Le routard guide de voyage : G’palémo

Aala 15 mai 2011 2
Le routard guide de voyage : G’palémo

Titre : G’palémo

Langue : Français

Auteur : Collectif

Edition : Le guide du routard / Hachette

Date de publication : Mars 2009

Ce que j’en pense :

Le routard et ses guides de voyages ne sont pas mes préférés, et ce de loin. Comme vous pouvez le lire sur mon article concernant le Lonely Planet Japon, je ne tiens pas en grande estime ces guides de voyages qui ne vous donnent pas tous les point de vues possibles et qui sont souvent erronés ou pas assez régulièrement mis à jour. Mais, comme on le dit si bien en Français, il y à toujours des exceptions à la règle.

Le guide du routard g’palémo est une des ces exceptions. Pourquoi ? Tout simplement pour sa simplicité, son utilité et son format. Mais qu’est-ce que c’est concrètement ce guide du routard ?

En faites il ne s’agit pas d’un guide de voyage, mais plutôt d’un support d’aide pour les voyages dans les pays étrangers, lorsque l’on ne parle pas la langue ou le dialecte local. Ce petit livre (d’un format de poche de jean) n’est autre qu’un recueil de dessins. Mais pas n’importe quels dessins. Tout simplement des dessins utiles pour votre voyage.

le guide du routard g'palémo, intérieur, dessin, le guide du routard, g'palémo, le routard guide

le guide du routard g’palémo – intérieur

Lorsque vous disposez de ce guide sur vous, et que vous êtes dans un endroit où il vous est difficile de vous faire comprendre par la population locale, il vous suffit d’ouvrir ce guide du routard à la page du dessin qui correspond à ce que vous recherchez et de le pointer du doigt. Cela peut vous aider à vous faire comprendre pour des choses simples de la vie quotidienne telle que « où est la gare » ou bien « où puis-je faire du change ».

Ce guide de voyage est élaboré uniquement pour les situations simples, ne comptez pas dessus pour des situations plus complexe, ce n’est pas son rôle. Il contient 200 dessins, tous explicite Toutefois, dans la majorité des cas, le dessin ne suffit pas et vous aurez toujours besoin de gesticuler dans tous les sens pour vous faire comprendre un peux. Mais après tout c’est ce qui fait le charme du voyage n’est-ce pas ?

Mon conseil :

 A la vue du prix, de l’utilité, de la taille de ce guide du routard, je vous conseille de l’acquérir sans même réfléchir, si et seulement si vous vous rendez dans un pays où vous ne parlez aucune des langues ou dialectes parlés sur place. Si vous parlez, même un tout petit peu, la langue ou le dialecte local, ce guide de voyage vous sera totalement inutile. Pour ma part il ne m’est en aucun cas utile au Japon car je parle l’anglais qui est une langue plutôt bien pratiquée ici.

Retrouvez G’palémo directement sur Amazon en cliquant ici

Cet article contient des liens d’affiliations. Ces derniers ne changent pas les tarifs des produits / services pour vous et me permettent de toucher une petite commission qui permet de financer tout le travail derrière ce blog. Vous n’avez aucune obligation de les utiliser, mais en passant par eux vous permettez à ce blog de continuer à exister en toute indépendance.

 

2 Comments »

  1. Crabetan 5 avril 2012 at 17 h 03 min - Reply

    C’est un ouvrage sympa lorsque l’on parle pas la langue du pays! L’as tu utilisé lorsque tu es arrivé au japon:?

    • tunimaal 5 avril 2012 at 21 h 19 min - Reply

      Il se trouve que je ne l’ai jamais utilisé, mais je pense qu’il pourrait être utile dans des pays où je ne parle aucune langue parlé par les habitants. Ici pas mal de Japonais parlent anglais donc cela aide beaucoup

Leave A Response »