Pot de départ CAP 10.000 JAPON à Akamonkai, là où tout à commencé

Aala 30 mai 2016 0
Pot de départ CAP 10.000 JAPON à Akamonkai, là où tout à commencé

Et voila, le départ du projet CAP 10.000 JAPON approche à grand pas. Mon ancienne école de japonais, Akamonkai, m’a fait l’honneur d’organiser un pot de départ.

Mai 2011 j’arrivais au Japon. Octobre 2011 naissait l’idée de CAP 10.000 Japon dans mon esprit. Mai 2012 je rentrais en France pour faire une demande de visa étudiant et je choisissais l’école Akamonkai à Nippori. Octobre 2012 je commençais les cours de japonais et ce pour un an et demi. Et le 23 mai 2016, après tous mes préparatifs et m’être remis de la rupture de mon ligament croisé du genou droit, Akamonkai a organisé un pot de départ en mon honneur.

Akamonkai, là où tout a commencé

La symbolique est belle ! C’est à Akamonkai que mon projet Cap 10.000 Japon a commencé. En effet, en octobre 2011 j’ai décidé de me lancer dans l’aventure d’un tour du Japon à pied mais je ne parlais pas encore japonais. Alors, pour palier à ce manque, j’ai décidé de revenir au Japon avec un visa étudiant et d’aller étudier la langue dans une école. Et mon choix, après de longues recherches, s’est porté sur Akamonkai !

C’est là, en ce début du mois d’octobre 2012 que je posais les premières fondations de CAP 10.000 Japon, que j’apprenais mes premiers mots de japonais dans l’optique de cette marche. C’est au sein de cette école que j’ai appris à m’exprimer dans la langue locale et que j’ai évolué avec pour but d’être apte à dialoguer avec les autochtones durant ma longue marche.

J’ai passé un an et demi sur les bancs de cette école, bien localisée en plein cœur de Tokyo, et j’ai adoré chaque instant passé sur place. Entre les professeurs sympathiques et compétents et les étudiants de différentes nationalités, devenus des amis avec le temps, j’avais un cadre agréable pour mon apprentissage.

Un soutien dès le départ !

C’est au cours de l’année 2013 que j’ai parlé, avec l’un des responsables de l’école, de mon projet de tour du Japon à pied. Il faut dire que le staff est véritablement à l’écoute de ses étudiants et disponible. Et il a de suite aimé mon idée et a voulu me soutenir. Il me posait beaucoup de questions, me faisait des propositions, des suggestions et semblait encore plus motivé que moi à l’idée de cette marche.

Petit à petit, nous en avons discuté avec plus de détails et j’ai senti que l’école Akamonkai voulait véritablement me soutenir dans ce projet parce qu’ils y croyaient tout autant que moi, ce qui était encore plus motivant.

Et puis, à quelques semaines de mon départ, lorsque la date fatidique approchait, ils m’ont proposés d’organiser un pot de départ afin de réunir des étudiants de l’école, mes amis et des lecteurs du blog.

Pot de départ et belle surprise !

Lorsqu’ils m’ont proposé l’idée du pot de départ, je m’attendais à une petite réunion assez intimiste. Et puis, le vendredi 23 mai 2016, aux environs de 18H30 je suis arrivé à l’école et j’ai vu que beaucoup de personnes étaient là pour soutenir mon projet !

Plusieurs dizaines de personnes étaient présente, de plusieurs nationalités différentes, étudiants de l’école, lecteurs du blog et amis !

Mieux encore, deux salles de l’école avaient été arrangées afin d’accueillir tout ce beau monde, avec un buffet composé de pizza, sushi et autres snacks et accompagné de plusieurs bouteilles de champagne. Les murs des salles étaient décorés de mes photos ainsi que d’un grand plan représentant le circuit de ma marche ! Akamonkai avait mit les petits plats dans les grands et s’était donné beaucoup de mal pour me souhaiter un bon départ.

Même le directeur de l’école, que je rencontrais pour la première fois, est venu pour faire un discours et me souhaiter bonne chance ! Le staff de l’établissement avait aussi acheté un Omamori, pour me porter bonheur pendant la marche et avait mis en place un livre d’or pour que les invités puissent me laisser des mots d’encouragements !

10.000 MERCI !!!!

Clairement, du début à la fin, le seul mot qui me venait à l’esprit fut « WOUAH !!! ». Je ne m’attendais pas à un tel accueil, à tant de monde, à tant de soutien, à tant d’encouragements et j’avoue que je fus agréablement surpris.

Après ce pot de départ, c’est une forme de pression positive qui repose sur mes épaules ! Je me dois de mener à bien CAP 10.000 JAPON pour remercier Akamonkai d’avoir cru en mon projet depuis le début, mais aussi toutes les personnes venues me soutenir, m’encourager, m’applaudir à la fin de mon discours en japonais, …

A tous ceux qui étaient là, je voudrais vous remercier de votre soutien et de votre présence. A Akamonkai, je voudrais vous dire 10.000 MERCI et je vous promets de mener cette marche à bien et de passer par votre école durant cette aventure, pour vous faire un petit coucou.

Merci à tout le monde, pour le soutien, les encouragements, les petits mots et autres. Cela me va droit au cœur et me motive encore plus à réussir, un an et demi après ma rupture du ligament croisé ! Je suis debout, je marche et je ferais ces 10.000 km à pied à travers le Japon pour moi mais aussi pour vous ! Cette aventure c’est la mienne, c’est la votre, c’est la notre ! Je n’oublierais jamais tous ces soutiens sans faille.

Voici des photos et la vidéo de ce pot de départ:

Leave A Response »