Professeur de Français au Japon : Bilan de Septembre 2011

Aala 30 septembre 2011 2
Professeur de Français au Japon : Bilan de Septembre 2011

Voila maintenant 4 mois que je suis professeur de français en Freelance à Tokyo – Japon. Mon activité commence vraiment à prendre forme et mes revenus commencent à évoluer. Mais je pense que je vais devoir opérer des changements au niveau de ma stratégie.

Début Juin 2011, je me lançais dans une nouvelle activité de professeur de français au Japon. N’ayant aucune expérience et ne parlant pas japonais, j’avais décidé de lancer une politique de prix de pénétration de marché afin de m’assurer rapidement des revenus. Aujourd’hui cette stratégie commence à montrer ses limites.

Des étudiants partent, de nouveaux viennent :

Pour la première fois, depuis que j’ai lancé mon activité de professeur de français en Freelance, je dois faire face à un départ de certains de mes étudiants. En effet, jusqu’ici, j’arrivais à conserver mes étudiants. Mais ce mois-ci, j’ai eu 2 étudiants qui ont arrêté leurs leçons avec moi, sans préavis, sans même un mot.

Pire encore, lorsque j’essaye de les joindre, je n’obtiens aucune nouvelle. Après avoir dialogué avec d’autres personnes qui sont professeurs en Freelance (en Français et en Anglais), j’ai appris que c’était une pratique courante au Japon et qu’il ne fallait pas s’inquiéter. Le souci, c’est que cela pose là une question d’instabilité chronique de cette activité. Il va donc falloir que j’anticipe cette éventualité et que je trouve des solutions pour y parer.

Mes prix seraient-ils trop bas ?

Autre phénomène que j’ai eu à affronter ce mois-ci : le contrecoup de ma politique de prix bas. En effet, plusieurs sites Internet proposant des services de professeurs aux japonais, donne la possibilité de présélectionner plusieurs professeurs (en général 5) et ensuite de décider lequel convient le mieux pour l’étudiant. Mon profil a été très souvent présélectionné, mais pas tout le temps choisi au final.

D’ailleurs, j’ai eu quelques essais avec de potentiels étudiants qui m’ont immédiatement fait remarquer que mes prix étaient beaucoup trop bas par rapport à la concurrence et que de ce fait ils s’imaginent que mes cours ne sont pas de qualité.

Il s’agit là d’un fait dont il va falloir tenir compte, et que j’adapte ma stratégie en conséquence. Il semble que j’ai atteint là mon potentiel maximum avec cette stratégie. C’est donc décider, je vais effectuer des changements pour le mois d’Octobre 2011.

Voici donc mon  bilan chiffré pour le mois de Septembre 2011:

Comme tous les mois, je vous propose les chiffres clés de mon activité de professeur de Français en Freelance à Tokyo.

  • Nombre d’étudiants à ce jour: 20
  • Nombre de garçons : 10
  • Nombre de filles : 10
  • Nombre d’étudiants à venir (essais programmés): 4
  • Nombre d’heures travaillées en juin 2011: 86 heures
  • Sommes encaissées: 116750 Yen
  • Moyenne par heure: 1356 Yen par heure
  • Coût des transports (payé par les étudiants) : 21030 Yen

Comme vous pouvez le constater, je viens de réaliser là mon meilleur résultat financier depuis que je suis au Japon. J’approche à grand pas de mon objectif de générer au minimum 150000 Yen  par mois d’ici à la fin Octobre 2011. Je vais continuer à vous tenir informé de l’avancé de mes résultats et de la nouvelle stratégie que je mettrais en place à compter du mois prochain.

2 Comments »

  1. Aline 15 mars 2012 at 1 h 39 min - Reply

    Première fois que j’arrive à accéder à ton site (jusque-là le serveur me refusait toujours l’accès…mais le web au Vietnam est parfois capricieux).

    Et je suis bien contente d’avoir atterri ici. Ton parcours est plus que courageux, j’aime cette démarche.

    Je te souhaite bonne chance et continue à nous faire partager ton expérience atypique.

    NowMadNow

    • tunimaal 15 mars 2012 at 5 h 04 min - Reply

      Salut NowMadNow,

      merci pour ton message, pour tes compliments et pour ta persévérance. Je ne savais pas qu’au Vietnam le serveur pouvait être capricieux 🙂

      En tout cas merci pour tout et moi aussi j’aime beaucoup ce que tu fais Cela quelques mois que je te suis à distance viens ton blog

      A très bientôt

Leave A Response »