Règles de vies au Japon : comment manger à table 21 choses à savoir

Aala 12 mars 2014 18
Règles de vies au Japon : comment manger à table 21 choses à savoir

Le Japon est connu pour ses us et coutumes, règles de vies et ses codes de conduites. Tout, ou presque, est très codifié. Manger à table n’échappe pas à la règle. Alors je vous présente les basiques à connaître pour bien manger au Japon.

Au Japon, lorsque vous allez devoir manger, il y aura quelques règles de bases à connaître pour faire les choses dans les règles de l’art et respecter les coutumes locales. Même si manger sans les respecter peut, éventuellement être toléré, lorsque l’on est un étranger au Japon, le fait de les respecter peut donner une bonne image et aussi éviter de faire des « gaijin smash ». Et puis, cet article sera un bon complément de l’article « les 22 plats à moins de 1000 Yen à manger au Japon ». Voici donc quelques basiques à connaître.

Itadakimasu : avant de commencer votre repas, en joignant les mains ou non, dite « Itadakimasu », ce qui signifie « je reçois ». C’est une forme de respect envers la nourriture que vous recevez.

Plats individuels et plats partagés : lorsque vous mangez seul, les plats sont entièrement pour vous. Mais lorsque vous mangez en groupe, très souvent, les plats sont partagés. Dans ce cas là, prenez une petite assiette (généralement servie avec les plats partagés) et servez vous une portion directement dedans, en utilisant le bout opposé de vos baguettes (afin de ne pas faire partager la partie usée de vos baguettes avec les autres) ou les baguettes dans le plat principal.

Les baguettes : à utiliser correctement, ce n’est pas un jeu et plusieurs utilisations peuvent être mal perçues.

  • Quand vous ne les utilisez pas, déposez les devant vous sur le support fournit pour ça.
  • N’enfoncez jamais vos baguettes dans les plats, surtout le riz, car cela se fait uniquement pour les cérémonies funéraires.
  • Ne plantez pas vos baguettes dans les aliments pour les manger.
  • Ne partagez pas d’aliments avec les autres en utilisant vos baguettes.
  • Ne pointez pas les autres avec vos baguettes.
  • Ne jouez pas avec vos baguettes et ne les faites pas tourner dans les airs
  • Ne déplacez pas les plats avec vos baguettes

Ne vous mouchez pas : se moucher le nez en public est très mal perçu au Japon, encore plus à table. J’en parle dans mon article « les choses qui agacent les étrangers au Japon ».

Finissez vos plats : c’est de bonne manière que de vider ses plats, notamment pour le riz, en terminant le tout jusqu’au dernier grain. Cela montre un certain respect vis-à-vis de ceux qui ont travaillé dur pour ça.

Mangez pendant que c’est chaud : si vous devez prendre des photos, prenez-en que quelques une et rapidement. C’est un manque de respect vis-à-vis du chef que de manger froid. Lisez mon article « demander l’autorisation de prendre des photos en japonais » pour vous en rendre compte.

Evitez les sujets déplacés : ne parlez pas de toilettes ou de choses non appétissantes lorsque vous êtes à table.

Ne rotez pas : c’est considéré comme étant très mal poli.

Remettez tout comme au début : à la fin du repas, replacez l’ensemble des plats comme ils étaient lorsqu’ils vous ont été servis.

Ne vous servez pas à boire par vous-même : notamment pour l’alcool, il est de coutume de servir les autres et de se faire servir par les autres. Il est aussi respectueux de terminer rapidement son verre lorsqu’un autre convive vous propose de vous resservir, et de lui tendre votre verre vide.

Buvez avec les autres : ne commencez pas à boire tant que tous les convives ne sont pas servis. Et attendez de faire « kanpai » avec eux (santé).

Evitez de dire « ChinChin » : dite Kanpai (en japonais) ou bien santé, cheers ou ce que vous voulez d’autres mais pas Chin-Chin, car ce mot signifie les testicules en japonais.

Manger le riz correctement: ne mettez pas de sauce soja sur du riz blanc seul. Prenez le bol à une main, menez le près de votre bouche et mangez avec vos baguettes en utilisant la main opposée.

Mangez les sushi avec art et doigté : pour manger les sushi il y a des bonnes pratiques à suivre, qui sont :

  • Versez une petite quantité de sauce soja dans une petite assiette. Ne gaspillez pas car c’est mal perçu.
  • Il y a déjà du wasabi dans les sushi, mais si vous voulez en ajouter, faite le en petite quantité afin de ne pas offenser le chef.
  • Les sushi se mangent en une seule fois, jamais en plusieurs fois. En coupant ces derniers, vous détruisez la beauté de l’élément.
  • Vous pouvez manger les sushi avec vos baguettes ou directement à la main.

Les sashimi aussi se mangent avec respect : comme les sushi, il faudra éviter de mettre trop de wasabi afin de ne pas faire disparaitre le goût du poisson. Déposez le directement sur le sashimi et trempé ce dernier dans la sauce soja.

Buvez la miso soupe : prenez le bol et buvez comme si il s’agissait d’une tasse de boisson chaude. Si vous avez des ingrédients solides (crabe, coquillages, …) prenez les avec vos baguettes pour les manger.

Slurper vos nouilles : au Japon, on utilise les baguettes pour diriger les nouilles vers sa bouche et on « slurpe » ces dernières afin de les refroidir au moment où elles entrent dans la bouche. Ce bruit permet de démontrer qu’on apprécie notre plat.

La cuillère et la fourchette à utiliser : lorsque vous consommez des plats de types occidentaux, ne cherchez pas à les manger avec des baguettes. Faites le tout simplement avec cuillère, fourchette et couteau.

Coupez les grands aliments : utilisez vos baguettes d’une seule main, jamais avec les deux et coupez les aliments en petites pièces que vous pourrez manger d’un seul coup. Pour se faire, prenez vos baguettes en main, plantez-les dans l’aliment, et séparez les en ouvrant vos doigts.

Mangez un peu de tout à la fois : ne mangez pas l’entrée, puis le plat, puis le dessert. Servez-vous dans un peu de tout (pour le salé) et mangez de tout à la fois. Le dessert uniquement se mange en séparé.

Gochisosama deshita : une fois le repas finit, dite « Gochisosama Deshita », ce qui signifie que vous remerciez pour le repas qui vous a été servit.

Voici donc les 21 règles de bases, qui si vous les respectez, vous permettra de manger au Japon en suivant les us et coutumes locales. Vous pensez que vous y arriverez ?

18 Comments »

  1. yulia 12 mars 2014 at 19 h 08 min - Reply

    Non (pour répondre à ta question).

    • tunimaal 13 mars 2014 at 17 h 34 min - Reply

      Toutes ou quelques unes seulement?

  2. Guillaume 13 mars 2014 at 11 h 54 min - Reply

    Arf, en lisant ceci, je viens de me rendre compte que j’ai « failed » mon premier repas au japon.

    • tunimaal 13 mars 2014 at 17 h 36 min - Reply

      Je pense que tu n’es pas le seul dans ce cas haha.

  3. sosthene 13 mars 2014 at 22 h 38 min - Reply

    perso jai encore jamais quitter le pays, jai lintention d’aller au japon mais il va apparament falloir que je mentraine tres tres dure !!!!!! ^^ dsl pour les fautes =$

    • tunimaal 16 mars 2014 at 14 h 29 min - Reply

      Je pense qu’on est plusieurs dans ce cas 😉

  4. Eddy 16 mars 2014 at 19 h 10 min - Reply

    Bonjour, super article ! J’avais pu m’en informer dans un reportage déjà mais là c’est encore plus précis et tu rentres dans les détails. Merci pour ton site internet, j’en apprends tous les jours sur ce merveilleux pays grâce à toi :) !

    J’aurai aimé savoir si l’on doit dire « Itadakimasu » qu’on nous sommes seuls, au restaurant ? Bon, ici en Europe on peut passer pour des schizophrènes ^^, mais peut-être qu’au Japon c’est quelque chose que l’on fait, même si nous ne sommes pas accompagnés ? Ça m’intéresserait de savoir ^^ !

    • tunimaal 17 mars 2014 at 15 h 50 min - Reply

      Bonjour Eddy, content que cet article te plaise et que mon blog te soit utile.

      Pour répondre à ta question, « Itadakimasu » signie « je reçois » et c’est une formule utilisée pour remercier la « réception » de la nourriture que nous allons manger. De ce fait, le dire, même lorsque l’on est seul, est tout ce qu’il y a de plus normal.

  5. caroline 31 août 2014 at 21 h 46 min - Reply

    ho la vache! moi qui ai un appétit d’oiseaux, qui ne termine jamais mes plats, qui n’aime pas le riz blanc sans sauce, qui ne supporte pas le wasabi et qui suis tout le temps enrhumée à cause d’allergie ch’ui mal barrée pour visiter mon pays préféré…
    on peux raconter aux serveuses qu’on est allergique au wasabi pour ne pas en avoir dans les plats et ne pas vexer les cuistos? 😀

    • tunimaal 1 octobre 2014 at 6 h 13 min - Reply

      Tu peux tout simplement demander à ne pas en avoir et ils ne t’en mettront pas 😉

  6. Myléna 8 janvier 2015 at 15 h 37 min - Reply

    Tiens c’est marrant, un jour on m’avait dit l’inverse, sur le fait de terminer son assiette. On m’avait dit qu’il fallait toujours en laisser un peu dans l’assiette pour montrer que l’on était rassasié. Du coup tant mieux comme ça je pourrait touuuut manger 😀

    • tunimaal 8 janvier 2015 at 18 h 11 min - Reply

      Alors BON APPETIT ^_^

  7. Mokona 29 janvier 2015 at 13 h 12 min - Reply

    Salut, en laisser dans l’assiette, ça c’est chinois.

    • tunimaal 29 janvier 2015 at 22 h 50 min - Reply

      Peut-être ….

  8. valérie 7 mars 2015 at 11 h 38 min - Reply

    super cet article ça va nous faire éviter de se faire prendre pour un gros plouk de gajin…J’aurai rajouter un autre impair à ne pas commettre: saler son riz. Ca m’est arrivé lors de mon premier repas dans ma famille d’accueil et ça avait choqué obaasan. Je crois que le sel sur le riz est aussi pour les morts…..ou me tromperais-je?.

    • tunimaal 31 mai 2015 at 10 h 13 min - Reply

      Oui le sel est utilisé durant les funérailles pour se débarrasser des malédictions.

  9. Nanao 19 juin 2015 at 15 h 28 min - Reply

    Bonjour ton site et super détaillé je vais partir début Août du coup je prend des infos par ici par la ^^
    Par contre j’ai lu aussi qui faut dire plusieurs fois dans le repas dire « Oishii desu » pour montrer qu’on apprécie le repas

    • tunimaal 20 juin 2015 at 10 h 22 min - Reply

      Ce n’est pas nécessaire de le dire plusieurs fois par repas, une fois en général c’est suffisant, au début. 😉 Mais tu peux aussi le dire après la première bouchée pour chaque plat, sans trop en faire.

Leave A Response »