Sendai Tanabata Matsuri, quand la ville se colore

Aala 8 septembre 2015 0
Sendai Tanabata Matsuri, quand la ville se colore

Le Tanabata Matsuri est tout simplement le plus important et le plus grand du Japon et il est l’une des fierté de la ville mais aussi de la région du Tohoku.

Le Tanabata Matsuri est célébré le 7ème jour du 7ème mois de l’année et ce depuis des siècles. Sauf qu’entre les origines de cette célébration et aujourd’hui on est passé du calendrier lunaire au calendrier solaire, ce qui explique que ce festival est célébré soit le 7 juillet soit le 7 août, selon les villes et régions au Japon. A Sendai (préfecture de Miyagi), ce festival est célébré tous les ans entre le 6 et le 8 août, et il est tout simplement le plus important du pays. Il fait aussi parti des principaux festivals de la région du Tohoku avec le Nebuta Matsuri à Aomori, le Hanagasa Odori à Yamagata ou encore le Kanto Matsuri à Akita. Un matsuri japonais unique en son genre.

Qu’est-ce que le Sendai Tanabata Matsuri?

Alors que dans la majorité des villes du Japon le Tanabata Matsuri est célébré le 7 juillet, dans la ville de Sendai on a décidé de se baser sur le calendrier lunaire (utilisé jusqu’au début de l’ère Meiji en 1868) pour fixer la date des célébrations et c’est ainsi que ce festival prend place tous les ans du 6 au 8 août en plein coeur de la ville.

Il faut remonter à plus de 400 ans pour trouver trace des premières célébrations de Sendai Tanabata Matsuri, lorsque Date Masamune (1567 – 1636) était le chef militaire de la région. Mais ce ne fut qu’en 1928 qu’il prit sa forme actuelle, lors de l’année où se déroula l’exposition industrielle du Tohoku. Il s’arrêta le temps de la seconde guerre mondiale avant de reprendre une fois le conflit terminé. Et depuis il s’est développé jusqu’à devenir tout simplement le plus populaire du pays.

Ce qui se passe durant cette célébration

Tout commence le 5 août au soir, la veille du début du Sendai Tanabata Matsuri, aux bords du fleuve Hirosegawa avec un feu d’artifices. C’est ensuite le lendemain que quelques rues de la ville vont se parer de leurs décorations, et quelles décorations.

A quelques pas à peine de la station de Sendai, au sein des galeries marchandes couvertes vous pourrez voir, suspendu à des tiges de bambous de 10 mètres de haut, des « banderoles arrondies » d’une hauteur comprise entre trois et cinq mètres, et étant bien colorées. Elles sont tellement grandes qu’on a vite fait de les toucher avec sa tête tout en marchant.

Ces banderoles sont accompagnées d’autres décorations de tailles moindres, comme des kimono ou bien encore des grues. L’ensemble est coloré et réalisé uniquement en papier japonais, par les locaux (aussi bien écolier, qu’habitants ou entreprises). Enfin, comme dans tous les Tanabata Matsuri, il y a des branches avec des bandes de papiers sur lesquelles sont inscrites les vœux des personnes les ayant accrochées là.

C’est l’occasion, tous les ans, d’attribuer des prix aux plus belles décorations, prix qui sont fièrement affichés à côté des banderoles gagnantes. Vous pourrez admirer tout cet ensemble de décorations aux points suivants: Ichibancho Arcade, Chuo-dori, Shimin Hiroba Square, Kotodai Park et le long de la Juzenji Dori.

Si vous êtes au Japon en été et à proximité de Sendai, une balade dans les arcades marchandes décorées vous fera profiter pleinement de l’ambiance de ce festival bien coloré.

Retrouvez le Tanabata Matsuri sur Google Maps

Site Web: http://www.sendaitanabata.com/en

Leave A Response »