Professeur de Français au Japon : Bilan de Mars 2012

Aala 31 mars 2012 26
Professeur de Français au Japon : Bilan de Mars 2012

Mon bilan en tant que professeur de français en Freelance au Japon pour le mois de Mars 2012 est bon mais j’ai tout de même une petite frustration dû à un palier que je n’ai pas pu passer. Découvrez cela en détail.

Comme tous les mois depuis Juin 2011, je vous propose un bilan mensuel d’activité en tant que professeur de français au Japon. Comme tous les mois, ou presque, mon activité ne cesse de croître et je gagne en expérience. Aujourd’hui, en ce dernier jour du mois de Mars 2012, je vous propose donc mes résultats pour ce mois et vous allez constater qu’ils sont en progressions comparés à mon bilan en tant que professeur de français pour le mois de février 2012.

Une progression  de plus, mais un palier non passé :

Aujourd’hui, j’ai utilisé mon fichier Excel de gestion de  budget de voyage au Japon pour calculer mes revenus en tant que professeur de français en freelance. Et j’ai pu constater que je suis arrivé à un résultat de 248750 Yen. Un excellent résultat en soit.

Mais aujourd’hui j’aurais dû dépasser la barre symbolique des 250000 Yen. Si je ne l’ai pas dépassé, c’est parce qu’en ce jour une étudiante à annulée sa leçon à la dernière minute (pour cause de maladie). Ce genre de situation arrive fréquemment. Mais je suis resté sur ma frustration de ne pas dépasser cette barre des 250000 Yen. Je me demande bien si j’arriverais à la dépasser en Avril, tout du moins si j’en ai réellement envie.

Ai-je envie d’aller plus loin ?

Beaucoup de personnes veulent toujours gagner plus d’argent. Il suffit de regarder sur Internet pour se rendre compte de cela. Personnellement je veux de quoi vivre et non survivre. Ai-je besoin de plus ? Je ne pense pas.

Aujourd’hui, j’en viens à me poser la question de savoir si je veux continuer à accroître cette activité de professeur de français en freelance. Il s’agit d’une activité très enrichissante, mais assez usante en soit. Il y à beaucoup d’instabilité et de volatilité, le niveau de qualité recherché par certains étudiants n’est pas assez élevé… Beaucoup de facteurs me mènent à me questionner.

Quoi qu’il en soit, je vais finir avec le mois d’Avril 2012, puis rentrer en France (mon PVT Japon touche à sa fin) pour 2 mois avant de revenir au Japon en Juillet 2012, avec un visa étudiant. A ce moment là, si je décide de poursuivre mon activité de professeur de français eu Japon, je le ferais sous une autre forme, en sélectionnant mes étudiants d’une autre manière. Je vous tiendrai informé d’ici là.

Voici donc mon  bilan chiffré pour le mois de Mars 2012:

Comme tous les mois, je vous propose les chiffres clés de mon activité de professeur de Français en Freelance à Tokyo.

  • Nombre d’étudiants à ce jour: 24
  • Nombre de garçons : 10
  • Nombre de filles : 14
  • Nombre d’étudiants à venir (essais programmés): 3
  • Nombre d’heures travaillées en Mars 2012: 95 heures
  • Sommes encaissées: 248750 Yen
  • Moyenne par heure: 2620 Yen par heure
  • Coût des transports (payé par les étudiants) : 24720 Yen

Pour le mois d’Avril 2012, je vais tout simplement essayer de dépasser la barre symbolique des 250000 Yen. Cela sera mon seul objectif.

26 Comments »

  1. Julien 1 avril 2012 at 21 h 35 min - Reply

    Pour les annulations, ne peux tu pas demandé une annulation au plus tard 48h avant sinon le cours est facturé? Pour une maladie c’est plus délicat…
    Félicitations en tous cas, c’est des supers résultats

    • tunimaal 1 avril 2012 at 21 h 40 min - Reply

      Salut Julien,

      Merci oui c’est es résultats plutôt bon.

      Pour l’annulation j’y avais pensé justement mais le soucis c’est qu’il n’y à aucun contrat entre nous et la concurrence est tellement forte que je risquerais de perdre des étudiants. Mais c’est tout de même une piste que je vais creuser pour le futur.

  2. Christopher 2 avril 2012 at 11 h 11 min - Reply

    Franchement c’est une belle réussite. Pour connaitre pas mal de monde ayant tenté l’aventure de l’étranger (Canada, Australie, Honduras, Angleterre…), c’est parfois très difficile de de trouver un boulot qui rémunère bien sa vie, et, si c’est le cas, qui soit réellement intéressant.

    Profites à fond de cette expérience !

    • tunimaal 2 avril 2012 at 11 h 32 min - Reply

      Bonjour Christopher et bienvenue sur mon blog

      Merci beaucoup pour ton commentaire, cela me fais très plaisir. Je ne sais pas si mon travail est intéressant en soit, mais au moins il s’agit d’une nouvelle expérience de vie que j’apprécie beaucoup.

  3. Lucie 2 avril 2012 at 13 h 40 min - Reply

    Comment tu t’es retrouvé prof au Japon? Je veux dire, tu as une formation de prof, de langue ou tu es partit comme ça et tu t’y es mis sur place?

    • tunimaal 2 avril 2012 at 19 h 21 min - Reply

      Salut Lucie, bienvenue sur mon blog et merci pour ton commentaire.

      Je me suis retrouvé professeur de français par la force des choses disons. Cela fait maintenant 2 ans et demi que je fais un tour du monde et que je fais des petits boulots. Quand je suis arrivé au Japon en Mai 2011 je ne parlais pas un mot de la langue mais alors pas un mot.

      Je n’avais donc guère le choix que de devenir professeur de Français. Je n’ai aucun diplôme, mais ici les Japonais, pour des cours privés, ne font pas attention à cela, loin de là.

  4. Crabetan 3 avril 2012 at 11 h 21 min - Reply

    On peut dire qu’avec le nombre d’heures que tu travailles tu pourrais travailler plus mais ça depend de ta finalité et de tes projets pour éventuellement poursuivre ton tour du monde!

    As tu pensé continuer ton activité de professeur de langues dans d’autres pays même si ton but premier n’est pas d’enseigner!

    • tunimaal 3 avril 2012 at 13 h 52 min - Reply

      Bah alors concernant le nombre d’heures, c’est ce que je disais dans mon bilan du mois de février, c’est que tu vois les heures travailler mais il faut y ajouter le temps passé dans les transports (en moyenne 30 minutes allé simple par leçon) et puis le temps à préparer les leçon en amont. Au final tu peux quasiment doubler le tout.
      Et puis je suis voyageur avant tout pas buisnessman, donc je veux aussi pouvoir profiter de ma vie à Tokyo et non passer ma journée à travailler comme un malade. Voilà c’est donc pour ça que je n’irais pas plus loin.

      Personnellement, je ne me projette pas encore dans d’autres pays dans la mesure où je suis en train de définir un projet sur 3 ans au Japon qui va m’amener à apprendre la langue puis ensuite réaliser un tour du Japon à pieds d’un an.

  5. Crabetan 7 avril 2012 at 23 h 26 min - Reply

    Un projet du tour du Japon d’un an, concept à développer! Pourquoi pas en Vélo?

    • tunimaal 8 avril 2012 at 8 h 37 min - Reply

      Hum parce que je veux le faire à pieds afin de prendre mon temps et de profiter du paysage et des gens que je rencontrerai

  6. Fabrice 8 avril 2012 at 10 h 42 min - Reply

    Bonjour Aala,

    Je trouve tes résultats très bons. Honnêtement je ne pensais pas que l’on pouvait gagner autant en tant que professeur freelance.
    Entre temps je suis allé lire ton article où tu expliques ta stratégie pour percer sur ce marché et je trouve que tu as choisi le bon angle d’attaque.
    Mention spéciale pour ton offre de parrainage. C’est tout bête mais fallait-il y penser.

    • tunimaal 8 avril 2012 at 11 h 39 min - Reply

      Salut Fabrice,

      merci pour ton message.

      Oui moi aussi je ne pensais pas quel’on pouvait gagner autant. Je t’avoue avoir été surpris lorsque j’ai commencé à bien gagner ma vie (disons à partir d’Octobre 2011) avec ce travail.

      Pour ce qui est de ma stratégie, elle à beaucoup évolué depuis celle que j’ai publié en Juin 2011. ce n’est quasiment plus la même. Je me suis rendu compte que le marché Japonais était vraiment très spécifique.

      D’ailleurs la stratégie de parrainage dont tu fais mention, n’a jamais fonctionnée. C’est à croire que les Japonais ne communiquent pas entre eux. Je l’ai donc tout bonnement abandonnée.

      Depuis, j’ai doublé mes prix et réorienté mon offre, et cela marche beaucoup mieux je t’avoue.

      • Fabrice 8 avril 2012 at 18 h 31 min - Reply

        Dommage pour le parrainage. Je trouve que l’idée était excellente.
        Mais bon, ce qui compte c’est que tu ai réussi à t’adapter à ce marché.

        Sinon est-ce que tu génères d’autres revenus en dehors des tes cours ou est-ce ton unique rentrée d’argent ?
        Je n’ai pas remarqué de pubs sur ton blog. Tu comptes le monétiser à terme ?

        • tunimaal 8 avril 2012 at 21 h 04 min - Reply

          Salut Fabrice,

          Oui c’est dommage que le parrainage n’ait pas fonctionné.

          Sinon oui j’ai d’autres sources de revenus. Professeur de français c’est ma principale source. Mais je suis aussi organisateur d’évènements à Tokyo (soirées internationales, leçons de cuisines, soirées restaurant, …) et disons que cela rapporte bien aussi 🙂

          Sinon en ce qui concerne le blog je l’ai relancé le 22 février donc il est encore tout jeune. J’ai fais 2800 visites sur Mars et là je devrais dépasser les 4000 visites sur Avril donc oui je pense que je vais le monétiser, surtout vu le nombres d’heures que je passe à travailler dessus. Si tu as des conseils je suis preneur d’ailleurs.

  7. Fabrice 9 avril 2012 at 8 h 16 min - Reply

    Aala,

    Je vais te poser la même question que j’ai posé à Martin de Candix.
    Quand est-ce que tu dors ? ;-)))
    Franchement, vous m’impressionnez à être capable de mener autant de projets et d’activités de front.

    Pour ce qui est de la monétisation, je n’ai pas assez d’expérience pour te donner des conseils avisés.
    Je te dirai juste d’y aller à pas de velours et de ne pas précipiter les choses.
    Sinon je pense que tu devrais échanger justement avec des bloggeurs comme Martin, qui ont une bonne expérience sur le sujet.
    Fais aussi un tour sur le forum de Web Entrepreneur Débutant. Il y a une section dédiée à la monétisation.

    • tunimaal 9 avril 2012 at 13 h 00 min - Reply

      Salut Fabrice,

      dormir???? Qu’est-ce que ça veut dire ça??? Je ne connais pas LOL.

      Je pense que quand tu es passionné par ce que tu fais, et que tu es célibataire et sans enfant, c’est beaucoup plus facile de faire plusieurs chose à la fois.

      Merci pour tes orientations. Justement je fais un tour de temps à autre sur WED, et je demande régulièrement des conseils à Martin, qui est vraiment très bon dans ce qu’il fait.

      Merci beaucoup et bonne nuit LOL

  8. said 21 avril 2012 at 12 h 12 min - Reply

    machaAllah mon frère!!! tu est fort!!! mais tu dis ta pas de diplome??? tu fesais quoi avant de partir faire le tour du monde? car moi j’aimerais bien faire comme toi voyager!!!

    • tunimaal 21 avril 2012 at 16 h 03 min - Reply

      J’ai pas de diplôme pour enseigner, mais j’ai un diplôme universitaire. J’ai finis mes études en 2009 avant de partir pour mon tour du monde 🙂

  9. said 23 avril 2012 at 18 h 21 min - Reply

    « Les aventures de mister Aala « …..!!! ECRIT UN LIVRE!!! 🙂

    • tunimaal 24 avril 2012 at 0 h 18 min - Reply

      Un jour peut-être qui sait

  10. Kameko 7 juillet 2012 at 20 h 18 min - Reply

    Salut! je vais passer un diplome de FLE et partir au Japon en quête d’un boulot.

    Je me suis déjà demandée comment on pouvait être déclaré sur place en étant professeur indépendant à domicile. Tu peux éclairer ma lanterne?
    Si jamais je ne trouve pas d’établissement, j’aimerai bosser par moi même (comme toi quoi) et puis essayer d’obtenir un visa donc j’imagine qu’il faut que ça soit reconnu (je pars avec le visa vacances-travail)

    Ma correspondante ne maitrise pas assez bien le français ni moi assez bien le jap pour lui faire comprendre ma question 😀

    • tunimaal 7 juillet 2012 at 20 h 29 min - Reply

      Salut Kameko,

      Je te souhaite beaucoup de succès dans la poursuite de tes objectifs. Avec un diplôme de FLE et de la volonté je pense que tu pourras trouver un travail de professeur de français en école. Je te recommande cela plus que d’être à ton compte car ce n’est pas si facile que cela et c’est assez instable. De plus, si tu es à ton compte tu ne pourras pas « immigrer » au Japon alors qu’en étant employé d’une école tu pourrais te faire sponsoriser.

      Sinon pour la déclaration et les démarches à faire, il vaut mieux demander à l’ambassade selon les cas particuliers. Pour ma part, on m’avait dis que je n’avais aucune déclaration à faire dans le cadre d’un PVT.

  11. Kameko 8 juillet 2012 at 8 h 30 min - Reply

    Bah comme c’est un diplome indépendant et pas un master il va falloir que j’arrive à me vendre mais on verra bien.

    Je me demandais juste si tu étais au courant.

    Je me doute que dans le cadre d’un PVT y’a pas de déclaration à faire mais c’est pour l’après que je me posais la question en fait… comme le PVT ne dure qu’un an et que trouver du travail depuis la france c’est difficile je me disais juste que les cours particuliers (au cas où je ne trouve pas autre chose) pourraient peut être me sauver la mise et me permettre de rester sur place. (après tout, c’est un travail)

    en ce moment je garde des enfants pour obtenir mon budget et je suis déclarée avec les chèques emploi service et je me demandais juste si le même genre de système existaient sur place

    :p (on peut toujours espérer)

    • tunimaal 8 juillet 2012 at 10 h 08 min - Reply

      Salut Kameko,

      en faites, c’est ce que j’essayais de t’expliquer, c’est que pour pouvoir rester il va te falloir un véritable travail pour une entreprise. Tu ne pourras pas rester à ton compte et obtenir un visa.

      Ce que tu peux faire c’est venir, commencer à ton compte le temps de trouver un véritable emploi et ensuite rester sur place via un visa travail pour lequel tu auras été sponsorisé par ton entreprise. Il faudra absolument que tu soit sponsorisé par une entreprise sinon il ne te sera pas possible de rester pour travailler.

      Après, c’est clair qu’une fois sur place il sera bien plus facile de trouver une entreprise pour te recruter.

  12. Kameko 8 juillet 2012 at 10 h 30 min - Reply

    C’est bien ce qu’il me semblait…
    Bon et bien il ne me reste plus qu’à continuer ma recherche de travail !

    au pire si vraiment je trouve pas d’école je trouverai un boulot « pour le visa »…. j’espère que ça ira >.<

    • tunimaal 8 juillet 2012 at 10 h 39 min - Reply

      Il n’y à pas de raison. Si tu es motivé et que tu cherches bien il y à toujours des opportunités.

      Comme j’aime à le dire « nous créons les problèmes pour pouvoir utiliser les solutions qui vont avec ». 😀

Leave A Response »