Etre français au Japon, ça donne quoi ?

Aala 6 mars 2014 24
Etre français au Japon, ça donne quoi ?

Etre un français au Japon, ça peut être drôle, amusant, fun, barbant, intéressant, unique, … Ce sera selon vos expériences. Ici, je vais vous dévoiler mes expériences, et celles de mes amis.

Dernièrement, je suis tombé sur l’article « être française au Japon » écrit par Béné sur son blog Béné no Fukuoka (que je vous recommande de lire et de suivre si ce n’est pas déjà le cas). Et je me suis dis « tiens c’est sympa comme sujet ». A plusieurs reprises je pensais à traiter des français au Japon, sans jamais le faire, mais je n’aurais jamais pensé (du moins pas encore) à l’angle d’écriture pris par Béné. Alors, après avoir lu son article, je me suis dis que j’allais faire de même, sur le même sujet, mais avec mon expérience masculine et majoritairement à Tokyo. Voyons voir s’il y a tant de différences que cela.

Amerika ni, doko kara kimashita ka ?

D’où est-ce que tu viens aux Etats-Unis ? Je ne compte plus le nombre de fois où cette question m’a été posée, c’est juste incalculable. Les doigts de mes mains, de mes pieds, et tout ceux des membres de ma famille (et nous sommes 7) seraient inutiles. On me la pose en japonais ou en anglais, et parfois ça me fais sourire d’autrefois moins. Mais en général, on me parle très souvent en anglais pensant que je suis un américain (allez voir dans mon article « les choses qui agacent les étrangers au Japon » pour voir ce point traité).

Depuis un certain temps, j’ai décidé de parler en japonais quoi qu’il arrive, parce que je veux pratiquer aussi, et parfois cela donne des situations vraiment cocasses. Comme la fois où je faisais Tokyo – Mont Fuji à pied et qu’une japonais vient me parler en anglais et moi je lui réponds en japonais. Nous avons dialogué ainsi pendant 5 minutes, chacun dans une langue qui n’est pas la sienne.

Etre français au Japon c’est coool….

Le nombre de fois où j’ai eu le droit à des « kakoiiiiiiiii »  (coool), surtout de la part de jeunes japonaises, lorsque je disais que j’étais français est lui aussi incalculable. L’une des meilleures actions pour illustré cela est lorsque nous sommes allés à l’Izakaya Alcatraz à Shibuya (thème de la prison) avec un ami. Nous étions servis normalement, sans plus. Puis mon ami commande un shot de vodka paf. Il le boit, et le concept veut qu’il se fasse gifler par une serveuse ensuite. La serveuse le gifle, puis ensuite on nous demande d’où l’on vient et nous répondons « France ». Pendant le reste de la soirée, la serveuse n’a pas cessé de revenir vers nous et de dire « Honto desu ka ? Furansujin desuka ? KAKOOOOOIIIIIIIIIIIIIIIII » (vraiment ? Vous êtes français ? COOOOOOOOLLLLLL » ou bien encore « Ikemen » (beaux gosses ». Il faudra que l’on m’explique comment on peut passer de personne lambda à « beau gosse » juste en disant que l’on est français.

… Ou c’est moins cooool

Mais être français au Japon ce n’est pas toujours bien perçu. Il y a des fois où l’on nous fait ressentir cela. Pour ma part, j’étais arrivé à Tokyo le 6 mai 2011, soit à peine 2 mois après la grande catastrophe du 11 mars 2011. A l’époque, les français avaient majoritairement fuit le pays (sur 9000 français environ, il n’en restait que 3000 à peu près). Je me rappelle qu’à cette période, quand on me demandait d’où est-ce que je venais, j’avais toujours le droit à des regards très surpris et des réflexions du genre « mais t’es encore là ? ». Alors quand je leur disais que je venais d’arriver, ils étaient encore plus surpris. Pourquoi ? C’est ce que je me demandais, et c’est ce que je demandais à mes interlocuteurs, et la réponse fut toujours la même « parce que les français ont été les premiers à fuir notre pays ». Chez certains de mes interlocuteurs, je sentais de la compréhension par rapport à cette fuite, mais chez d’autres, je sentais de la rancœur. Il était évident que des japonais avaient mal pris la fuite massive des français orchestré par l’ambassade de France à Tokyo et ultra médiatisée. Mais depuis, les choses se sont tout de même bien apaisées.

Mais ce n’est pas le seul point qui fait que ce n’est pas toujours cool d’être français au Japon. Pour ça, il faut aller demander à M. Shinto Ishihara (ancien gouverneur de Tokyo) et ses amis nationalistes. Si vous rencontrez un japonais qui parle français, demandez lui donc à propos des paroles de M. Ishihara sur la langue française. C’est un discours qui est devenu populaire et qui consistait à dire « la langue française est débile parce qu’ils comptent n’importe comment avec leur 70, 80 et 90 ». Bon, il faut avouer que dans la vie quotidienne on ne ressent pas ce genre de choses, mais de savoir que ça existe ce n’est pas toujours fun.

photo(6)

La France c’est trop bien !!!!!

Je n’ai jamais autant entendu parler du film « Amélie Poulain » que depuis que je suis au Japon. C’est à croire que dès que l’on apprend la langue française au Japon, on est obligé de le voir. Et le pire dans tout ça, c’est qu’ensuite la vie en France est idéalisée. Beaucoup pensent que tout s’y passe comme dans le film « Amélie » (parce qu’on l’appelle comme ça au Japon). Et très rapidement, les sujets de conversation peuvent être déviés vers ce film. Mais quand je vois cela, je ne suis pas du tout surpris par le fait qu’il existe le syndrome de Paris pour les japonais.

La langue française, c’est trop beau

Dès que l’on entend que je suis français, encore plus si c’est une japonaise en face de moi, j’ai le droit à des réflexions du genre « la langue française c’est trop beau ». Et là, très souvent, dans ma tête, je me dis « c’est clair que du Voltaire c’est beau mais du Jamel Debouzze je ne sais pas trop ». C’est encore l’image du film Amélie Poulain qui cause ce genre de cliché, et ils sont tenaces. Bon, il faut avouer que celui là n’est pas valable que pour le Japon, mais aussi pour beaucoup d’autres pays.

Bonjour, Merci beaucoup

Dès que je dis que je suis français, j’ai presque automatiquement le droit à « Bonjour, merci beaucoup », dans la même phrase, enfin c’est les seuls mots de la phrase d’ailleurs. C’est tout ce qu’ils savent me dire, mais c’est les premiers mots qui sortent immédiatement, comme si c’était une obligation de les dire. C’est assez amusant par moment et je prends toujours ça avec le sourire. Et ce que j’aime faire c’est de répondre quelques mots basiques en français et de regarder la réaction assez surprise de mon interlocuteur, qui assez souvent me demandera de lui apprendre quelques mots en plus. C’est un peu, comme si en France, lorsque l’on voit un japonais, on lui balançait immédiatement à la figure « konnichiwa » ou bien encore « arigato gozaimasu », ça manque de sens parfois. De toute façon quand on voit le niveau de français utilisé au Japon et le franponais, on se dit que c’est mieux ainsi.

Je suis allé en France

Pour certains japonais que je rencontre, dès que je leur dis que je suis français, ils me disent qu’ils sont allés en France. Là, rien d’anormal. Mais c’est plus quand on approfondit la conversation que les choses deviennent intéressantes. J’ai vite constaté qu’il y avait 4 grandes catégories de personnes qui sont allés en France (ça ne concerne pas tout le monde, mais une bonne partie) :

Paris / Mont Saint Michel : la grande majorité ont fait le même circuit, ou presque, à savoir 3 jours à Paris et 1 jour au Mont Saint Michel.

Un peu de partout : ils ont pas mal vadrouillé, ont découvert d’autres villes et aiment beaucoup la France.

Étudier le français : souvent à Rouen ou Tours, ou d’autres villes, ils y ont passés entre 1 et 3 mois en famille d’accueil et école de langue pour apprendre le français.

En transit : ils ont juste eu une escale de quelques heures à l’aéroport, souvent Paris Charles De Gaulles, et estiment qu’ils sont donc allés en France.

Les 3 premières sont tout ce qu’il y a de plus normales, je dirais, mais la dernière me fait toujours un peu sourire en soit. Elle me donne toujours cette impression de chercher un moyen de dire, coûte que coûte, qu’il est allé en France.

hannibal restaurant, tokyo harajuku, halal restaurant

J’ai mangé dans un restaurant français

Pour ceux qui ne sont pas allés en France, il n’est pas rare de s’entendre dire « ah la dernière fois j’ai mangé dans un restaurant français ». Je ne rentre pas trop dans le détail de ce qu’ils y ont mangés, car très rarement ce sont des plats de types français, mais plutôt des plats adaptés au palet des japonais. Ce qui est intéressant ici, c’est de constater le fait que les personnes cherchent souvent (avec le restaurant ou d’autres choses) à trouver un rapport quel qu’il soit, qu’ils ont eu avec la France afin de créer un lien.

Les français, plus grands b…… au monde

Là, on va parler de cliché, mais de cliché très tenaces. On ne mange que du pain, on est tous des romantiques, le fashion c’est pour tous, on est tous des gentlemen, on s’exprime tous très bien, ….  Ne cherchez pas, les clichés sont là et ils sont tenaces (comme le dit si bien Béné dans son article). Mais parfois, les clichés sont quand même assez drôle et permettent d’avoir des situations assez cocasses. Comme la fois où j’ai été interviewé par la chaîne FUJI TV sur les love hôtel au Japon parce qu’ils pensent que les français sont ceux qui ont le plus de rapports sexuels au monde. Un vrai délire.

Voila un peu ce à quoi on a le droit en tant que français au Japon. C’est souvent amusant, sympathique, et jamais vraiment méchant. Mais être un français au Japon, c’est aussi pouvoir profiter d’une autre culture riche et différente de la sienne et essayer d’apprendre et de découvrir au quotidien. C’est aussi l’occasion de faire de nouvelles rencontres et de nouvelles amitiés. Et vous, vous en connaissez d’autres des situations pour les français au Japon ?

24 Comments »

  1. Amandine 7 mars 2014 at 4 h 27 min - Reply

    Tellement, tellement, tellement vrai…!
    Et je peux rajouter mon point de vue féminin sur le dernier point mais cette obsession sur mes seins me donnent parfois envie de me faire enlever tout ça, dans les bains publics en particulier…

    Mais tu as très bien résumer tout ce qui me tracassait dans ce domaine, moi qui voulais faire un article, zut ! 😉

    • tunimaal 9 mars 2014 at 8 h 32 min - Reply

      Haha, le coup des seins, pourquoi ça ne m’étonne pas du tout 😀

  2. Chrissand 7 mars 2014 at 22 h 05 min - Reply

    Et il doit y en avoir beaucoup qui ont visité Lyon et sa fête des lumières. Chaque année je vois débarquer des dizaines de cars de touristes japonais pour cet événement mondial.

    • tunimaal 9 mars 2014 at 8 h 37 min - Reply

      Oui j’ai entendu dire que ça devient un peu plus populaire par ici.

  3. Lucie 8 mars 2014 at 11 h 02 min - Reply

    On peut transposer à d’autres pays, j’ai connu pas mal de remarques similaires en Roumanie et en Angleterre, ça doit être l’effet Amélie Poulain. J’ai parfois l’impression que ce film est plus populaire à l’étranger qu’en France. Au fait, tu te débrouilles comment en Japonais? J’imagine que c’est quand même une langue super difficile, tu parles couramment?

    • tunimaal 9 mars 2014 at 8 h 40 min - Reply

      Oui je pense qu’il y a des choses que l’on peut facilement exploiter sur d’autres pays. Tiens, d’ailleurs il serait intéressant que tu nous dises comment c’est en Angleterre.
      Mon japonais progresse doucement mais surement. J’arrive à avoir une conversation, basique, avec les japonais. A parler, ce n’est pas si difficile que cela. le plus dire c’est l’écrit et la lecture avec les 2000 kanji japonais à connaître.

  4. grey 9 mars 2014 at 19 h 32 min - Reply

    le premier diner avec ma potentielle belle famille fut un grand exercice de debunking qui a duré deux heures.

    • tunimaal 10 mars 2014 at 16 h 23 min - Reply

      tu en as de la chance 😀

  5. grey 9 mars 2014 at 19 h 35 min - Reply

    ça reste mieux pour moi qu’être jeune diplômé et chômeur en france :/

    • tunimaal 10 mars 2014 at 16 h 24 min - Reply

      C’est une façon de voir les choses.

      • grey 12 mars 2014 at 19 h 29 min - Reply

        et je n’ai malheureusement pas trop d’alternatives.

        • tunimaal 13 mars 2014 at 17 h 35 min - Reply

          😉 😉

  6. Emmanuel 16 mars 2014 at 9 h 04 min - Reply

    Français ou américain c’est la même chose pour eux…

    C’est vrai que c’est difficile à comprendre comment on peut passer de personnes lambdas à super beau gosse juste en énonçant que l’on est Français :)

    Cela me fera toujours sourire!

    • tunimaal 16 mars 2014 at 15 h 12 min - Reply

      C’est clair qu’ils ne font pas du tout la différence de ce côté, loin de là. Et sinon, moi aussi ça me fait toujours sourire le changement de réaction quand ont dit qu’on est français.

  7. Angele 25 avril 2014 at 13 h 37 min - Reply

    Je suis au Japon depuis 2 semaines (j’y reste 3 mois), et je dois dire que j’ai pas encore eu de réactions comme ça.. pas encore du moins :D. Je parle un petit peu japonais et eux mêmes sont mauvais en anglais alors c’est pas simple pour les conversations. J’aurais juste une remarque en plus, c’est leur politesse, qu’elle soit sincère ou non, ils sont extrémement polis et même si on est un Gaijin. Et c’est ça qui m’a marqué dès le début. En plus, il est pas fréquent de dire bonjour et aurevoir aux caissiers mais j’ai l’habitude française…
    J’ai eu un baume au coeur à chaque fois que l’on me disait bonjour (par la voix ou la tête) et avec le sourire en plus.
    Après le terme beau gosse doit marcher qu’avec les hommes même si j’ai eu droit à un : kireiiiii.
    Enfin bon, quel beau pays.

    • tunimaal 1 juin 2014 at 17 h 45 min - Reply

      Oui « quel beau pays » comme tu le dis si bien héhé

  8. Robin 30 juillet 2014 at 9 h 58 min - Reply

    bonjour tunimaal,
    comment faire pour rencontré des français au Japon pour premiére visite = vacance des le 19 Août!,
    Amicalement Jérome. du sud ouest de la France

  9. Sentahi 11 décembre 2014 at 17 h 15 min - Reply

    Intéressant !

    L’histoire de la serveuse et la 4ème catégorie ‘en transit’ sont assez drôle ahah (j’avoue que j’ai une image exagérer d’une hystérique qui revient toutes les 5mins pour la serveur xD)

    Par contre je me demande comment sont vu les Belges? (j’ai peur qu’on nous connaissent à peine là-bas :( )

    • tunimaal 22 décembre 2014 at 13 h 44 min - Reply

      Je ne sais pas trop pour les belges.

  10. Rocmadu93 16 février 2015 at 18 h 12 min - Reply

    J’ai tjrs voulu visiter ce pays j’aimerai bien voir leur reactions qd je dirai chui marocain

    • tunimaal 31 mai 2015 at 7 h 41 min - Reply

      Il n’y aura aucune réaction particulière à attendre 😉

  11. Marie 30 mai 2015 at 8 h 47 min - Reply

    C’est vrai qu’ils font pas la différence entre un américain et un français mais la réciproque existe aussi ! Pour la plupart des occidentaux, tous les bridés sont des chinois ^^

    • tunimaal 1 juin 2015 at 12 h 39 min - Reply

      Oui, tout à fait 😉

Leave A Response »