Tokyo Camii, la plus grande mosquée au Japon

Aala 20 février 2015 6
Tokyo Camii, la plus grande mosquée au Japon

Le Japon est un pays accueillant différentes cultures, à une échelle moindre que d’autres contrées, et c’est ainsi que l’on peut admirer Tokyo Camii, la plus grande mosquée du Japon en plein cœur de la capitale.

J’y faisait déjà allusion dans mon article « Halal au Japon« , et ici je vais m’attarder sur ce symbole culturel fort au pays du soleil levant. Le Japon compte plus de 80 mosquées, toutes de taille modeste, mais Tokyo Camii est une exception de toute beauté aux origines turques.

Historique de la Mosquée de Tokyo

Tokyo Camii (aussi appellée Tokyo Jamii – 東京ジャーミ) a été inaugurée le 12 mai 1938, après que sa construction, suite à l’accord du gouvernement japonais octroyé en 1928, initiée par des immigrants Tartares (peuple turc ayant fuit la Russie après la révolution d’Octobre et ayant trouvé refuge au Japon), fût achevée. Elle fut inaugurée 3 ans après l’école pour les enfants musulmans de Tokyo. Sa construction fût gérée par Abdürreşid İbrahim (son premier Imam) et Abdülhay Kurban Ali.

En 1986, alors qu’elle doit être détruite du fait des nombreux problèmes structurels qu’elle endure, la présidence des affaires religieuses de Turquie soutient sa reconstruction qui commencera en 1998, sous la direction de l’architecte turc Muharrem Hilmi Senalp, qui s’est inspiré de la mosquée bleue d’Istanbul (Sultan Ahmet Camii). Sa nouvelle bâtisse, que l’on voit aujourd’hui dans les rues de Yoyogi Uehara, fût inaugurée le 30 juin 2000.

Sa reconstruction aura coûté la bagatelle de 1,5 Milliards de Yens. Elle occupe une superficie au sol de 734 m² et est établie sur 3 étages, ce qui lui confère un espace total de 1477 m². Son dôme principal culmine à 23,25 mètres de haut, et son minaret pointe à 41,48 mètres.

A l’exception du béton, de l’eau et de l’acier, l’intégralité des éléments nécessaire à la construction de Tokyo Camii ont été importés directement de Turquie. Il a d’ailleurs fallu importer une quantité considérable de marbre pour l’édifice, et plusieurs dizaines d’artisans turques se sont afférés à la conception de ce bijou architecturale, qui donne l’impression de voyager en Turquie, en plein cœur de Tokyo.

Que trouve-t-on à Tokyo Camii?

Le rez-de-chaussée du bâtiment accueille un centre culturel turc tandis que le premier étage accueille la mosquée à proprement parlé.

Au rez-de-chaussée, régulièrement, se déroulent des cérémonies de mariages, des conférences de presse, des expositions, des fêtes, … Au quotidien, de nombreux objets de culture turque y sont exposés et vendus, et des informations sur l’Islam, dans le monde et au Japon, sont fournies aux visiteurs. Le bâtiment est ouvert au grand public, qui peut le visiter librement, et prendre des photos (avec autorisation préalable pour la salle de prière), et plus d’une centaine de japonais se rend sur place quotidiennement.

Au premier étage, la salle est réservée à la prière, notamment celle du vendredi. Les prières sont effectuées en 3 langues: turc, anglais et japonais. Elle est accessible à tous les visiteurs, à condition de se couvrir le corps et de porter un voile pour les femmes (tout est fournit sur place en cas de besoin). Tous les vendredi, après la prière, ce ne sont pas moins de 55,000 Yens de repas qui sont offert gratuitement aux personnes étant venues prier sur place.

Comment se rendre à Tokyo Camii?

Si vous êtes à proximité, vous pouvez prendre un taxi pour vous rendre sur place. Ou bien, en prenant les transports à Tokyo et en vous rendant à la station de Yoyogi Uehara (desservie par les lignes de trains Odakyu, ou de métros Chiyoda).

Voici les coordonnées de la mosquée, qui est ouverte tous les jours de 10h à 18h:

Tokyo Camii & Turkish Culture Center

1-19 Oyama-cho, Shibuya-ku, Tokyo 151-0065

Tel : 03-5790-0760

Fax : 03-5790-7822

Site Web: http://www.tokyocamii.org/

Si vous êtes dans la capitale nippone, profitez-en pour aller voir ce bijou architectural qu’est Tokyo Camii, plus grande mosquée au Japon.

Retrouvez Tokyo Camii sur Google Maps

6 Comments »

  1. Alec 22 février 2015 at 4 h 48 min - Reply

    Je déteste les religions, mais j’ai quand même été voir cette mosquée. Qui est très belle. J’aime sa tour ça lui donne un certain cachet. C’était ma première expérience vis-à-vis une mosquée. J’avais déjà été visiter des Églises de différents styles architecturales pour leur côté historique, mais jamais de mosquée.

    Sinon y a-t-il une raison pourquoi c’est une mosquée turc? Parce que si je ne m’abuse beaucoup de musulmans en veulent aux turcs pour le dernier califat qui s’est mal terminé. Je demande, car je suis vraiment pas un connaisseur sur le sujet par contre, je suis un cours sur les systèmes politiques du Moyen-Orient présentement.

    • tunimaal 31 mai 2015 at 8 h 20 min - Reply

      Salut Alec, en faites la communauté turque est fortement implantée au Japon et entretien d’excellents rapports avec les autorités, d’où la mosquée.

  2. osaka92 25 février 2015 at 22 h 19 min - Reply

    Sur ma liste de visites.

    • tunimaal 31 mai 2015 at 9 h 48 min - Reply

      Alors bonne visite à toi 😉

  3. akaieric 3 mars 2015 at 10 h 14 min - Reply

    Merci, ça me rappelle des souvenirs je l’avais visité en 2008.

    • tunimaal 31 mai 2015 at 10 h 01 min - Reply

      Content que ça te rappelle des souvenirs 😉

Leave A Response »