Ume Matsuri, la fleur de prunier du Japon et sa floraison

Aala 21 mars 2015 0
Ume Matsuri, la fleur de prunier du Japon et sa floraison

C’est à la fin de l’hiver que les fleurs de pruniers au Japon font leur apparition, et que leur floraison annonce l’arrivée prochaine du printemps. Une période où les Ume Matsuri prennent place pour les célébrer.

Les Sakura au Japon ont tendance à voler la vedette à l’ensemble des autres floraisons, tellement elles sont populaires et que tout le monde ne parle que d’elles, ces fleurs de cerisiers japonais et leurs Hanami. Mais pourtant, elles ne sont pas les seules annonciatrices du retour prochain du printemps japonais, loin de là.

Ume, prunier du Japon

Ume (梅), le nom japonais des pruniers (Prunus Mume), aussi appelés « abricotier du Japon », de leurs fruits mais aussi de leurs fleurs, donne une superbe floraison qui à lieu à la toute fin de l’hiver japonais, alors que le printemps n’a pas encore commencé. C’est au mois de février qu’ils vont commencer à montrer le bout de leur nez à tous les curieux et amoureux des floraisons au Japon, et ce jusqu’à la mi-mars / fin mars, selon les endroits et les années.

Les Sakura ne produisent pas de fruit, et je sais que vous êtes nombreux à poser la question régulièrement. En ce qui concerne les Ume, ils en produisent et son fortement consommés par les autochtones. Le goût en est plus acide que ce que nous avons en Occident et il est consommé, souvent après transformation, en Umeshu (梅酒 – alcool japonais à base de prunes) ou encore Umeboshi (梅干 – souvent consommée avec du riz).

Les fleurs de pruniers du Japon vont des teintes blanches à roses pâles et ont une senteur beaucoup plus prononcée que les Sakura, ce qui fait leur charme inconditionnel. Il en existe des dizaines et des dizaines de variétés différentes, selon les villes et les spots, et il n’est pas rare de voir quelques personnes les confondre avec des Sakura, pensant que la saison à commencée, alors que ce n’est pas encore le cas. Quoi qu’il en soit, les fleurs de pruniers du Japon sont célébrées au cours de ce que l’on appelle les Ume Matsuri.

Ume Matsuri où et quand les voir

Si vous êtes de passage au Japon, avant la fleuraison des cerisiers et que vous voulez profiter d’un des merveilleux spectacle que la nature japonaise a à offrir, alors, je vous recommande de vous tourner vers l’un des Ume Matsuri, qui vous raviront et votre appareil photo par la même occasion. Pour cela, il vous faudra vous rendre dans un des parcs, temples ou sanctuaires pratiquant ce festival annonciateur du printemps.

Les spots à Ume sont moins populaires que ceux à Sakura, il en existe plusieurs, mais seulement quelques uns sont populaire, et ils sont référencés ci-dessous:

– Les spots à Tokyo

  • Sumida Park: non loin du quartier d’Asakusa et du célèbre Senso-ji, ce parc propose pas moins de 150 pruniers en fleurs à observer.
  • Rikugien: considéré comme étant le plus beau jardin japonais de la capitale nippone, il offre des pruniers autour d’un point d’eau, d’un effet relaxant.
  • Koishikawa Korakuen: qui propose quelques douzaines de pruniers en fleurs et un festival dès le début du mois de février jusqu’au début du mois de mars.
  • Yushima Tenjin: le sanctuaire aux pruniers par excellence, en plein coeur de la ville de Tokyo, vous offrira l’opportunité d’observer ses 300 pruniers, tout au long du mois de février et une partie du mois de mars.
  • Hanegi Park: tout au long du mois de février, et jusqu’au début du mois de mars, il est possible de profiter des 700 pruniers présent sur place et du Setagaya Ume Matsuri, qui se déroule lors des week-end et jours fériés.
  • Mukojima Hyakka-en: ce jardin floral en plein coeur de la capitale attire les amoureux des pruniers durant le Matsuri qui se déroule tous les week-end de la saison de floraison.
  • Kameido Tenjin: ce sanctuaire propose quelques 200 pruniers en fleurs et avec plusieurs teintes différentes.
  • Ushi Tenjin Kitano: encore un autre sanctuaire proposant un grand festival autour des pruniers de son jardin.
  • Yoshino Baigo à Ome: définitivement le lieu à voir pour les pruniers du Japon, puisque ce lieu est connu pour être « le village au pruniers », avec pas moins de 25,000 arbres en fleurs.
  • Baji Koen: le parc au chevaux, construit pour les jeux olympiques de 1964, il accueille aussi bien des Sakura que des Ume.
  • Kyodo no Mori: un musée à ciel ouvert proposant divers bâtiments de toutes les époques du Japon, avec des pruniers en fleurs.
  • Kyu Shiba Rikyu: en plein milieu des buildings avoisinant, les pruniers en fleurs de ce parc vous émerveilleront.

– Les spots dans les autres villes:

  • Kairakuen Garden, dans la ville de Mito (préfecture d’Ibaraki): ce parc est tout simplement considéré comme l’un des trois plus beaux jardins japonais et propose plusieurs centaines de pruniers pour le plaisir de vos yeux. Un matsuri s’y tient annuellement de la fin février à la fin mars.
  • Odawara: c’est au pied du Mont Fuji que vous pourrez admirer pas moins de 35,000 pruniers en fleurs mais aussi toutes sortes d’activités traditionnelles ou modernes.
  • Atami Baien (préfecture de Shizuoka): le lieu où les pruniers fleurissent en premier au Japon, mais aussi l’endroit où les Momiji apparaissent en dernier. Il y a même une mini chute d’eau entourée de pruniers en fleurs.
  • Kitano Tenmangu à Kyoto: ce sanctuaire offre tout simplement la possibilité d’observer ses 2000 pruniers en fleurs, tous les ans.
  • Banpaku Koen à Osaka: pas moins de 700 pruniers fleuris de 150 variétés différentes, en plein coeur de ce jardin japonais.
  • Dazaifu Tenmangu à proximité de Fukuoka: le plus important des sanctuaire Tenjin propose pas moins de 6000 pruniers en fleurs tous les ans, un magnifique spectacle à admirer.
  • Maizuru à Fukuoka: un parc où se trouvent les ruines du château de Fukuoka et bien sûr des pruniers et même des sakura.

Alors, si vous êtes au Japon à la fin de l’hiver, il ne vous reste plus qu’à profiter de cette saison pour admirer les Ume, fleur de prunier du Japon et leur beauté qui vous émerveillera tout autant que les Sakura. Et à l’occasion allez voir les Ume de Fukuoka sur le blog de Bene.

Leave A Response »