enfin, autre aspect qu’il fallait tester, c’était la capacité à connecter plusieurs appareils en même temps, ce que tous les Pocket Wifi proposent. J’utilisais régulièrement mon téléphone et mon ordinateur, en même temps, connecté au Pocket Wifi. Quand j’ai eu des amis qui se sont joins à moi pour la marche, ils ont aussi pu se connecter en même temps que moi sans aucun souci et sans que la connexion ne soit réduite ou altérée.

Au final, Vivre le Japon propose un Pocket Wifi qui tient amplement la route, qui a de la connexion aussi bien dans les grandes villes que dans les coins les plus perdus du Japon où vous êtes entourés de « nounours et autres Bambi », qui a une bonne capacité en Data, qui permet d’être l’esprit tranquille lors d’un voyage au Japon sans se soucier de ne plus pouvoir se connecter. Un appareil dont la batterie tient amplement une journée (et même plus) et permet de connecter plusieurs appareils à la fois sans aucun souci. Et même les journées où il pleuvait ou quand les typhons sévissaient fortement, j’utilisais le Pocket Wifi en extérieur sans aucun souci.

Je pense que vous l’aurez compris, si vous êtes arrivé jusqu’ ici, j’ai apprécié l’utilisation du Pocket Wifi de chez Vivre le Japon et j’ai trouvé qu’il répondait amplement à toutes les attentes que l’on peut avoir lors d’un voyage au Japon (data, connexion, batterie, …) ! Si vous voulez en savoir plus sur leur offre, vous pouvez la consulter par ici.

Article de test de produit. Le produit m’a été fourni gratuitement pour un test en conditions réelles. Je conserve ma ligne éditoriale et ma liberté d’opinion sur le sujet sans aucune influence.

Leave A Response »