Sur la route du Sake à Chiba

Aala 4 mars 2016 0
Sur la route du Sake à Chiba

Une journée à la découverte de l’univers du Sake dans la préfecture de Chiba ainsi que de quelques perles touristiques cachées et peu connues. Une belle journée à laquelle j’ai été invité au mois de février.

C’était le vendredi 19 février 2016, avec l’ami Charles, nous avons été invités (via Yummy Japan) à un tour organisé dans le but de découvrir l’univers du Sake dans la préfecture de Chiba. Et il y avait du beau monde sur place, entre les membres du Ministère de l’Economie, les officiels des villes visitées, une actrice TV et même Miss Sake Chiba 2016.

Premier stop … Kozaki…

Après avoir retrouvé les organisateurs et autres participants à proximité de la gare de Tokyo, nous avons pris un bus, affrété pour nous, direction la préfecture de Chiba. Durant le trajet d’environ une heure on nous a expliqué ce qu’était le Sake japonais ainsi que l’état actuel de cette industrie qui a tendance à se réduire (il y a environ 2.000 brasseries aujourd’hui et il n’en restera que 350 dans 30 ans selon les estimations).

Le premier stop de cette journée de découverte fut la ville de Kozaki et nous sommes entrés directement dans le bain avec la visite de la brasserie « Nabedana Sake Brewery ». Là, nous avons été accueillis par les responsables de l’entreprise ainsi que des officiels qui nous ont fait un discours avant une visite guidée au cœur même de la brasserie, avec une accès à l’ensemble des pièces où se déroule la production du Sake. Moi qui voulais visiter une brasserie à Sake j’étais gâté. Et bien sûr, à la fin une dégustation était proposée pour les volontaires.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers Hakko No Sato Kozaki, une aire de repos un peu spéciale puisqu’elle accueille un magasin qui vend exclusivement des produits issus de la fermentation qui est la spécialité de la ville de Kozaki. L’occasion de découvrir les spécialités locales, de déguster quelques saveurs originales et d’acheter des Omiyage.

… Direction Sawara …

Définitivement le moment de la journée où j’ai pris une sacrée claque (oui c’est encore possible après cinq années de vie au Japon) et non pas parce que c’était l’heure du déjeuner, pour lequel nous avons été gâté avec un superbe menu dans un restaurant français d’une qualité exceptionnelle. Non, ce qui m’a mis cette claque c’est l’endroit où nous étions après avoir quitté la ville de Kozaki.

C’est dans la ville de Katori, dans le quartier de Sawara (qui fut auparavant une ville à part entière) que nous nous trouvions et laissez moi vous dire que le décor était sublime. Des maisons de bois, de l’époque Edo (1603 – 1868) avec un petit canal au cœur de la rue principale. D’ailleurs après le déjeuner des guides volontaires, habitants de la ville, nous ont fait visiter les environs et on a eu le droit à un tour en bateau sur le canal, d’un calme apaisant.

Après cette visite, qui nous aura permis d’avoir un aperçu de cette charmante ville je me suis juré d’y retourner pour prendre le temps de découvrir l’endroit et vous en parler plus en détail.

… Et on termine avec Shisui

Puis, une fois parti de Katori et Sawara, nous nous sommes dirigés vers la ville de Shisui, connue pour son énorme Outlet, situé à peine à 15 minutes de l’aéroport de Narita. Là on a eu l’occasion de visiter une deuxième brasserie à Sake, la « Iinuma Sake Brewery » après avoir été accueilli par les officiels de la ville, les responsables de l’entreprise et même une actrice TV.

La visite fut tout aussi intéressante que celle du matin et s’est aussi clôturée avec une session de dégustation de Sake pour les curieux. Et puis il était temps pour nous de rentrer à Tokyo.

Une sacrée journée dans l’univers du Sake à Chiba qui nous aura permis d’en apprendre un peu plus sur cet univers méconnu tout en découvrant quelques perles touristiques peu connues. Chiba recèle de belles opportunités qu’il ne faut plus ignorer !

Leave A Response »