Mama Kannon, le temple aux seins

Aala 28 avril 2016 0
Mama Kannon, le temple aux seins

Dans la ville de Komaki, préfecture d’Aichi, se trouve un temple où les seins des femmes sont à l’honneur, il s’agit du Mama Kannon.

Vous avez certainement déjà entendu parler du plus ou moins célèbre festival de la fertilité au Japon, le Kanamara Matsuri, dont beaucoup pensent qu’il est unique (alors que ce n’est pas le cas) ? Les Japonais (pas tous, précisons-le) célèbrent ainsi la fertilité et le fait d’avoir des enfants lors de ce genre de festival. Lors de cet évènement, et aussi lors du Honnen Matsuri au Tagata Jinja à Komaki, on célèbre la fertilité avec la parade d’attributs masculins aux tailles hallucinantes. Et bien, saviez-vous qu’il existe aussi un (du mois deux) temple(s) où ce sont les seins des femmes qui sont à l’honneur ? Je vous propose de découvrir le Mama Kannon à Komaki.

Bref historique

Il faut remonter à l’année 1492 pour trouver les premières traces du Mama Kannon (間々観音) aussi connu sous le nom de Ryuonji (龍音). Selon la légende, alors qu’un chasseur essayait d’attraper une biche, celle-ci s’est transformée en sept rochers sur lesquels est apparue la déesse Kannon. Le chasseur a eu « honte » de son acte et s’est repenti. Par la suite il a décidé de construire un pavillon en l’honneur de Kannon et a passé le reste de sa vie à le surveiller et l’entretenir.

Dans un ouvrage historique de la période allant de 1624 à 1644, il est fait mention du fait que beaucoup de visiteurs du temple Mama Kannon espéraient des vertus en rapport avec les seins des femmes, notamment l’abondance du lait maternelle.

Pour beaucoup de Japonais, qui en connaissent l’existence, il est considéré comme étant le seul temple dédié aux seins des femmes au Japon, alors qu’en réalité il existe aussi le Kawasaki Kannon dans la préfecture de Yamaguchi.

Ce temple est connu pour ses vertus liées au « grossissement » des seins des femmes, l’accouchement facile, l’abondance du lait maternelle après l’accouchement, … En effet, pour ceux qui se rendent sur place, Senju-Kannon (千手観音) qui e est vénérée, a la capacité à accorder ces volontés.

Des seins, en veux-tu, en voilà               

Des seins, des seins, tout plein de seins, que des seins ! Soyons clair, vous en verrez à en perdre la tête. Ils sont de partout et vous ne pourrez pas les rater, tous les éléments du décor prenant la forme de seins, allant même jusqu’à voir certaines statues verser de l’eau depuis les tétons.

Ce temple peu connu du grand public attire bien moins la foule que le Tagata Jinja, situé à quelques kilomètres de là dans la même ville et où sont célébrés les phallus géants. Et pourtant, avec son aspect ancien, tout de bois, et sa verdure bien présente il offre un certain cachet typiquement japonais, jusqu’à ce que l’on entre dans les détails et que l’on se retrouve confronté à tous ces seins.

Vous y croiserez des Japonaises venues prier, après l’accouchement ou pendant leur grossesse, afin que leurs seins grossissent et se remplissent de bon lait maternel pour allaiter convenablement leur progéniture.

En vous attardant sur les Ema (ces tablettes où l’on peut y écrire des vœux) en forme de seins, on constate vite que presque toutes les personnes demandent une abondance de lait maternel et donc des seins plus gros. Certaines demoiselles ou dames n’hésitent pas à souhaiter, pour leur propre envie, à avoir des seins plus gros, voulant passer d’un bonnet A ou B à un bonnet C ou D. D’autres vont demander à avoir des tétons roses car elles pensent qu’ils sont plus beaux.

Le Mama Kannon est souvent un lieu qui est visité après le Tagata Jinja (les deux étant situés dans la ville de Komaki) puisque dans ce dernier on vient prier pour avoir des enfants, tandis que dans le premier cité on vient prier pour avoir un bon lait maternel en abondance.

Comment se rendre sur place

Pour vous rendre sur place allez tout d’abord jusqu’à la station de trains de Komaki (environ 40mn depuis Nagoya station) puis prenez le bus Komaki-Junkai et descendez à la station Komaki Honmachi. De là, il vous faudra marcher environ 5 minutes jusqu’au temple. Si vous ne trouvez pas le bus, vous pouvez vous rendre sur place en environ 25 mn à pied ou bien prendre un taxi.

Le temple est ouvert tous les jours de l’année de 09H00 à 16H00 et l’entrée est gratuite. Il est localisé au pied de la colline où se trouve le château de Komaki.

Le Mama Kannon est clairement un endroit unique en son genre, que l’on ne peut voir qu’au Japon et qui nous fait nous dire que la culture locale est parfois folklorique. C’est le genre d’endroit que l’on aime à découvrir lors d’un séjour au pays du Soleil-Levant.

Retrouvez le Mama Kannon sur Google Maps

Adresse: 152 Mamahon-machi, Komaki

Leave A Response »