Tokyo International Film Festival (TIFF) 2013: mon expérience

Aala 21 octobre 2013 4
Tokyo International Film Festival (TIFF) 2013: mon expérience

Chiyaki Kuriyama, Shinzo Abe, Tom Hanks … Voici quelques une des personnes que j’ai eu l’occasion de voir durant ce Tokyo International Film Festival (TIFF) 2013. Récit.

Fin septembre, un jeudi, je devais me rendre au Tokyo Game Show lors de la journée réservée au business. Mais la veille, un changement de dernière minute m’a orienté vers le Tokyo International Film Festival et sa conférence de presse de présentation. Un évènement auquel j’ai aimé participer.

Conférence de presse avec Chiyaki Kuriyama

En ce jeudi je me suis donc rendu à Roppongi et j’ai rejoint les autres personnes avec qui j’ai été convié à cette conférence de presse. Une fois dans la salle, on nous a d’abord installés au fond, avant de nous donner l’opportunité de nous assoir devant.

TIFF 2013 - cofesta

Programme en main, dossier de presse distribué, on pouvait ainsi voir le contenu de ce prochain Tokyo International Film Festival 2013, 26ème édition. Et dans le programme de la conférence, il y a avait les intervenants, les invités, les films diffusés pendant le festival, et surtout la muse de ce dernier : Chiaki Kuriyama.

Chiaki qui ? Chiaki Kuriyama. Ok, alors vous prenez le film Kill Bill de Quentin Tarantino et vous cherchez la scène où l’on voit cette jeune demoiselle de 17 ans habillée en écolière qui vient se battre. Celle qui se fait appeler Gogo Yubari. Et voila, c’est elle Chiaki Kuriyama. Je vous mets la scène en vidéo ci-dessous.

 

A la fin de la conférence de presse, elle est donc venue sur scène et on a eu le droit à une séance de shooting photo avec elle. Comme dans tous les grands festivals, avec des dizaines de flash qui crépitent en même temps. J’ai réussis à avoir quelques shoots assez sympas d’ailleurs.

TIFF 2013 - chiaki kuriyama

Sinon, durant la conférence on a quand même appris que les organisateurs du festival voulait se rapprocher un peu plus du modèle qu’est le festival de Cannes, et notamment sa cérémonie du tapis rouge et montée des marches. Ils ont donc décidé d’utiliser un tapis vert (pour la symbolique du recyclage et de l’environnement) et une descente des marches pour les stars. On a aussi appris que Robert De Niro, Sofia Copolla et Tom Hanks devaient venir durant ce festival. Que du beau monde.

Sinon, au passage je vous propose la vidéo de l’entrée de Chiyaki Kuriyama à la conférence de presse … Attention aux flash ^_^

Captain Phillips avec Tom Hanks alias Tom Cruise ?

Quelques semaines après la conférence de presse, avait lieu la cérémonie d’ouverture du festival, le 17 octobre 2013, et j’ai eu l’occasion d’y assister et de visionner le film d’ouverture « Captain Phillips » dont la sortie officielle au Japon est programmée au 29 novembre 2013.

Mieux encore, après avoir essayé en vain de voir des « stars » près du Green Carpet, je suis allé dans la salle avec les autres invités et on a regardé la cérémonie du tapis depuis là-bas. Et puis, Tom Hanks est arrivé dans une autre salle, avec Shinzo Abe pour y faire un speech. On pouvait les voir sur notre écran en direct. Après cela, le film pouvait enfin commencer.

Mais avant ça, deux speakerines sont venues dans la salle et aussi quelques gardes du corps. Et d’un seul coup, Tom Hanks est entré à son tour. On a eu le droit à une séance de questions réponses entre Tom Hanks et les speakrerines, avant que l’une d’entre elles finisse par dire « Je vous demande de dire un grand merci à Mister Tom Cruise pour sa présence parmi nous ». Je vous laisse imaginer le fou rire dans la salle à ce moment là. Et Tom Hanks a beaucoup blagué là-dessus, mettant un peu mal à l’aise la speakerine, qui a passé près de 5 minutes à s’excuser.

TIFF 2013 - tom hanks

Et puis, on pouvait enfin regarder notre film. Qui je l’avoue fut intense, intéressant, vivant mais aussi long par moment. Certes il est basé sur une histoire vraie, de piraterie près de la Somalie, mais par moment des scènes sont un peu longue. Et puis une des scènes était un peu trop « bruyante » à mon goût. Mais dans l’ensemble cela reste un bon film, et Tom Hanks nous a encore sortit une bonne interprétation de son rôle.

Une fois finit, on a eu le droit de venir enregistrer une mini publicité pour la promotion du film, avec les invités dont je faisais partis. On nous a demandé de dire ce que l’on pensait de celui-ci et ceci devrait être utilisé pour le promouvoir. Alors qui sait, vous verrez peut-être ma tête sur la télé ou au cinéma lors des bandes annonces. 😀

TIFF 2013 -  publicité pour captain phillips

10th Bunka-cho week film festival: un petit bonus

Pour terminer ma participation au Tokyo International Film Festival, j’ai été invité à visionner un film japonais, un classique, un Jidaigeki, intitulé Akahige. Sa particularité ? Outre le fait qu’il soit en noir et blanc, sa durée est d’environ 3h00, comme beaucoup d’anciens films japonais.

Je m’attendais à m’endormir, surtout que j’étais un peu fatigué. Mais au final pas du tout. J’ai été pris par ce film à l’allure lente mais à l’histoire captivante. Un conseil, si vous en avez l’occasion, regardez le.

TIFF 2013 -  logo

Voila donc pour mon expérience au sein du Tokyo International Film Festival 2013. Une expérience que je vais essayer de renouveller.

4 Comments »

  1. mimi 25 octobre 2013 at 15 h 27 min - Reply

    Hello!
    Ca a l’air cool tout ça, j’aurais bien aimé être la pour assister au festival, j’ai deja été 2 fois au Japon, et je ne rêve que d’un chose y revenir!!
    Bravo pour ton blog, j’adore, ça me permet d’avoir encore un lien avec ce pays que j’adore!!
    Je voulais savoir si tu parlais japonais? et si c’était une langue difficile à apprendre?
    Peut-etre est-ce plus facile quand tu peux pratiuer tous les jours?
    Sayonara!!

    • tunimaal 29 octobre 2013 at 15 h 03 min - Reply

      Salut Mimi et merci pour ton com.

      Je parle un peu japonais et je l’apprends tous les jours à l’école. C’est une langue qui est à l’opposée de la notre avec beaucoup de subtilités, donc pas toujours facile à apprendre. Et pour la pratique ce n’est pas si facile que ça parce que souvent les japonais qui approchent les étrangers veulent pratiquer leur anglais ou leur français.

  2. Chris 28 octobre 2013 at 17 h 20 min - Reply

    Haa les festivals de cinéma, c’est toujours magique la première fois, et de nouveau lorsque l’on vit une première fois dans les coulisses, puis en tant que réalisateur… En tout cas profites à fond de ces moments et belles rencontres, sans oublier d’aller voir Why Don’t you play in hell 😉

    • tunimaal 29 octobre 2013 at 15 h 04 min - Reply

      Ouais c’est toujours sympa c’est clair … Et oui j’irais le voir promis 😉

Leave A Response »