Kyoto Safari, au cœur de l’action

Aala 8 décembre 2015 0
Kyoto Safari, au cœur de l’action

Envie de voir Kyoto autrement ? Envie de photographier l’ancienne capitale du Japon et de profiter de ses mystères et secrets au mieux ? Alors pourquoi ne pas tenter un Kyoto Safari avec Geoffrey ?

J’ai connu Geoffrey grâce à son blog Suteki.fr, il y a de cela quelques mois. Avant cela j’ai eu l’occasion d’expérimenter les Tokyo Safari, Yokohama Safari, Hiroshima Safari et Osaka Safari qui a chaque fois m’ont permis de poser un autre regard sur ces villes, de prendre quelques belles photos et d’obtenir quelques conseils de passionnés. Alors, quand Geoffrey s’est lui aussi lancé dans l’aventure au travers d’un Kyoto Safari (dont David Michaud est à l’origine du concept), j’ai sauté sur l’occasion et je l’ai testé au cours du mois de juillet.

Kyoto ce n’est pas que des temples

Lorsque l’on pense à Kyoto, nous vient de suite à l’esprit ses milliers de temples et sanctuaires tels que Kiyomizu-dera, Kinkaku-ji, Ginkaku-ji, Fushimi Inari, Byodo-in, Yasaka-jinja, … Il est évident que Kyoto est fortement liée à ces lieux sacrés, nombreux en son sein.

Mais, vous me direz qu’il n’y a pas que cela à Kyoto, puisqu’il y a le marché de Nishiki, le musée du manga, la forêt de bambous d’Arashiyama, le quartier de Gion, la ruelle de Pontocho, … Et je vous répondrais qu’en effet c’est le cas, mais tous ces endroits restent au final des endroits très touristiques, qu’il faut avoir vu, mais qui ne représentent pas l’ensemble des facettes de l’ancienne capitale nippone, bien au contraire.

Kyoto est une ville magnifique à visiter, à découvrir, à explorer et aussi à photographier. Elle est tellement photogénique que chaque scène pourrait être immortalisée et devenir une belle photo. Et c’est pour tout cela que j’ai apprécié le Kyoto Safari avec Geoffrey !

Kyoto Safari, au cœur de l’action

Rendez-vous était pris pour un jeudi, une journée entière à « vagabonder » dans les rues de Kyoto, au grès des découvertes que me proposerait Geoffrey, munis de nos appareils photos. Et malgré que la météo s’annonçait pluvieuse, j’étais impatient. Il faut dire qu’en général la pluie a tendance à bonifier les décors pour les photos.

J’ai passé la journée à suivre Geoffrey dans les rues de l’ancienne capitale, bien loin de ce que l’on appelle communément « les sentiers battus » ! On entrait dans les petites ruelles sans nom, dans des arcades reculées, des petits passages auxquels on ne prêterait pas attention si on découvrait la ville par soit même.

Geoffrey me faisait découvrir des coins reculés de la ville et me permettait de faire mes premiers pas dans le Kyoto de tous les jours, celui que l’on ne visite pas habituellement, le tout en me montrant des spots photos vraiment intéressant. Bien sûr, il y avait quelques visites de temples ou sanctuaires à la clé, si je le voulais. Geoffrey aurait voulu m’emmener au Sanjusangendo, par exemple, mais j’y étais allé la veille. Alors, il m’emmena dans un tout petit temple caché et peu connu, et pourtant il vaut le coup d’œil : Daruma Dera. On faisait aussi une halte au Yasui-Konpiragu puis on passait par Gion et Pontocho pour terminer la journée.

A la fin de la journée ce que je retenais de ce Safari, outre le fait que l’on soit sorti des sentiers battus, que j’ai pu découvrir d’autres aspects de Kyoto que je ne connaissais pas et que j’ai eu l’opportunité de prendre quelques belles photos, c’est que le Kyoto Safari était toujours au cœur de l’action. Pourquoi ? Tout simplement parce que peu importe où nous allions, j’avais l’impression qu’il y avait toujours quelque chose qui se passait, quelque chose à voir, quelque chose à photographier, comme si Geoffrey avait tout préparé et calculé à la seconde près. On s’est même retrouvé à assister à une intervention des pompiers en plein de la rue Hanami-Koji (Gion).

Si vous voulez vraiment découvrir Kyoto autrement, au travers de la photo, tout en ayant la possibilité de mélanger les spots touristiques (vu d’un autre angle) et les découvertes hors des sentiers battus, je pense que la formule des Kyoto Safari est la plus adaptée. Vous pouvez la découvrir plus en détail par ici : http://www.kyotosafari.com/

Kyoto Safari, c’est un peu comme un pote qui vous fait découvrir sa ville au travers de la photo ! On sort un peu des chemins habituels et on voit d’autres choses, souvent inconnues et qui feront que le séjour ne sera que bonifié.

Leave A Response »