TVA au Japon et Duty Free pour les touristes étrangers

Aala 20 mai 2015 9
TVA au Japon et Duty Free pour les touristes étrangers

En voyage au Japon, avec un visa touriste, vous allez pouvoir bénéficier du Duty Free et ainsi faire baisser vos prix d’achats du montant de la TVA japonaise. Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Lorsque l’on part en voyage, on veut se faire plaisir, et cela insinue souvent dépenser de l’argent. Ce sera le cas ici, si vous voulez acheter des souvenirs du Japon, investir dans du matériel électronique (ordinateur, appareil photo, …) acheter des vêtements ou des aliments japonais. Et, en tant qu’étrangers, vous pourrez bénéficier d’une exonération de la TVA en vigueur, et ainsi en faire profiter votre budget de voyage. Je vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet ici même.

Hausse de TVA le 1er avril 2014 et ses conséquences

Je me souviens encore lorsque je suis venu au pays du Soleil-Levant avec un WHV Japon et que la TVA était seulement de 5% (bien loin de ce qui est pratiqué en France). A cette époque là, lire une étiquette de prix était chose aisée, et la TVA ne représentait qu’une petite partie du prix global. Depuis, les choses ont un peu changées.

Le 1er avril 2014, dans le cadre d’un plan de relance de l’économie du Japon, et suite à une loi votée à l’été 2012, la TVA passait de 5% à 8% sur l’ensemble des produits et services au sein de l’archipel nippon. Trois points en plus, en soit, ce n’est pas grand chose, sur les produits de consommation courante (toujours comparé à la France et sa TVA qui est bien supérieure). Mais, cela reste un changement qui a affecté le coût de la vie au Japon. Mais surtout, on a vu un véritable changement au niveau des étiquettes.

Jusqu’au 30 mars 2014, les étiquettes affichaient toutes un prix en TTC. Et puis, depuis le 1er avril 2014, comme si une concertation générale avait été menée, toutes les étiquettes affichent les prix en HT et en TTC, ce qui se fait couramment en Amérique du Nord, mais qui ne se faisait pas encore au Japon. Depuis, ceux qui vivent au Japon ont prit l’habitude de ce double étiquetage, qui parfois peut troubler les touristes étrangers sur place. Donc, si vous voyez deux prix affichés sur la même étiquette, c’est tout simplement parce qu’il y en a un sans taxe et un avec taxe.

Il était prévu que la TVA passe à 10% en octobre 2015, mais en novembre 2014 le premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé le report, qui devrait intervenir en avril 2017.

Concrètement, cette hausse de TVA a influée sur les prix des consommations pour les personnes vivant au Japon mais aussi pour les touristes, qui consomment des services tels que ceux proposés par les hôtels, les transports, les restaurants, … Heureusement, les touristes étrangers peuvent bénéficier du Duty Free.

Duty Free au Japon, comment ça fonctionne?

Ah le Duty-Free, le bonheur des touristes étrangers en voyage, qui en profitent pour faire de bonnes affaires. Et souvent, cela vaut vraiment le coup d’en profiter. Par exemple, lorsque le taux de change Euros/Yens est favorable (Yens faible) faire des achats importants au Japon peut vite s’avérer être un synonyme d’économies. Il n’est pas rare de payer quelques centaines d’euros moins cher des produits électroniques au Japon, par exemple (avec un taux d’environ 1€ / 130 Yens). Mais, concrètement, comment fonctionne le Duty-Free au Japon pour les étrangers?

Tout d’abord, il est bon de noter que ce programme d’exemption de taxe est de plus en plus proposé par les enseignes au Japon, essentiellement les grandes enseignes et magasins spécialisés dans les zones touristiques, et que l’offre se développe à vitesse grand V, dans l’optique des JO de 2020 à Tokyo.

Le Duty-Free au Japon est accessible uniquement aux touristes étrangers détenteurs d’un visa touriste d’une durée de 90 maximum. Ici, il est bon de préciser que même si vous n’avez pas fait de démarche particulière, lorsque vous venez au Japon en tant que touriste, un visa touriste vous est délivré à l’aéroport et prend la forme d’un tampon + sticker sur votre passeport, tout simplement. Et c’est ceci qui va être important.

En tant que touriste, vous aurez le droit à l’exemption de taxe sur les produits suivant (source 1 et source 2):

  • électroménagers, électroniques, vêtements, sacs, produits non consommables à partir de 10.001 Yens d’achat et sans limite
  • Aliments, boissons, cosmétiques, médicaments, produits consommables à partir de 5.001 Yens et dans la limite de 500.000 Yens, dans un même magasin, le même jour et par la même personne. Ces produits doivent restés fermés jusqu’à ce que vous quittiez le territoire japonais.

Pour en bénéficier, il vous suffira de vous rendre dans l’une des enseignes affichant le logo officiel du programme de Duty-Free, de présenter votre passeport contenant votre visa touristique, de signer un formulaire, qui sera agrafé à votre passeport et tamponné. Et le tour est joué. Certains magasins vous feront la réduction immédiatement en caisse. D’autres vous demanderont de payer la totalité du montant TTC, puis de vous rendre à un comptoir, au sein du même magasin, pour vous faire rembourser la TVA. Vous pourrez bénéficier de cela dans des enseignes telles que Yodobashi Camera, Bic Camera, Donkihote, … et bien d’autres.

Duty Free au Japon

Bien évidemment, le Duty Free est aussi accessible dans les aéroports, au moment où vous prendrez votre vol pour quitter le territoire japonais, c’est à dire via un vol international. Une fois les douanes japonaises passées, il vous suffira de flâner dans les nombreuses boutiques présente et de faire vos achats, qui seront automatiquement en Duty-Free. Il vous sera demandé de présenter votre passeport ainsi que votre carte d’embarquement, afin de contrôler que vous allez bien quitter le pays et que vous respectez les limites d’achats autorisées.

Comment ça se passe à mon retour en France?

Le concept du Duty-Free c’est de ne pas payer de taxes dans le pays étrangers où l’on fait ses achats, mais de s’en acquitter dans son pays d’origine. En clair, dans le cas qui nous concerne, en théorie, cela reviendrait à dire que vous achetez des produits au Japon sans taxe et qu’une fois en France vous allez devoir payer ces taxes en appliquant la TVA française, plus d’éventuels frais de douanes. C’est le concept même du Duty-Free. Mais ça c’est la théorie.

Dans les faits, il faut savoir qu’il y a des franchises qui sont appliquées, c’est à dire qu’en dessous d’un certain montant vous n’aurez pas de taxes à payer, mais qu’au-dessus vous devrez vous acquitter de la TVA voir même de taxes supplémentaires, une fois arrivé sur le sol français, depuis un pays hors de l’Union Européenne. Pour ce faire, il vous faudra déclarer vos achats au-dessus des franchises autorisées aux services des douanes. C’est ce que la loi dit. Dans la réalité, peu de personnes font ces démarches et les contrôles ne sont pas fréquent. Il est quand même bon de rappeler le cadre juridique et vos obligations, après libre à vous de les respecter ou non. Vous pouvez retrouver les informations légales par ici et par là.

Voici les seuils de franchises à respecter, par personne, au-dessus desquels vous êtes censé déclarer vos achats et payer la TVA en France (les montants et quantité sont en cumulés):

– Voyageur de plus de 15 ans, transports aérien ou maritime: 430€

– Voyageur de plus de 15 ans, autres modes de transports: 300€

– Voyageur de moins de 15 ans, quel que soit le moyen de transport: 150€

– 200 cigarettes ou 100 cigarillos ou 50 cigares ou 250 grammes de tabac à fumer

– Vins (non mousseux): 4 litres

– Bières: 16 litres

– 1 Litre de boissons alcoolisées à plus de 22 degrés ou 2 Litres de boissons alcoolisées à moins de 22 degrés ou 1 litre d’alcool éthylique non dénaturé

En ce qui concerne les tabacs et alcools, il ne sont admis que pour les personnes âgées de 17 ans et plus. Attention, si vous avez un vol avec escale, il vous faut vérifier les règles de douanes dans le pays d’escale, qui peuvent être différentes, notamment en matières d’alcool et tabac.

Le Duty-Free au Japon peut représenter une belle opportunité, même si le niveau de TVA reste peu élevé par rapport à la France, notamment lorsque le Yen est bas par rapport à l’Euros. Alors, si l’occasion se présente, n’hésitez pas à profiter de cet avantage dont dispose les touristes étrangers au pays du Soleil-Levant.

9 Comments »

  1. yoann 20 mai 2015 at 15 h 19 min - Reply

    Merci pour cette article,

    Il m’aurait bien servi pour mon voyage l’année dernière au japon. Je voyais pas mal d’enseignes duty free surtout dans les aéroports mais je ne savais pas à quoi elles correspondaient. Si j’avais su j’en aurais sans doute profité. Tant pis, je saurais pour la prochaine fois. Bonne continuation.

    • tunimaal 1 juin 2015 at 12 h 18 min - Reply

      Ce n’est que partie remise 😉

  2. Emilie 20 mai 2015 at 15 h 35 min - Reply

    Merci pour ton article, je me demandais justement si ça valait le coup d’acheter un objectif en duty free.
    Est-ce qu’on peut en bénéficier avec un PVT ?

    • tunimaal 1 juin 2015 at 12 h 19 min - Reply

      Oui, ça vaut le coup, et Non tu ne peux pas en bénéficier en PVT, c’est uniquement pour les visas touriste de 90 jours maximum.

  3. Julien M. 20 mai 2015 at 18 h 20 min - Reply

    Top article vraiment utile quand on veut effectuer des achats au Japon.

    Je rajouterais que certains magasins permettent en plus de la réduction des 8% des taxes d’ajouter une déduction de 5% si vous payer avec une CB Visa.

    A noter que les magasins Tokyu hands vous font profiter d’une remise de 5% sur présentation de votre passeport et ce n’est pas considérée comme du duty free. Ils vous donnent une petite carte que vous présentez à la caisse. C’est toujours ça d’économisé.

    Je reviens aussi sur l’histoire du papier dans le passeport :
    Ce papier est enlevé par les services de la douane japonaise lorsque vous allez quitter le Japon. Soit vous le donnez au service douane se trouvant au même niveau que le traditionnelle passage de douane (en tout cas pour Narita), soit directement au douanier quand vous allez passer le guichet de la douane. En tout cas, ne vous inquiétez quand vous voyez le vendeur tamponner le papier avec le passeport. C’est pour éviter justement que vous achetiez du matériel à un résident au Japon.

    Une petite info utile aussi. Quand vous partez avec du matos relativement cher, pensez a prendre une photocopie de votre facture d’achat. En cas de controle au retour, vous pourrez prouver que ce matériel a été acheté en France.

    • tunimaal 1 juin 2015 at 12 h 20 min - Reply

      Merci beaucoup Julien pour toutes ces précisions. 😉

  4. Kris 20 mai 2015 at 18 h 52 min - Reply

    Bonjour,

    En mars-avril 2014 dans les premiers jours j’ai acheté une tablette. Dans le magasin la caissière m’a demandé si duty free c’était ok (oui puisque j’étais là qu’en touriste pour un mois). J’ai gagné un peu plus de 150€ sur la tablette. Elle a agrafé un ticket dans mon passeport.
    J’ai viré le ticket, jeté la boite et fait comme si j’étais entré dans le pays avec cette tablette…

    Aala, ça fait un moment que je suis ce blog et je vous remercie bien car il est très agréable d’en apprendre à chaque fois.

    • tunimaal 1 juin 2015 at 12 h 20 min - Reply

      Super bonne affaire 😀

      Merci pour les compliments 😉

  5. gwendoline 26 février 2016 at 5 h 29 min - Reply

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si une fois acheter des produits duty free en boutique (Bic Camera ou autres) on peut les utiliser de suite, avant de prendre l’avion.
    Je m’explique, ma soeur est venue me rendre visite, elle a achete quelques produits de beaute en duty free chez Bic Camera, le vendeur a enferme ses produits dans un sacs ferme. Mais le probleme c’est qu’elle aimerait les utiliser avant de quitter le Japon. Mais vu que le ticket de duty free est agrafe dans son passeport avec les tampons. Et du coup on ne sait pas trop si on peut quand meme les utiliser…..Petite precision, comment ca se passe a l’aeroport? On doit montrer tous les articles qu’on a achte en duty free? C’est la 1ere fois qu’on les achete….et du coup on ne sait pas comment ca fonctionne
    Merci d’avance !!
    Gwendoline

Leave A Response »