Hiroshima-jo, le château de la carpe au Japon

Aala 7 mars 2015 0
Hiroshima-jo, le château de la carpe au Japon

Pas l’un des châteaux japonais les plus connus, mais sa symbolique est forte, je fais ici allusion au château d’Hiroshima, aujourd’hui devenu un véritable musée sur l’Histoire de cette ville tristement célèbre.

Lorsque le voyageur se rend à Hiroshima, c’est en général pour y visiter les lieux en rapport direct avec la bombe atomique (parc du mémorial de la paix, dôme de la bombe atomique, …), ou bien pour se rendre dans la célèbre île de Miyajima, située dans les environs. Mais très peu de touristes connaissent l’existence du château d’Hiroshima, avant d’arriver dans la ville.

Hiroshima-jo, un bref historique

Hiroshima-jo (広島) aussi connu sous le doux surnom du « château de la carpe » (– Ri-jo), fut construit en 1590, sous les ordres du Daimyo Mori Terumoto (1553 – 1625), sur un lieu se nommant Gokamura (les cinq villages), mais ne correspondant à aucune ville. C’est dès le début de la construction de cet édifice que fut décidé d’attribuer à la zone avoisinante le nom de la ville connue aujourd’hui de tous: Hiroshima. Cette nouvelle ville bénéficiait ainsi d’une situation géographique intéressante, au coeur de la circulation terrestre et maritime des environs. Il a rapidement prit son surnom de château de la carpe du fait de sa forme et surtout de la couleur noire utilisée à l’extérieure du bâtiment, et faisant ressembler l’édifice à ce poisson.

Dès la période Meiji, qui commença en 1868, le Hiroshima-jo devint un centre militaire où l’armée impériale y installa son quartier général lors de la guerre sino-japonaise. En 1931 il fût classé « Trésor National ». Mais, le 6 août 1945 à 8H15 du matin, la bombe atomique frappa Hiroshima et rasa aussi le château, construit à l’origine en bois.

En 1958, une nouvelle version, basée sur le modèle original, du château fut construite. Il comporte uniquement le bâtiment principal, établit sur 5 étages et culminant à 26,6 mètres de haut.

Pourquoi visiter le château d’Hiroshima?

Beaucoup de « puristes » vont dire et affirmer avec vigueur que visiter le château d’Hiroshima n’est pas un incontournable (comme c’est le cas pour le château d’Osaka), se basant sur le fait que ce n’est pas l’édifice d’origine, ou bien encore sur le fait qu’il soit construit en béton et non plus en bois. Mais ceci est un fait réducteur quant à la représentation qu’à ce château.

Il y a l’aspect historique du lieu, qui remonte tout de même à 1590, à prendre en compte, et notamment le fait qu’il soit à l’origine de la ville d’Hiroshima. Mais il y a aussi la symbolique forte liée à sa reconstruction après qu’il fut rasé par la bombe A. Il s’agit clairement d’un des symboles de la ville qui fut un jour entièrement rasée et qui depuis s’est relevée.

Aujourd’hui, le château de la carpe renferme un musée sur l’Histoire et la culture d’Hiroshima qui donne un bel aperçu des évolutions de cette citée maritime du Sud de l’île d’Honshu au Japon. De plus, les alentours du site offrent un sympathique et relaxant parc dont il est possible de profiter en toute saison. Enfin, du haut du château (au 5ème étage), il est possible de profiter d’un vue panoramique sur la ville d’Hiroshima et l’île de Miyajima.

Le château d’Hiroshima, ou le château de la carpe comme l’appelle les « intimes », n’est pas l’un des plus attractifs château japonais, mais reste un lieu à voir lors d’une visite dans la citée.

Retrouvez le château d’Hiroshima sur Google Maps

Adresse: 21-1 Motomachi, Naka Ward, Hiroshima, Hiroshima Prefecture 730-0011, Japon

Site Internet (en anglais): http://www.rijo-castle.jp/rijo/pdf/english.pdf

Leave A Response »