Mont Mitake à Tokyo, une randonnée hors de la ville

Aala 16 mars 2015 0
Mont Mitake à Tokyo, une randonnée hors de la ville

Marre de l’omniprésence des buildings à Tokyo et envie d’évasion en pleine nature? Pourquoi ne pas aller faire une randonnée au Mont Mitake, qui se situe à quelques encablures du centre ville de la capitale japonaise?

Le Japon offre beaucoup de randonnées, plus ou moins intenses, et la plus célèbre d’entre elles reste l’ascension du Mont Fuji. Pour ceux qui sont à Tokyo, le Mont Takao est aussi une belle opportunité de s’évader de la capitale, en plein coeur de la nature. Mais, ce lieu est vite pris d’assaut par une foule de « touristes » en tout genre. Alors, pour ceux qui recherche une autre forme d’évasion, loin de la ville et de la foule, le Mont Mitake peut s’avérer être le point de chute idéal.

Mont Mitake, en plein coeur d’un parc national

A l’extrême Ouest de la préfecture de Tokyo, là, à 929 mètres d’altitude culmine le Mont Mitake (Mitakesan – 御岳山 ), une montagne de toute beauté, et considérée comme le point d’entrée du parc national de Chichibu Tama-kai Kokuritsu Koen (秩父多摩甲斐国立公), d’une superficie totale de 1262 km², et situé à l’intersection des préfectures de Tokyo, Nagano, Yamanashi et Saitama. A son sommet, trône fièrement le Musashi Mitake Jinja (武蔵御嶽神) sanctuaire shinto imposant et de toute beauté, qui vous permettra d’avoir une belle vue sur les environs.

L’ascension du lieu n’est pas des plus difficile, puisqu’elle se fait en empruntant un funiculaire, qui vous mènera en haut en seulement 6 minutes. Mais attention, ce funiculaire n’est pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit tout simplement de celui proposant la plus forte inclinaison de toute la région du Kanto, avec une pente d’une moyenne de 22% (ce qui est relativement impressionnant).

Une fois en haut, passez par le centre d’information afin de récupérer une carte gratuite des randonnées et attractions sur place. Après cela, une marche d’environ 20 minutes s’offrira à vous jusqu’au sanctuaire. Vous aurez aussi l’occasion de traverser un petit village typique, proposant des magasins de souvenirs, des restaurants et des Ryokan, pour ceux qui voudraient dormir sur place et admirer la vue sur la vallée de nuit.

A partir du sanctuaire, plusieurs options d’itinéraires vont s’offrir à vous, selon vos envies et le temps que vous aurez à disposition. Vous pourrez ainsi pleinement profiter des paysages avoisinants, remplis de verdures chatoyantes. Je vous recommande vivement de passer par la zone appelée « Rock Garden » qui est un espace d’environ 1,5 km où des rochers couverts de mousse sont parcourus par un beau petit ruisseau. Ce paysage est très rafraichissant durant l’été humide.

Comment se rendre au Mont Mitake

Pour aller sur place, vous allez emprunter les transports en communs depuis Tokyo. Rendez-vous à la station de Shinjuku (en empruntant la Yamanote Line, par exemple). De là, montez dans la JR Chuo Line jusqu’à la station de Ome (environ 75 min). Si vous ne pouvez avoir un train direct pour Ome, faite un changement à la station Tachikawa (40 min depuis Shinjuku). Ensuite, empruntez la JR Ome Line jusqu’à Mitake Station (comptez environ 20 minutes). Ce trajet depuis Shinjuku Station représente un coût légèrement inférieur à 1000 Yen et est prit en charge par le JR Pass.

Un bus part de la station de Mitake en direction du village Takimoto, toutes les 30 minutes (environ 300 Yens pour un trajet simple). Prenez-le pour vous rendre sur place. De là, vous pourrez emprunter le Mitake-Tozan Railway (funiculaire) jusqu’au sommet, pour un coût dépassant légèrement les 1000 Yens (aller-retour).

Si vous voulez vous échapper de Tokyo, un ou deux jours durant, le Mont Mitake vous offrira là une belle opportunité pour une randonnée loin de la ville et loin de la foule.

Retrouvez le Mont Mitake sur Google Maps

Leave A Response »