Hiroshima et Miyajima, un petit week-end loin de Tokyo

Aala 30 septembre 2014 2
Hiroshima et Miyajima, un petit week-end loin de Tokyo

Ce week-end, je me suis fais le plaisir d’aller visiter Hiroshima et Miyajima, 2 jours loin de Tokyo, qui font du bien. Ce fut d’ailleurs ma première fois sur place et j’ai bien apprécié.

Après avoir cherché un vol sur Liligo.fr, j’ai pris un billet d’avion aller-retour Tokyo – Hiroshima, départ le samedi matin et retour le dimanche soir. Cela peut paraître court, mais il n’y a que 1H30 de vol entre les 2 villes, ce qui équivaut à un trajet de quelques dizaines de kilomètres en train. Je suis parti à 07H00 et arrivé sur place à 08H30, pour repartir le lendemain à 20H40. Suffisamment de temps pour moi pour découvrir Miyajima et Hiroshima, villes où je mettais les pieds pour la première fois de ma vie.

Pour ce trip d’un week-end, j’ai décidé de faire un Hiroshima Safari, avec Yann, puisque j’avais déjà fait les Yokohama Safari, Tokyo Safari et Osaka Safari au préalable. Bien m’en a pris, avec toutes les découvertes que j’ai pu faire.

Jour 1 : Miyajima la « sacrée »

Lorsque l’on me parlait de Miyajima, avant que je n’y mette les pieds, je voyais uniquement cette image du torii rouge / orange dans l’eau. Vous savez, cette image que l’on voit un peu de partout. C’est d’ailleurs la seule que l’on voit de Miyajima, ou presque, sur le net. Il était donc facile pour moi de penser que l’île se résumait à cela.

Mais bien au contraire, cette île regorge de petits trésors à découvrir, aux aléas des ruelles qui la jonchent mais surtout au cœur des maisons qu’elle abrite. Il est facile, si on a le temps et surtout la personne pour vous guider (merci à Yann), d’arriver dans des endroits que l’on n’imaginerait pas ou bien de se retrouver avec des spots donnant une vue imprenable sur l’île et ses charmes, le tout sans avoir trop de touristes avec vous.

Parce qu’il faut reconnaître que l’île est remplit de touristes, notamment au niveau du fameux torii. Mais ailleurs, c’est à croire que l’île n’est point touristique. Et j’ai envie de dire que c’est tant mieux, parce que cela permet de découvrir d’autres choses dans un cadre un peu plus agréable.

Et, il faut reconnaître que cet endroit regorge d’Histoire, aussi bien au travers de ses constructions diverses et variées que de ses habitants, dont la plus part semblant très âgés. C’est au grès des ruelles et des rencontres avec les locaux (connus de Yann) que l’on pouvait en apprendre un peu plus sur ce lieu et voir son riche passé qui ne demande qu’a être exploré plus profondément, avant qu’il ne s’en aille.

Le soir, alors que la nuit commençait à tomber, on en a profité pour prendre de belles photos du Torii et surtout déguster un bon Okonomiyaki avec les locaux, tous plus chaleureux les uns que les autres. Quels plaisir que de savoir parler et comprendre le japonais, dans une telle atmosphère.

Jour 2 : Hiroshima la «traumatisée »

Après avoir passé ma première journée sur l’île de Miyajima, je ne pouvais pas repartir de la région sans faire un tour dans la ville de Hiroshima, tristement célèbre pour ce qui lui est arrivé le 6 août 1945 à 08H15.

D’ailleurs, comme toute personne qui se rend sur place, la première chose à laquelle on pense c’est à cette bombe atomique et le dôme que l’on voit en photo un peu de partout. Si j’avais été seul pour cette visite express de la ville, je me serais très certainement arrêté à ce lieu historique et au musée qui y est associé.

Mais j’étais encore accompagné de Yann, dans le cadre du Hiroshima Safari, donc j’en ai vu un peu plus et appris beaucoup plus. Outre le dôme, on a fait un passage express au château de Hiroshima, situé en plein cœur de la ville, mais aussi sur d’autres lieux liés à la bombe atomique, afin d’en voir plus et de ressentir un peu plus cette ville à part dans le paysage japonais.

On sent bien que malgré les décennies passées, les plaies sont encore vives et que presque tout tourne autour de cela dans cette ville, ce qui est un peu dommageable, car en quelques heures sur place j’ai pu avoir l’impression que cet endroit avait d’autres atouts à faire valoir.

Il le faudra donc y revenir pour en découvrir plus et me faire une vision plus précise de ce lieu riche en Histoire, qui ne demande qu’à être découvert plus en profondeur, loin des clichés atroces que l’on s’en fait.

En un week-end, j’ai pu prendre la température de Miyajima et Hiroshima et j’ai pu apprécier ces lieux grâce à Yann, lors d’un Hiroshima Safari. Un bon week-end hors de Tokyo qui fait du bien et permet de découvrir encore un peu plus le Japon.

2 Comments »

  1. Francois 1 octobre 2014 at 9 h 31 min - Reply

    aahhh ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un nouvel article sur ce site.
    Merci !
    Pour mon premier message, je tenais à te remercier pour ce site qui regorge de bonnes idées et d’astuces pour un futur voyage au japon.
    Encore merci !

    • tunimaal 2 octobre 2014 at 10 h 05 min - Reply

      Salut François, oui désolé j’ai été pas mal occupé avec mon mariage et mes vacances en Tunisie cet été. Mais je suis bel et bien de retour et pour longtemps encore. Merci beaucoup pour tes remerciements ^_^

Leave A Response »