Tokushima Awa Odori, la danse des fous

Aala 26 août 2015 1
Tokushima Awa Odori, la danse des fous

Parmi l’ensemble des festivals du Japon, il en existe quelques qui sont populaires à travers tout le pays, et même dans le monde, comme c’est le cas pour le Tokushima Awa Odori qui enflamme les rue de la ville.

Il existe plusieurs milliers de Matsuri et festivals qui prennent place tous les étés au Japon. Parmi eux il y a les 3 plus célèbres (Gion Matsuri, Tenjin Matsuri, Kanda Matsuri), les 4 plus importants du Tohoku (Kanto Matsuri, Tanabata Matsuri, Nebuta Matsuri, Hanagasa Matsuri) et les 3 principaux festivals de danses traditionnelles que sont le Hanagasa Odori à Yamagata, le Gujo Odori et le plus important de tous le Tokushima Awa Odori.

Awa Odori, ce qu’il faut savoir

C’est tous les ans, du 12 au 15 août que se déroule le célèbre Awa Odori (阿波踊) dans les rues de la ville de Tokushima, dans le cadre des célébrations d’O-bon au Japon. le nom « Awa Odori » signifie tout simplement « Danse d’Awa », Awa étant le nom de la région par le passé.

Il existerait trois théories différentes quant à l’origine de l’Awa Odori, donnant plus de 400 ans d’existence à ce festival, et qui sont les suivantes:

  • Il s’agirait tout simplement d’une danse exécutée dans le cadre du O-bon au Japon, pour célébrer les morts.
  • En 1586, après la fin des travaux de construction du château de Tokushima, Hachisuka Iemasa aurait fournit de l’alcool en abondance aux habitants de la ville qui après s’être bien rassasié seraient devenus ivre et auraient commencés à danser sans fin.
  • En 1663, il y avait une danse nommée « Yu » au château de Shozui et c’est de celle-ci que l’Awa Odori prendrait ses racines. Ce n’est que dans les années 20, dans un but d’attirer les touristes, que le festival se serait mis en place et aurait prit le nom sous lequel il est connu aujourd’hui.

Cette danse est surnommée la « danse des fous » du fait du célèbre refrain de la chanson entonnée durant la danse et disant que ceux qui dansent sont fous et ceux qui les regardent danser sont, eux aussi, fous. Voici l’intégralité de la chanson avec sa traduction:

Erayattcha, erayattcha, yoi yoi yoi yoi ! Odoru ahouni miru ahou Onaji ahounara odorana sonson ! Yatto-saa ! Yatto-saa !

C’est la fête, c’est la fête, yoi yoi yoi yoi ! Il y a les fous qui dansent et les fous qui regardent. Tant qu’à être fous, pourquoi pas danser ! Allez ! Allez !

Les danseurs dansent en groupes que l’on appelle Ren () et ces derniers sont plusieurs milliers, ce qui fait que le festival est très animé, et ce dans toutes les rues où il prend place. Il y a deux catégories de danseurs qui performent pendant les quatre soirs que dure l’évènement:

  • les « danseurs professionnels » qui se sont entraînés toute l’année durant afin d’être le plus harmonieux possible. Ils portent tous les mêmes couleurs, pour chaque groupe, et performent tous les soirs, le tout accompagné par des instruments traditionnels. Les femmes sont en Yukata et chapeau traditionnel, tandis que les hommes portent des Happis (sorte de Yukata plus court).
  • les « danseurs amateurs » qui peuvent s’inscrire pour danser jusqu’à quelques jours avant l’évènement. Tout le monde peut se joindre à ces groupes.

Aujourd’hui, ce festival de danse traditionnelle est un incontournable dans son genre et attire la foule puisque plus d’un million de curieux, japonais comme étrangers, viennent assister à ce dernier, faisant littéralement exploser la taille de la population de la ville, qui compte habituellement moins de 300.000 habitants.

Comment y assister

Tout d’abord, si vous comptez aller profiter du Tokushima Awa Odori, sachez que les hôtels dans la ville du même nom sont réservés des mois à l’avance. Si jamais vous n’obteniez pas de réservation pour un logement, il vous faudra aller dormir à Naruto (environ 30 mn en train) ou Takamatsu (environ 1H00 en train) par exemple et faire l’aller-retour dans la journée.

Une fois sur place, vous verrez que l’Awa Odori se déroule dans une grande partie des rues de la ville, à proximité de la station de trains. Vous aurez le choix entre acheter une place assise dans une zone réservée ou bien vous asseoir à une place gratuite. Dans les zones où les places sont payantes, ce sont les groupes de danseurs « professionnels » qui vont performer, tandis que dans les zones gratuites ce seront les groupes amateurs.

Si vous optez pour une place payante, elle vous coûtera entre 800 et 2.500 Yens selon la localisation, en sachant qu’il est préférable d’éviter les places les moins chères car elles sont situées à l’entrée des zones de danses et que de ce fait on ne voit guère les performances. Privilégiez donc les places au milieu des zones. Vous pourrez acheter vos tickets dans les Konbini comme par exemple Lawson, à travers tout le pays.

Le Awa Odori se déroule du 12 au 15 août et les danses ont lieu de 18H00 à 22H30. Les places assises payantes sont vendues pour les tranches horaires suivantes: de 18H00 à 20H00 et de 20H30 à 22H30. Si votre logement n’est pas à Tokushima, privilégiez la première tranche horaire.

Si l’envie vous en prend, et que l’occasion se présente, allez admirer le Tokushima Awa Odori, et pourquoi pas y prendre part, vous permettra de vivre une expérience forte en danses et couleurs.

Retrouvez Tokushima sur Google Maps

Site Web: http://www.pref.tokushima.jp/english/attraction/culture/

One Comment »

  1. Romain 26 août 2015 at 16 h 47 min - Reply

    Quand je vois ce genre d’article et découvre un nouveau festival, je me dis mais c’est fou comme on peut être diversifié culturellement, rien que dans un seul pays ! Pour avoir vu les vidéos, ça a l’air fun !

Leave A Response »