La liste du patrimoine mondial de l’Unesco au Japon : des lieux à visiter

Aala 18 octobre 2014 2
La liste du patrimoine mondial de l’Unesco au Japon : des lieux à visiter

Si vous êtes en train de préparer un voyage au pays du soleil levant que vous recherchez que faire sur place, inspirez-vous de la liste du patrimoine mondial de l’Unesco pour le Japon, il y de somptueux endroits à découvrir.

A l’heure d’aujourd’hui, ils sont au nombre de 18 à être recensé au Japon, 18 sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco et à être présent au Japon. 18 lieux merveilleux à découvrir qui vous en mettront plein la vue, c’est garantit, surtout si vous ne savez pas encore que faire au Japon. Pour ma part, au moment où j’écris cet article, j’en ai vu 7 sur 18. Mais je compte bien me rattraper lors de mon tour du Japon à pied et me rendre à chacun d’entre eux. En attendant, je vous les présente tel qu’ils sont répertoriés sur le site de l’UNESCO ici même : http://whc.unesco.org/fr/etatsparties/jp, et vous verrez qu’il ne regroupent pas nécessairement les endroits les plus touristiques au Japon ou ni même les plus beaux endroits du Japon à prendre en photos.

Les lieux au patrimoine mondial culturel de l’Unesco

Dans cette catégorie, ils sont au nombre de 14 et sont facile d’accès, et ce quelque soit l’endroit où vous vous trouviez au Japon. Les voici par ordre d’année d’enregistrement sur la liste :

Monuments bouddhiques de la région d’Horyu-ji dans la préfecture de Nara, ils sont au nombre de 48 et ont été enregistrés en 1993

Himeji-jo, château japonais comprenant 83 bâtiments et ayant une forte connotation historique, il a lui aussi été enregistré en 1993.

Monuments historiques de l’ancienne Kyoto (villes de Kyoto, Uji et Otsu), ils sont nombreux et populaires auprès des touristes (aussi bien japonais qu’étrangers) du fait de l’importance de la ville dans l’Histoire du Japon. Ils ont été enregistrés en 1994, pour un total de 17 monuments, parmi eux vous retrouverez notamment le Kinkaku-ji.

Villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama, un endroit unique où il est possible de voir des maisons gassho, traditionnelles et ayant survécus à l’Histoire. Ce lieu a été enregistré en 1995

Mémorial de la paix de Hiroshima (dôme de Genbaku), lieu ayant une symbolique forte et liée à la seconde guerre mondiale, il est devenu un incontournable à Hiroshima (d’ailleurs je posais une question sur le sujet par ici). Il a été enregistré en 1996.

Sanctuaire shinto d’Itsukushima : une vingtaine de bâtiment dont le célèbre Torii rouge dans la mer, en marée haute, compose ce lieu enregistré au patrimoine mondial en 1996.

La liste du patrimoine mondial de l’Unesco au Japon des lieux à visiter (2)

Monuments historiques de l’ancienne Nara : 8 biens ont été enregistrés en 1998 pour protéger ces monuments datant de la période où Nara fût la capitale du Japon (710 à 784)

Sanctuaires et temples de Nikko, enregistrés en 1999 car ils ont une forte valeur historique, notamment liée au shogun Tokugawa, ils offrent un cadre magnifique à quelques heures de la capitale Tokyo.

Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu, ils sont situés sur les îles de Okinawa et sont au nombre de 9 lieux répertoriés en 2000, dont notamment le château de Shuri.

Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii, ils relient 3 sites sacrés aux anciennes capitales de Nara et Kyoto. Ils ont été enregistrés en 2004.

Mine d’argent d’Iwami Ginzan et son paysage culturel, cette mine fût la source de grands échanges entre l’Orient et l’Occident et le paysage qui l’entoure est magnifique. Elle fut enregistrée en 2007.

Hiraizumi – Temples, jardins et sites archéologiques représentant la Terre Pure bouddhiste, de magnifiques jardins entourés de montagnes et le tout ayant un symbole de pureté bouddhique. Enregistré au patrimoine mondial en 2011.

Fujisan, lieu sacré et source d’inspiration artistique : le célèbre volcan conique Mont Fuji est l’un des derniers lieux japonais à avoir rejoint le patrimoine mondial de l’Unesco, en 2013, et pourtant il est l’un des symboles les plus forts du Japon.

Filature de soie de Tomioka et sites associés, construit au 19ème siècle avec des machines en provenance de France, ce lieu se trouve dans la préfecture de Gunma au Nord-Ouest de Tokyo. Il a été enregistré en 2014.

Les lieux au patrimoine mondial naturel de l’Unesco

Ils sont beaucoup moins nombreux que ceux ayant une connotation culturelle, puisqu’ils ne sont que 4, mais ils sont de toute beauté.

Yakushima, là-bas se trouve la célèbre forêt qui a inspiré Hayao Miyazaki pour son œuvre « Princesse Mononoké », un lieu à voir et à revoir. Il a été enregistré en 1993.

Shirakami-Sanchi, un lieu sans route ni sentier, une forêt vierge composée de hêtres de Siebold et abritant l’ours noir. Ce site a été enregistré en 1993, et il se situe au Nord de l’île principale de Honshu.

Shiretoko, basé au Nord-Est de l’île de Hokkaido, il s’agit tout simplement de l’un des plus riches écosystèmes intégrés dans le monde et sa beauté est à couper le souffle. Enregistré au patrimoine mondial en 2005.

Iles de Ogasawara, plusieurs dizaines d’îles composent cet ensemble situé à plusieurs heures de bateau de Tokyo, mais pourtant considéré comme étant une partie de la capitale japonaise. Ce sont des îles tropicales où la faune et la flore y sont très riches. Elles ont été enregistrées en 2011.

Avec ces 18 endroits répertoriés au patrimoine mondial de l’Unesco au Japon, vous aurez de quoi faire pendant un voyage au pays du soleil levant et vous aurez toujours la possibilité de voir un paysage unique en son genre et souvent riche en Histoire ou culture. Sachez aussi que la cuisine japonaise a fait son entrée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2013, voir par ici.

2 Comments »

  1. Chris 20 octobre 2014 at 0 h 42 min - Reply

    Tellement de beaux lieux à visiter… Mes trois semaines passées au Japon ont été largement insuffisantes. Je vais être obligé de revenir 😉

    Par contre, je ne trouve pas que tous les sites « patrimoine mondial de l’Unesco » valent le détour. Certains sont très similaires, et d’autres lieux, d’autres temples, ne sont pas forcément référencés mais parfois bien plus intéressants à visiter !

    • tunimaal 20 novembre 2014 at 6 h 32 min - Reply

      C’est clair que ce genre de liste ne reflète pas non plus tous les charmes d’un pays.

Leave A Response »