Monjya Okame, restaurant à Okonomiyaki et Monjayaki à Tsukishima – Tokyo

Aala 2 mars 2015 8
Monjya Okame, restaurant à Okonomiyaki et Monjayaki à Tsukishima – Tokyo

Si vous recherchez un bon restaurant pour manger des Okonomiyaki et Monjayaki à Tokyo, vous devriez aller faire un tour à Tsukishima, et plus précisément au restaurant Monjya Okame.

La cuisine japonaise attire beaucoup, donne envie et fait saliver, lorsque l’on voit des photos passer sur Internet. Et l’un des plats qui attire le plus est sans conteste l’Okonomiyaki, mais aussi le Monjayaki (dans une moindre mesure). Si vous êtes dans la capitale nippone, que vous recherchez quoi faire à Tokyo, et surtout où manger quelque chose de bon et pas cher, je vous recommande vous rendre à Tsukishima.

Tsukishima, la rue des Okonomiyaki et Monjayaki à Tokyo

Il est un quartier, peu prisé par les étrangers à Tokyo, qui pourtant mérite le détour, notamment à l’heure du repas, et celui-ci se nomme Tsukishima (島 – l’île de la lune), en plein coeur de la baie de Tokyo, il offre un cadre plus cosy qui s’anime la nuit, à force que les Salarymen et autres jeunes envahissent les restaurants à Okonomiyaki et Monjayaki.

Une rue à l’air calme et marin, qui donne envie de s’y balader, juste pour s’y balader et en prendre des photos, pleine de restaurants qui, dès qu’on ouvre leurs portes, laissent échapper un vacarme convivial, celui des personnes présentent sur place pour savourer ces spécialités en forme d’omelette à cuire soit même sur une plaque chauffante incrustée en plein milieu de la table.

Si vous désirez manger un bon Okonomiyaki ou un Monjayaki, Tsukishima est définitivement l’escale à faire à Tokyo. Vous pourrez même l’accompagner d’une bonne limonade japonaise Ramune, qui, sur place, aura une étiquette spéciale avec le nom du quartier dessus.

Monjya Okame, une bonne ambiance et un bon service

Lorsque vous arriverez à Tsukishima, en empruntant les transports en communs à Tokyo, et notamment la ligne de métro Oedo ou Yurakucho et en prenant la sortie N°7, vous allez vous retrouver face à une rue photogénique à souhait proposant une ribambelle de restaurants à Okonomiyaki et Monjayaki (et quelques « intrus » proposant d’autres spécialités) et le choix va vite être difficile. Le soir, ces derniers sont souvent comble et le choix sera porté par les disponibilités. Le midi, il y a plus de disponibilités.

Mais, si je devais vous recommander une des adresses que j’ai testé sur place, et elles sont nombreuses, ce serait « Monjya Okame », un restaurant qui ne paye pas de mine, composé de deux salles, à l’ambiance un peu bruyante, mais dont l’atmosphère générale est agréable, et le service aussi.

L’avantage incontestable de ce restaurant, outre sa liste, longue comme le bras, d’Okonomiyaki et Monjayaki, c’est la possibilité d’y avoir un menu en anglais, mais aussi et surtout en français, ce qui est une chose rare. Et lorsque l’on se lance dans une exploration culinaire, dans un pays étranger, sans savoir ce que l’on va avoir dans son assiette, il est parfois agréable de pouvoir lire au moins le nom des plats.

Au jour d’aujourd’hui, tous les restaurants que j’ai testé sur place m’ont satisfait, je n’ai pas encore été déçu. Mais j’avoue que Monjya Okame a marqué des points avec son service, son ambiance et son menu en différentes langues (même si je parle et lis le japonais, je pense que pour des personnes ne maitrisant pas la langue c’est un point positif). Et pour les plus téméraires, le restaurant propose une pièce de boeuf d’un poids d’un kilo, pour un prix de 6500 Yens (qu’il faut réserver deux jours à l’avance).

De passage à Tokyo, rendez-vous à Tsukishima pour y savourer de délicieux plats dans des restaurants à Okonomiyaki et Monjayaki. Bon appétit à vous.

Retrouvez Monjya Okame sur Google Maps

Adresse: 3-17-3 Tsukishima, Chuo-ku, Tokyo

Site Internet: http://www.monjya-okame.com/sta20158/index.html

8 Comments »

  1. BlackStoneD 2 mars 2015 at 17 h 18 min - Reply

    L’endroit est effectivement sympa. L’un des rares à proposer une s »spécialité culinaire de Tokyo ». Un peu déroutant la première fois quand on se rend compte que c’est à nous de faire la cuisine !
    En plus, on peut aller se balader le long des rives de l’île et s’il fait beau, c’est vraiment agréable.

    • tunimaal 31 mai 2015 at 9 h 59 min - Reply

      C’est tout ça qui fait le charme du lieu ^^

  2. Yacine 28 mars 2015 at 0 h 12 min - Reply

    Salut, c’est possible de s’en faire un sans manger de viande ni de sauces alcolisées ?

    • tunimaal 31 mai 2015 at 11 h 06 min - Reply

      Oui bien sûr, avec des fruits de mer, végétarien, … C’est toi qui choisit et qui le prépare.

      • Yacine 31 mai 2015 at 12 h 57 min - Reply

        Merci pour le bon plan on y a mangé d’apres tes conseil, c etait très bon, copieux, service accceuillant, le chef est venu nous cuisiner notre monjyaki en voyant qu’on savait pas trop comment s’y prendre :)

        • tunimaal 1 juin 2015 at 0 h 12 min - Reply

          Content que vous ayez pût vous faire plaisir sur place ^_^

  3. mafalda 18 avril 2015 at 23 h 46 min - Reply

    Excellente adresse peut-être quand on est autorisé à y entrer!
    Hier soir, je m’y suis présentée et je me suis vu refuser l’accès au motif que j’étais seule.
    Donc, les solos, circulez, il n’y a rien à voir…
    Heureusement que la rue est bien dotée d’autres adresses pour se réconforter de cette déconvenue.

    • tunimaal 1 juin 2015 at 2 h 23 min - Reply

      Tiens, c’est bien la première fois que j’entends ce genre de chose. Je suis déjà allé en solo là-bas et je n’ai jamais eu de souci.

Leave A Response »