Temple Nishiarai Daishi – Soji-ji – à Tokyo

Aala 10 juillet 2015 0
Temple Nishiarai Daishi – Soji-ji – à Tokyo

Le temple Nishiarai Daishi, anciennement connu sous le nom de Gochisan Henjoin Soji-ji est un lieu connu des japonais à Tokyo et qui propose quelques évènements importants tout au long de l’année.

Senso-Ji, Yushima Tenmangu, Meiji Jingu, Gotoku-ji, … ont pour points communs d’être des temples ou sanctuaires basés à Tokyo, plus ou moins en centre ville, et surtout connus de tous, notamment des touristes étrangers. Mais la capitale nippone est tellement vaste qu’elle regorge de quelques autres perles parfois peu connues des visiteurs. Et dans ce cadre là il est possible de citer le Nishiarai Daishi.

Présentation du Nishiarai Daishi

Il aurait été construit en 826 par Kobo Daishi, en plein cœur de l’actuel arrondissement d’Adachi-ku à Tokyo (limitrophe avec la préfecture de Saitama). Il s’agit d’un temple de la branche Buzan du Bouddhisme Shingon. Et pour être plus précis, il s’agit tout simplement de l’un des trois plus grands temples de cette branche au sein de la région du Kanto, avec le Kawasaki Daishi et le Sano Yakuyoke Daishi. Ce temple s’appelait autrefois le Gochisan Henjoin Soji-ji ou encore le temple Sojiji et dorénavant, il est connu sous le nom de Nishiarai Daishi.

Il se trouve à quelques mètre seulement de la station de train Daishimae ce qui fait que l’accès sur place est plutôt aisé. Une fois dans l’enceinte du temple, on peut constater sa taille imposante et se balader tout en profitant des quelques bâtiments présent, dont notamment une pagode rouge, quelques petits bâtiments divers et variés, quelques points d’eau et beaucoup de fleurs.

Les différents évènements sur place

Outre sa taille et le fait qu’il soit l’un des plus importants dans sa catégorie, le Nishiarai Daishi est connu pour divers évènements qui prennent place en son sein tous les ans, comme par exemple:

Ume matsuri: quelques pruniers en fleurs donnent l’occasion de profiter de leur beauté.

Sakura: il est possible d’y voir des cerisiers en fleurs au début du printemps

– Pivoines: plus de 4.500 de ces fleurs sont présentes sur place et offre un superbe spectacle florale que les japonais aiment à venir admirer annuellement.

– Glycines: la floraison de ces fleurs tombantes offre aussi son charme, notamment du fait de la proximité avec un point d’eau. Même si ce n’est pas aussi « impressionnant » qu’au sein du Ashikaga Flower Park, par exemple, cela vaut le coup d’oeil.

– Festival de fin d’année: à l’approche du nouvel an au Japon, un marché se tient au sein du temple pour y vendre des objets porte-bonheur et de la nourriture. Cet évènement est très populaire auprès des Tokyoïtes.

– Setsubun – Daruma Kyo: cérémonie qui prend place en février, tous les ans, et qui est très populaire auprès des japonais, qui amènent leurs figurines Daruma pour les voir brûler avant d’en acquérir de nouvelles, pour les protéger en cette nouvelle année. C’est aussi l’occasion de célébrer Setsubun sur place.

Certes, le temple Nishiarai Daishi n’est pas aussi populaire que certains autres de ses semblables à Tokyo, mais l’emplacement du lieu, son agencement, ses nombreuses floraisons et ses évènements font de lieu un endroit agréable à visiter.

Retrouvez Nishiarai Daishi sur Google Maps

Adresse: 1-15-1 Nishi-Arai, Adachi-ku, Tokyo-to

Site Web: http://www.nishiaraidaishi.or.jp/

Leave A Response »